Ampli & Dac

Test FiiO BTR7 : le récepteur Bluetooth audiophile pour les contrôler tous (et les surpasser !)

Par Jo, le 13 septembre 2022 — 11 minutes de lecture
Test FiiO BTR7

Successeur du célèbre BTR5, le FiiO BTR7 vient sublimer la recette du récepteur Bluetooth. Écran amélioré, meilleure puissance et nouveaux codecs sont donc de sortie, avec un objectif clair : devenir le meilleur ampli/DAC audiophile du marché. S’il y a bien une marque qui peut réussir, c’est FiiO !

Vous êtes du genre à utiliser le smartphone pour écouter vos musiques ? Vous avez bien raison, c’est le top pour concentrer un max de services au sein d’un même appareil.

Le problème, c’est la qualité audio. Peu de smartphones proposent encore la prise casque de nos jours. Et si c’est le cas, le son qui en sort est généralement de piètre qualité. Difficile de profiter de bons écouteurs intra-auriculaires et de casques audio dans ces conditions…

Plusieurs solutions s’offrent néanmoins à vous :

  • Utiliser un baladeur audiophile en remplacement du smartphone, mais ça coûte cher et c’est encombrant ;
  • Investir dans un ampli/DAC filaire, mais ça bouffe la batterie du mobile à toute vitesse ;
  • Choisir un mix de tout ça (sans les inconvénients), style FiiO BTR7.

Allez, avouez que je le vends bien ce petit récepteur Bluetooth !

Il faut dire qu’il le mérite. Je vous dis tout le bien que j’en pense dans les lignes suivantes.

 

Note : le FiiO BTR7 présenté dans ce test a été prêté par la marque Son-Vidéo.com. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

FiiO BTR7 : spécifications techniques

Une fois de plus, la marque chinoise fait montre d’un beau savoir-faire, au point qu’elle risque d’en laisser plus d’un complètement baba, la mâchoire décrochée d’admiration devant le BTR7.

FiiO BTR7 rendu officiel

L’amplificateur pour casque est un vrai petit chef-d’œuvre comme sait si bien le faire son constructeur, alliant puissance et technologie au sein d’un châssis de petite taille. Pour preuve, voici la fiche technique qui a de quoi laisser rêveur :

  • Écran IPS 1.3’’
  • Entrée : USB-C, Bluetooth 5.1
  • Sortie : 3.5 mm asymétrique, 4.4 mm symétrique
  • DAC Sabre ES9219C x2 – Amplification THX-AAA-28 x2
  • Puissance de sortie : 160 mW à 32Ω (sortie 3.5 mm) / 320 mW à 32Ω (sortie 4.4 mm)
  • Formats supportés : jusqu’à PCM 32 bits/384 kHz – DSD 64/128/256 – MQA – Certifications HiRes Audio et HiRes Audio Wireless
  • Codecs Bluetooth : SBC/AAC/AptX/AptX HD/AptX Adaptive/AptX Low Latency/LDAC
  • Batterie : 880 mAh
  • Dimensions : 39.6 x 83.6 x 14.6 mm
  • Poids : 69 grammes
  • Autres : micro à réduction de bruit, recharge sans-fil, fonction DAC USB, EQ paramétrique, pas de NFC

Prix FiiO BTR7

Le FiiO BTR7 marque une belle montée en gamme au sein du catalogue de la marque asiatique. Il devient de fait l’un des récepteurs Bluetooth les plus onéreux du marché. En même temps, il n’a pas énormément de concurrence.

Vous pourrez vous procurer le BTR7 auprès de Son-Vidéo.com à partir de 209€. Il existe une version « Apple Deluxe » qui contient un câble Lightning en supplément pour 20€ de plus.

 

Design et finitions

Première impression à l’ouverture de la boîte : il est costaud ce petit gars !

Design FiiO BTR7

Avec presque 70 grammes sur la balance, un look taillé à la serpe et sa coque en aluminium, le FiiO BTR7 ne laisse pas indifférent. Cet ampli/DAC sans-fil est plus gros que le Cayin RU6 ou le Shanling UA5, deux modèles pourtant déjà bien costauds. Je vous rassure quand même, le BTR7 n’aura aucun mal à tenir dans votre poche.

Comme toujours chez FiiO, les finitions sont exemplaires. L’ampli casque portable ressemble presque à un mini baladeur M17, tout en angles. Pour ma part, je valide totalement ce look futuriste !

Boutons

Il ne sera pas nécessaire de passer par le smartphone pour contrôler la lecture de votre musique. Le BTR7 embarque plusieurs boutons qui permettent d’accomplir l’essentiel :

  • Alimentation/Retour
  • Lecture/Pause/Validation
  • Volume/Passage des morceaux
  • Mode DAC/Mode recharge

Boutons DAC FiiO

Ils sont tous placés sur la tranche droite du récepteur Bluetooth FiiO. On distingue aussi le trou pour le microphone au-dessus des boutons. Vous pouvez ainsi recevoir des appels et y répondre avec le BTR7 lorsqu’il est connecté sans-fil à votre smartphone.

Connectique

Sur la tranche supérieure, on trouve deux prises audio : un modèle 3.5 mm asymétrique et une prise 4.4 mm symétrique. Le constructeur annonce que son amplificateur portable peut alimenter des casques allant jusqu’à 150 Ω.

Prise USB FiiO BTR7

Sur le bas du dongle Bluetooth siège une prise USB-C 2.0. Hormis la charge, cette dernière permet une utilisation du BTR7 en tant que DAC USB. Le petit ampli est ainsi très polyvalent !

Écran

FiiO fait les choses en grand cette année. Là où on devait se contenter d’un afficheur OLED rachitique sur le BTR5, on profite maintenant d’un bel écran IPS de 1.3’’ sur le BTR7.

Écran récepteur Bluetooth BTR7

Cette dalle affiche pas mal d’informations utiles :

  • Volume
  • Sortie audio utilisée
  • Gain
  • Batterie
  • Codec utilisé
  • Échantillonnage et bitrate

L’écran reste visible en plein soleil. Dommage qu’il manque un capteur de luminosité automatique, il faut régler la puissance d’éclairage manuellement. Dommage aussi que cette dalle ne puisse pas nous afficher le nom du titre en cours de lecture.

Malgré ça, je ne peux nier que le BTR7 en jette, il est bien plus agréable à regarder que les autres dongles qui sont en général cantonnés à de l’OLED monochrome et en basse définition !

Interface

Grâce à l’écran IPS, le BTR7 dispose d’une petite interface qui sert à gérer les réglages de base. Celle-ci est malheureusement en anglais ou chinois uniquement…

Interface BTR7

Pour y accéder, il suffit de maintenir le bouton Power appuyé pendant 3 secondes. Le menu déroulant qui apparaît contient les paramètres suivants :

  • Gain
  • Filtres
  • EQ
  • Mode Voiture
  • Mode USB
  • Luminosité
  • Langue
  • Temps d’allumage de l’écran
  • Entrée prioritaire
  • Reset d’usine
  • Infos de version

On se déplace dans l’interface avec les boutons de volume et on valide avec le bouton adéquat. C’est plus ou moins la même chose que sur les DAC portables de type L&P W1 ou Shanling UA5.

Pour aller plus loin, vous devrez employer l’application FiiO Control depuis votre smartphone appairé. Je vous en dis plus juste dessous.

Application FiiO Control

Contrairement aux amplis/DAC filaires qui doivent se contenter de leur interface en local, le FiiO BTR7 bénéficie du support d’une application pour smartphone qui apporte des paramètres supplémentaires. Celle-ci se nomme FiiO Control. Elle est compatible avec les smartphones Android et iOS. Par contre, j’ai quelques doutes sur la compatibilité avec les mobiles Huawei sous HarmonyOS…

FiiO Control

Codecs Bluetooth BTR7

Une fois le dongle connecté via Bluetooth à votre téléphone, vous aurez à disposition quatre onglets au sein de FiiO Control :

  • Status
  • Égaliseur
  • Audio
  • Guide

Les onglets les plus intéressants sont ceux concernant l’égalisation et l’audio.

Égalisation

Les amateurs de PEQ vont pouvoir s’éclater sur le BTR7 !

PEQ FiiO BTR7

Réglages EQ FiiO BTR7

Le récepteur Bluetooth chinois est en effet l’un des seuls du marché à offrir un égaliseur paramétrique. Celui-ci se concentre sur 8 fréquences, ce qui reste plus limité que le PEQ du iBasso DX160 pour ne citer que lui.

Néanmoins, ça fait plaisir de voir débarquer un système d’égalisation aussi poussé sur du matériel de ce genre. Les débutants seront peut-être un peu rebutés par lui au début. Mais une fois pris en main, il saura séduire un bon nombre d’audiophiles !

Audio

L’onglet Audio reste lui aussi incontournable pour gérer finement le BTR7. Outre le volume global, celui du Bluetooth et des appels, vous pourrez modifier la distorsion harmonique ou booster la sortie symétrique.

Menu Audio FiiO Control

Bon, j’avoue que pour ce qui est des harmoniques, je n’ai pas spécialement entendu de différences à l’écoute. Mais il faut bien satisfaire les chauve-souris audiophiles !

Firmware

En appuyant sur la roue dentée en haut de l’interface, un menu s’ouvrira. Celui-ci sert principalement à gérer le firmware du FiiO BTR7 et l’appairage.

Firmware BTR7

C’est le seul moyen de mettre à jour le récepteur Bluetooth ou de changer son nom. Pour la remise à zéro d’usine, il reste possible de le faire directement depuis le dongle sans-fil, de même que l’extinction.

Dans tous les cas, l’application FiiO Control reste indispensable pour tirer le meilleur parti du BTR7 !

Qualité sonore

Sources de test : iPad Air 4, Samsung Galaxy Z Flip 3

Matériel audio : Focal Celestee, Hidizs MD4, Focal Clear Mg, Sivga Robin, Tingker TK300

Pour ce test, j’ai utilisé le FiiO BTR7 en Bluetooth mais aussi en filaire en tant que DAC USB. Dans les deux cas, il s’est montré redoutablement efficace !

Le son Made in FiiO en met plein les oreilles. La puce Bluetooth 5.1 Qualcomm QCC5124 assure de belles performances avec une transmission très propre, sans aucune interférence. Tous les codecs les plus récents sont pris en charge, vous serez donc paré pour une expérience optimale.

Performances

Entre nous, ce petit BTR7 m’a bien soufflé. Je suis souvent dubitatif sur la qualité des appareils Bluetooth. Pour le coup, le récepteur sans-fil chinois m’a bien scotché par la qualité de son rendu, quel que soit le mode utilisé.

Le son FiiO est très vif et précis, tout en conservant une belle justesse dans la restitution. Les détails sont là, même en Bluetooth. La signature FiiO fait ici la part belle à la nervosité : ça punch bien. Certains comparent le BTR7 au baladeur M15, lui aussi très vif et vivant. Une comparaison qui a tout son sens !

Qualité audio récepteur FiiO

Ce qui m’a bluffé, c’est surtout la capacité du dongle à gérer parfaitement les intras les plus sensibles sans laisser transparaître le moindre souffle en fond, ni la moindre interférence gênante.

Le FiiO BTR7 me semble donc parfaitement indiqué pour les personnes qui veulent conserver une écoute filaire tout en profitant des avantages du Bluetooth. Au besoin, le branchement filaire reste une option qui permet au BTR7 de s’aligner sur des concurrents aussi sérieux que le Shanling UA5 et le Cayin RU6.

Puissance

Non content d’être à l’aise avec la restitution sonore, le BTR7 a aussi une sacré puissance sous le capot. Les puces d’amplification THX-AAA-28 font un excellent taf. Le récepteur Bluetooth se révèle ainsi plus puissant que la plupart des amplificateurs portables de même tarif, voire plus onéreux.

Jamais je n’ai eu à pousser le son à fond pour driver mes casques Focal, en particulier le Clear Mg avec ses 55 Ω d’impédance. En moyenne, je suis resté à 50% sur le smartphone et 30/35 sur les 60 crans du récepteur. Ça laisse donc pas mal de marge pour brancher du matériel plus gourmand.

Autonomie

Étonnamment, FiiO reste assez peu loquace sur l’autonomie de son BTR7. On sait juste que le récepteur sans-fil embarque une batterie de 880 mAh, ce qui semble plutôt pas mal.

Comme souvent, l’autonomie dépendra de vos usages. L’utilisation du codec LDAC avec un casque gourmand branché sur la sortie symétrique bouffera bien plus la batterie qu’une utilisation en filaire avec des intras à faible impédance…

Housse BTR7

D’après mes essais, le FiiO BTR7 est capable de tenir environ 8h en moyenne, soit autant que les dongles filaires concurrents, voire un petit baladeur audiophile comme le Hidizs AP80 Pro-X.

La bonne nouvelle, c’est que la recharge reste assez rapide : elle prend moins de 1h30 en filaire. Si jamais ça vous branche, sachez que le BTR7 est aussi compatible avec la recharge par induction. Une rareté dans le monde de l’audio !

Conclusion test FiiO BTR7

L’avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Connectique
  • Qualité audio
  • Puissance
4.8

Résumé

FiiO m’a une fois de plus mis la tête à l’envers !

Le BTR7 est un récepteur Bluetooth impressionnant à tout point de vue. Non content de pouvoir fonctionner comme un ampli/DAC portable classique, sa connectivité Bluetooth très étendue lui offre une polyvalence accrue. J’ai aussi été séduit par le son FiiO, toujours précis et engageant, mélangeant avec habileté punch et détails. Un vrai régal !

Je n’aurai donc pas grand-chose à reprocher au BTR7, si ce n’est l’absence de NFC pour un appairage rapide ou l’impossibilité d’afficher le titre du morceau en cours sur l’écran IPS. En somme, de menus détails qui ne viennent en rien gâcher l’expérience finale.

S’il n’y avait qu’un récepteur Bluetooth à garder en 2022, ce serait sans conteste le FiiO BTR7. Vous pouvez foncer les yeux fermés !

Jo

Rédacteur depuis des années, je suis récemment tombé dans le chaudron de l'audio. Écouteurs, casques et surtout baladeurs : j'ai une envie irrépressible de tester tout ce qui me passe dans les oreilles !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.