Test Massdrop X Sennheiser HD6XX : un casque HiFi aux tonalités chaudes et envoûtantes

Sennheiser HD650 : voilà un nom qui fait palpiter de bonheur les oreilles des audiophiles. Ce célèbre casque audio reste aujourd’hui encore une véritable référence de la HiFi. Alors quand Drop – anciennement Massdrop – s’empare de ce vénérable casque pour le remanier à sa façon sous le nom de Sennheiser HD6XX, il est difficile de résister à l’achat compulsif. J’ai craqué il y a quelques mois, je vous explique maintenant noir sur blanc pourquoi je ne le regrette pas !

Lors de mon entrée dans le monde de l’audio, un collègue de boulot – thanks Nathan ! – m’a conseillé de jeter un œil au site Drop. Un conseil très avisé que je vous recommande aussi de suivre. Car Drop, c’est un peu comme la caverne d’Alibaba version HiFi !

Ce site communautaire a pour vocation de remanier les plus grands appareils audio de notre époque pour les rendre encore meilleurs, tout en cassant les prix. Meze, Sennheiser, Focal et bien d’autres ont ainsi eu droit à leur réédition version Drop. Aujourd’hui, je vais donc vous présenter le Sennheiser HD6XX, une mise à jour du célèbre HD650 qui vous envoûtera pour moins de 200€ !

 

Note : le Massdrop X Sennheiser HD6XX présenté dans ce test a été acheté par mes propres moyens. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

Massdrop X Sennheiser HD6XX : spécifications techniques

Oubliez les Philips SHP9600 et autres 1More H1707. Avec le Sennheiser HD6XX, on passe à la vitesse supérieure !

Rendu Sennheiser HD6XX

Premièrement, ce casque est de type ouvert. Vous ne savez pas ce que ça veut dire ? Alors jetez un œil à mon guide des casques HiFi. Ensuite, il est avant tout destiné à un usage avec du matos puissant, la faute à son impédance de 300Ω. Si vous n’utilisez que votre smartphone ou un baladeur audiophile, je vous préviens immédiatement : il va falloir investir dans un bon ampli/DAC pour tirer le meilleur parti du HD6XX.

Avant de décortiquer ce casque audio en détail, voyons un peu ce qu’il nous propose sur le papier :

  • Architecture : driver dynamique 40 mm
  • Impédance : 300 Ω
  • Sensibilité : non précisée
  • Plage de fréquence : 10 Hz à 41 kHz
  • Connecteur : câble propriétaire Sennheiser
  • Prise : Jack 3.5 mm

Lancé au début des années 2000, le vénérable HD650 revient sur le devant de la scène avec cette version Drop qui conserve les mêmes spécifications. Les seuls changements sont d’ordre esthétique, ainsi qu’au niveau du câble qui est maintenant plus court et avec une prise 3.5 mm au lieu de 6.35 mm. Ça peut sembler étrange, mais le HD6XX a une visée plus nomade que son modèle d’origine…

Ne vous fiez toutefois pas à cette impression : casque ouvert et haute impédance désignent clairement ce casque comme un modèle sédentaire. Vous risquez d’ailleurs d’aller au devant de grosses déceptions si vous tentez de l’appairer avec une source nomade mal adaptée. J’en ai fait les frais à mes débuts !

Design et finitions

Les amateurs du HD650 n’auront aucun mal à reconnaître son successeur. Il en reprend trait pour trait le look. Seuls quelques détails changent comme le marquage Massdrop dans l’arceau et la couleur noire propre aux productions de ce site. C’est sobre, avec de belles finitions : je valide !

Marquage Massdrop HD6XX

La majorité de l’assemblage est en plastique, avec un arceau et des grilles en métal. Le casque se révèle léger malgré sa taille assez imposante. Il a l’avantage d’être constitué de composants facilement remplaçables, ce qui permet de le « customiser » sans trop de soucis.

Packaging

Drop ne rigole pas avec l’emballage de son HD6XX. C’est le plus gros que j’ai jamais vu. La boite fait bien le double du casque. Elle ne contient pourtant pas grand-chose au final : le câble, un adaptateur 6.35 mm et c’est tout.

Adaptateur 6.35 mm HD6XX

Aucune sacoche de transport n’est fournie, c’est la boite elle-même qui fait office de sacoche avec son intérieur en feutrine. C’est très classe, mais aussi très encombrant. Elle a donc fini remisée au stockage, j’utilise un support de bureau pour ranger le Sennheiser HD6XX. On en trouve de très sympas à moins de 20€ sur Amazon et AliExpress.

Câble

L’avantage du HD6XX, c’est qu’il reprend les mêmes composants que le HD650. La connectique est ainsi identique à celle d’origine. Le câble utilise des ports propriétaires créés par Sennheiser. Vous pouvez donc utiliser n’importe quel câble de la marque adapté au HD650, ça passera sur le HD6XX.

Câble Sennheiser HD6XX

Il n’y a pas grand-chose d’autre à rajouter sur le fil. Il est assez court puisqu’il ne fait que 1.5 m. Il se termine par une fiche de 3.5 mm qui permet de le brancher sur n’importe quel appareil moderne de style smartphone ou baladeur. Au besoin, l’adaptateur 6.35 mm fourni permettra de connecter le tout à un ampli, ce que je vous recommande vivement.

Confort

Le confort est certainement ce qui m’a le plus posé de problèmes avec le Sennheiser HD6XX. Bien qu’il soit très léger, ce casque a tendance à trop serrer la tête à mon goût. Lors des premières écoutes, j’ai vite ressenti des douleurs au niveau de la mâchoire, les coussinets en mousse appuyant un peu trop fort sur le haut des mandibules…

Design casque HD6XX

Après plusieurs dizaines d’heures d’utilisation, la mousse commence enfin à se tasser. Dès lors, le casque devient plus agréable à porter sur les longues sessions, même s’il n’arrive pas au niveau de mon Meze 99 ou de mon Focal Elegia. Si vous ne craignez pas de modifier un peu la signature sonore, investissez comme moi dans des coussinets de rechange, genre Dekoni ou même les Drop en cuir.

Qualité sonore

Sources de test : Hidizs AP80 Pro, HiBy R3 Pro, Fiio M11 Pro, Zishan T1, FiiO Q3, Xduoo XD05 Plus

À sa sortie en début de millénaire, le Sennheiser HD650 fût considéré comme l’un des meilleurs casques HiFi de sa catégorie. Presque 20 ans après, le HD6XX propose de retrouver les mêmes sonorités pour un prix inférieur à 200€. Une véritable prouesse qui ravira les amateurs de sons chaleureux !

Rendu global

Équilibre et chaleur : tels sont les deux mots qui me viennent à l’esprit lorsque je pense au HD6XX. Ce casque est pourvu d’un très bel équilibre tonal, tirant vers la neutralité mais sachant néanmoins conserver une belle musicalité. Il est ainsi capable de taper fort tout en gardant les voix en avant. Enfin ça, c’est surtout si vous utilisez une source puissante, sinon ça tourne vite au massacre. Mais j’y reviendrai plus tard.

Courbe fréquence Sennheiser HD6XX
La courbe de fréquence du HD6XX : un casque équilibré qui propose juste ce qu’il faut où il faut !

Basses

Couplé à mon Xduoo XD05 Plus, le Sennheiser HD6XX se révèle très dynamique. Les basses tapent fort, développant une belle énergie lors des impacts dans le bas-médium. C’est vif, ça envoie du bois sur les morceaux les plus bourrins. Mieux encore : ce casque n’en fait pas trop. Les plus basses fréquences se révèlent assez discrètes, sans trop de vibrant qui viendrait saturer le signal. On a juste un très bel équilibre qui devrait plaire à tout type de public, le tout avec un rendu légèrement chaleureux du plus bel effet.

Médiums

Bon sang, quelle grande claque au niveau des voix !

Transducteur HD6XX

La version Drop du Sennheiser HD6XX est au top niveau pour le rendu vocal. Les voix sont parfaitement mises en avant, avec un côté chaleureux vraiment bien maîtrisé. Rares sont les casques audio à rendre si bien cette partie du spectre, souvent mangée par les basses et les aigus. Là, c’est loin d’être le cas. Le HD6XX donne à merveille le ton sur les morceaux acoustiques, c’est du pur régal !

Aigus

Comme tout le reste du casque, les aigus sont parfaitement équilibrés. Ils ne sont pas trop discrets, mais n’iront clairement pas vous vriller les tympans. L’écoute de morceaux électro où les hautes fréquences sont souvent présentes est ainsi très agréable, même sur de longues sessions. Le Sennheiser HD6XX n’est pas un casque fatiguant et c’est tant mieux !

Scène sonore et précision

Avec ses grandes oreillettes ouvertes, le Sennheiser HD6XX de chez Drop est doté d’une magnifique aération. Il va plus loin que le Philips SHP9600 de ce point de vue. Les instruments se détachent parfaitement les uns des autres, avec une très belle spatialisation. Vous n’aurez jamais l’impression d’avoir le son « dans la tête ».

Grille HD6XX

Niveau précision, c’est là aussi du tout bon, du moins pour le prix. On n’atteint pas le niveau de modèles haut de gamme plus récents, mais ça reste plus que convenable. Il faut surtout prendre la peine de trouver la bonne synergie pour profiter vraiment de ce casque.

Pour ça, vous devrez vous tourner vers un ampli de bureau ou a minima un ampli/DAC portable de forte puissance comme le XD05 Plus. Les 300 Ω du HD6XX mettront vite à genoux une source mal adaptée, rendant le son plat et terne… Oubliez les petits DAP comme le AP80 Pro ou le HiBy R3 Pro. Même un ampli portable comme le FiiO Q3 ne permettra pas de tirer le meilleur du HD6XX. La qualité audiophile demande ici de la puissance !

HD6XX et ampli Xduoo

 

Conclusion

L'avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Confort
  • Qualité sonore
  • Rapport qualité/prix
4

Résumé

Il m’aura fallu du temps pour apprécier ce Massdrop X Sennheiser HD6XX, faute d’avoir une source suffisamment puissante pour faire exploser tout son potentiel. Mais une fois couplé avec le bon ampli, quel bonheur !

Les sonorités pleines de chaleur de ce casque le rendent inimitable. On se surprend à monter le volume toujours plus haut car on en veut toujours plus. C’est dynamique tout en restant équilibré, une vraie leçon de savoir-faire. À moins de préférer les tonalités froides ou les grosses basses qui vibrent dans tous les sens, je ne vois pas du tout ce qui pourrait vous empêcher de sauter sur ce HD6XX.

Peut-être que le confort est son plus gros point faible, mais ça dépend des morphologies et ça se règle facilement. Une fois dompté, ce casque HiFi deviendra à n’en point douter un fidèle compagnon pour de nombreuses années !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *