Casque Audio

Test Focal Celestee : le casque Hi-Fi français incontournable !

Par Jo, le 30 mars 2022, mis à jour le 13 septembre 2022 — 12 minutes de lecture
M3X Focal Celestee

Quel amateur d’audio ne connait pas la marque Focal ? Basée en France, cette dernière sort régulièrement des casques Hi-Fi qui ne manquent jamais de faire couler l’encre. Le Focal Celestee est ainsi le dernier-né de la société stéphanoise. Il vient remplacer le vénérable Elegia en entrée de gamme. Une entrée de gamme qui fait quand même 999€… À ce prix, est-ce que ça vaut vraiment le coup ? Voici mon avis.

Focal est une marque que j’affectionne particulièrement. Comme beaucoup, j’ai fait mes premières armes avec l’Elegia, un très beau casque fermé au son clair et très bien maitrisé. Il est toutefois arrivé en fin de vie et n’est plus commercialisé par la marque française.

Son remplaçant est le Celestee. Reprenant une architecture fermée, ce dernier monte la qualité d’un cran avec des matériaux plus nobles et surtout un son revisité. Après plusieurs jours de prise en main, j’avoue que je suis conquis !

Note : le Focal Celestee présenté dans cet article a été acheté par mes propres moyens auprès de Recycle-Hifi. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.


Recycle-Hifi c’est quoi ?

Avant de rentrer dans le vif de ce test, je tiens à vous parler de Recycle-Hifi. Recycle-Hifi, c’est le service qui m’a permis d’acquérir le Focal Celestee (neuf et garanti) à 500€ seulement, au lieu de 1000€. Avouez que c’est plutôt un bon deal !

Le principe est simple : j’ai tout bonnement cédé mon iBasso SR2 à Ming (l’inventeur de cette entreprise audio pas comme les autres) qui a déduit son prix de celui du Celestee. Non, vous ne rêvez pas, mon casque d’occasion a été repris au prix du neuf !

Recycle-Hifi

Et ce n’est pas tout : Ming accepte sans problème les paiements en plusieurs fois. J’ai ainsi pu étaler le remboursement des 500€ de mon casque Focal tout neuf sur 10 mois, soit 50€ par mois. Ne cherchez pas, vous trouverez difficilement mieux ailleurs. Recycle-Hifi est un vendeur Focal agréé, la garantie et le SAV sont totalement français, ce qui permet une réactivité à tout épreuve.

Ming revend aussi des casques Hifiman et du matériel d’occasion. Vous pouvez le joindre par WhatsApp, mail ou même Facebook. Il possède aussi une page eBay. L’idéal reste cependant le contact par téléphone, via le numéro affiché ci-dessus.

Tout comme moi, c’est un vrai passionné d’audio qui passera des heures à discuter de sa passion avec enthousiasme. Si j’étais assez dubitatif du fonctionnement de Recycle-Hifi il y a quelques mois, je regrette maintenant de ne pas avoir sauté le pas plus tôt. Il est clair que j’y reviendrai souvent pour échanger du matériel de qualité à des prix imbattables !

Voici d’ailleurs une petite vidéo de présentation qui vous donnera une idée du matos disponible auprès de Ming :


Focal Celestee : spécifications techniques

Comme tous ses homologues de chez Focal, le Celestee est un casque audiophile qui se veut simple à driver. Pas besoin d’ampli démentiel, même un smartphone sera en mesure de le faire tourner correctement. Bon, bien entendu, je vous recommande quand même autre chose qu’un smartphone pour en tirer le meilleur parti côté son. Sur un baladeur audiophile comme le FiiO M17, c’est du pur bonheur !

Focal Celestee

Globalement, ce casque Focal reste assez similaire au Elegia dans son approche :

  • Type : circum-auriculaire fermé
  • Architecture : driver dynamique 40 mm en magnésium/aluminium
  • Impédance : 35 Ω
  • Sensibilité : 105 dB
  • Plage de fréquence : 5 Hz à 23 kHz
  • Câble : dual-mono en Y 3.5 mm – 1.2 m de longueur
  • Prise : Jack 3.5 mm

Le Celestee reprend le fameux transducteur à dome en M qui a fait le succès de son prédécesseur. L’alliage utilisé reste d’ailleurs identique. Pas de béryllium ou de nickel pour le coup. L’engin adopte aussi une approche nomade avec son côté fermé et son câble très court.

Au final, il n’a rien de bien surprenant. Focal reste dans ses habitudes, se contentant d’améliorer la recette du Elegia. Comme vous allez le voir, je n’ai pas été déçu par cette façon de faire !

La vidéo de TechnoidFR

L’ami P.A. de la chaîne TechnoidFR a lui aussi eu l’occasion de tester le Focal Celestee pendant plusieurs jours. Vous pouvez retrouver son avis éclairé dans sa vidéo YouTube, toujours d’excellente qualité !

Packaging

Qui a déjà utilisé un casque Focal sait à quel point la marque française soigne les moindres détails de ses productions. Le Celestee est fourni dans une sacoche de transport rigide moulée à ses formes.  Les tissus utilisés sont de très bonne qualité, la sacoche est très résistante et la poignée parfaite pour transporter le matériel n’importe où.

Sacoche Focal

Hormis les coloris, on reste en terrain connu : tous les casques de Focal ont une sacoche de transport identique. La conception irréprochable de cet accessoire laisse néanmoins augurer du meilleur pour la suite.

Câble

Première bonne surprise : le câble. Le constructeur français abandonne l’horrible machin rigide utilisé sur l’Elegia pour revenir à quelque chose de plus pratique.

Câble Focal Celestee

Le câble du Focal Celestee est en plastique relativement souple. Si je regrette un peu la perte du tissu qu’il y avait sur la connectique de l’Elegia, j’apprécie fortement le fait de ne plus me trimballer un câble raide comme un piquet !

Il n’y a que la longueur qui risque d’en décevoir certaines. Avec seulement 1.2 m de long, le câble du Celestee est insuffisant pour un usage sédentaire. Par contre, c’est le top pour se balader dans la rue. Reste à voir si vous aurez envie de tenter l’escapade en extérieur avec un casque audio filaire à 1000€ sur la tête…

Design et finitions

Bon sang, qu’il est beau ce Celestee !

Design Focal Celestee

J’étais déjà fan de l’Elegia, mais le nouveau casque de Focal met la barre encore plus haut. Je suis conquis par ses tons bleu nuit et cuivre, l’usage habile de cuir et de tissu. La qualité de fabrication est à la hauteur du prix demandé.

Arceau Focal Celestee

Là où mon Elegia craquait dans tous les sens, on profite maintenant d’un assemblage réalisé de main de maitre. Aucun craquement, aucun mouvement suspect : c’est juste magique !

Coques Focal Celestee

Rien que pour son design et sa qualité de finitions, le Celestee vaut largement son prix, surclassant tous les casques plus milieu de gamme que j’ai dans ma collection. Le dernier-né de Focal touche la perfection du bout des doigts.

Confort

Avec l’utilisation intensive de métal – hormis les coques des oreillettes qui sont en plastique – le Focal Celestee affiche un poids élevé : 430 grammes. Pourtant, on a l’impression de ne plus rien sentir une fois qu’il est sur la tête.

Coussinets Focal Celestee

Le casque Hi-Fi français est d’un confort absolu grâce à ses pads en cuir et tissu qui se montrent d’une bonne souplesse. Même avec des lunettes, je n’ai eu aucun mal à porter l’appareil pendant plusieurs heures.

Si la force de serrage semble élevée au début, on s’y fait vite. Le casque reste fermement en place, ne bougeant pas d’un iota. Après quelques heures d’utilisation, les coussinets deviennent plus souples, ce qui améliore encore le confort. Notez au passage que l’isolation passive est excellente, ce qui permet d’utiliser le Celestee en extérieur sans être trop dérangé par les nuisances sonores.

Qualité sonore

Sources de test : FiiO M17, Hisense Touch, Shanling M3X

À mon sens, le plus grand défaut de l’Elegia était sa signature sonore. Je la trouvais trop claire, trop froide et – entre nous – assez chiante, la faute à des basses trop en retrait. Le casque avait donc du mal à se rendre polyvalent.

Sur le Celestee, le constructeur stéphanois revoit sa copie. Et ça se sent !

Rendu global

C’est indéniable, le Focal Celestee est bien plus agréable à l’écoute que son prédécesseur. Si la signature reste équilibrée, on sent un bel apport dans les basses, ce qui change pas mal de choses.

Le casque hifi français se révèle plus énergique que son ainé grâce à des basses plus profondes, plus marquées, en particulier avec un pic dans les bas-médiums qui lui donne un côté fun bienvenu. L’engin se montre donc plus polyvalent, beaucoup moins triste que l’Elegia. Attention quand même, on reste loin du côté sombre d’un Sennheiser HD6XX ou même de la fougue d’un Sivga Phoenix.

HiSense Touch Focal Celestee

Bien entendu, le reste n’est pas oublié. Focal sait y faire avec le son et ça se sent. Les aigus sont particulièrement bien maitrisés, ce qui apporte une belle clarté au Celestee. Il en va de même avec les voix, même si on sent une petite baisse dans les médiums, ce qui pourra diminuer un peu les voix masculines au profit des voix féminines, plus prononcées.

Reste malgré tout que l’entrée de gamme de Focal est une petite merveille sonore. Je n’ai jamais possédé un casque aussi efficace et passe-partout. Je suis totalement fan de ce Celestee qui ne me lâche plus d’une semelle !

Scène sonore et précision

Malgré mon engouement, il y a un petit détail qui risque d’en fâcher certains avec le casque français : la scène sonore. Sans être intimiste, cette dernière reste un peu trop réduite à mon goût, surtout pour un casque à ce niveau de prix. Il me semble me rappeler que l’Elegia était plus ample. Ici, on navigue entre deux eaux, avec une scène ni trop large, ni trop étriquée.

M3X Focal Celestee

C’est bien le seul petit défaut du Focal Celestee. L’aération est au top, presque similaire à ce qu’on rencontre sur les casques ouverts. Et que dire de la précision ? Moi qui suis habitué aux casques à moins de 500€, j’ai pris une grande claque. Les détails ressortent parfaitement, le casque allant gratter chaque petite partie de la piste pour en faire ressortir le meilleur. Si vous n’avez jamais essayé de casque Focal, accrochez vos ceintures, vous allez vous en prendre plein les oreilles !

Comparaisons

Focal Celestee vs Harmonicdyne Poseidon

Bon, vu que je n’ai pas vraiment d’équivalent au Focal dans ma collection, je vais faire une comparaison avec ce que j’ai de mieux : mon Harmonicdyne Poseidon. Ce casque ouvert, successeur du Harmonicdyne Zeus, est doté de transducteurs en nickel réputés meilleurs que le béryllium.

Celestee vs Poseidon

Je sais qu’il est peu avisé de comparer un casque ouvert à un modèle fermé, mais dans notre cas la comparaison avec le Focal Celestee peut faire sens. Le Poseidon est plus chaleureux que le casque français, avec des basses plus rondes, plus vibrantes. En revanche, le Celestee l’emporte largement sur les aigus, plus accentués et plus détaillés. Dans les deux cas, on reste sur des casques d’excellente qualité, un peu joueurs mais résolument audiophiles.

La principale différence – hormis la signature – se fait sur la scène sonore. Le Poseidon est plus large, moins intimiste que le Focal Celestee. Modèle ouvert oblige, on a aussi une meilleure aération, bien que le Focal se débrouille très bien sur ce point. Au final, j’aime autant l’un que l’autre. Le Poseidon est certes moins précis mais sa douce chaleur me plait beaucoup. Le Focal, plus équilibré, reste toutefois ma nouvelle référence.

Focal Celestee vs Focal Elegia

Focal Celestee vs Elegia

Impossible de ne pas comparer les deux casques entrée de gamme de Focal. L’Elegia a été la référence « abordable » de la marque Hi-Fi durant plus de deux ans. Il faut cependant bien avouer qu’il est largement surclassé par son remplaçant qui justifie largement la différence de prix.

Tout d’abord, les finitions sont meilleures sur le Celestee. Il n’y a plus les craquements de l’arceau que j’avais repéré sur mon Elegia. Les couleurs employées sont aussi moins salissantes et les matériaux plus nobles. Mais c’est au niveau du son que se jouent les plus gros changements.

En effet, le Focal Celestee se montre plus fun que son prédécesseur. Le constructeur stéphanois booste légèrement les basses pour nous offrir un rendu plus vif, sans pour autant perdre l’équilibre si bien réalisé de l’Elegia. La signature du Celestee est donc plus agréable à mon sens car moins froide que précédemment. En revanche, le précédent casque français nous offrait une scène sonore plus large. C’est bien le seul point qui me fait regretter l’Elegia.

Conclusion

L’avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Confort
  • Qualité sonore
  • Rapport qualité/prix
5

Résumé

Difficile de trouver le moindre défaut au Focal Celestee. Ce casque mérite tous les superlatifs : il est beau, il est confortable, le son est magnifique… Hormis la scène sonore qui manque un peu de largeur, je vois mal ce qui pourrait freiner l’achat. Le Celestee est capable de passer partout avec une grande classe à la française !

Jo

Rédacteur depuis des années, je suis récemment tombé dans le chaudron de l'audio. Écouteurs, casques et surtout baladeurs : j'ai une envie irrépressible de tester tout ce qui me passe dans les oreilles !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.