Baladeur Audiophile

Test Shanling M3X : rapport qualité/prix au top pour ce baladeur audiophile sous Android

Par Jo, le 17 septembre 2021, mis à jour le 20 septembre 2021 — 13 minutes de lecture
Audio Shanling M3X

Après le très atypique Cayin N3 Pro à tubes, on revient sur un baladeur audiophile plus classique avec un test du Shanling M3X. Le dernier né de la marque vise le milieu de gamme, cherchant à nous proposer le meilleur rapport qualité/prix possible. Pari réussi ? La réponse est clairement oui. Je vous donne tout mon ressenti dans les paragraphes suivants.

Cette année 2021 est restée relativement calme du coté des baladeurs audiophiles. La plupart des sorties se sont finalement révélées être des mises à jour techniques d’anciens modèles plutôt que de réelles nouveautés.

Shanling ne se repose toutefois pas sur ses lauriers : après le monstrueux M30 modulaire, la marque chinoise a sorti coup sur coup le M3X et le UP5. Vous me connaissez, je ne pouvais pas laisser passer l’occasion de mettre mes grosses mains pleines de doigts sur un nouveau baladeur !

Le Shanling M3X semble d’ailleurs intéressant à plus d’un titre. Le baladeur est promis comme étant l’un des plus endurants de sa catégorie. Il embarque aussi des DAC Sabre de troisième génération, faute des classiques puces Asahi Kasei. Le tout est propulsé par Android afin d’assurer un maximum de polyvalence.

Ce DAP est affiché à 300€ environ, ce qui en fait un produit plus qu’attractif pour les amateurs d’audio que nous sommes !

 

 

Note : le Shanling M3X présenté dans ce test a été acheté par mes propres moyens. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

Shanling M3X : spécifications techniques

Le nouveau baladeur audio de Shanling vient se placer dans le milieu de gamme. Vous n’aurez donc pas besoin de vendre un rein pour en profiter, on est loin du M30 !

Baladeur Shanling M3X

Malgré son prix contenu, le Shanling M3X reste doté de solides spécifications :

  • Écran 4.2” IPS – 768 x 1280 px
  • DAC Sabre ES9219C x 2
  • Bluetooth 4.2 – WiFi – USB-C
  • Port micro-SD
  • Fichiers audio jusqu’à 32 bits/384 kHz – DSD 64/128/256 – MQA x16
  • Sortie asymétrique : 3.5 mm – 80 mW/101 mW à 32Ω selon le mode
  • Sortie symétrique : 4.4 mm – 240 mW à 32Ω
  • Fonction DAC USB – Bluetooth bidirectionnel
  • Compatible SBC, AptX, ApTX HD, LHDC, LDAC
  • Batterie 3200 mAh
  • Dimensions : 109 x 72 x 15.9 mm
  • Poids : 168 grammes
  • Android 7.1

Je ne sais pas vous, mais ça me semble bien prometteur tout ça. L’ensemble paraît plutôt bien équilibré pour le prix. Le baladeur chinois devrait être en mesure de satisfaire un large public.

Le seul point qui me déçoit un peu est la puissance de sortie. L’engin est au même niveau que le vieux Hidizs AP80 Pro deux fois moins cher… Avec seulement 80 mW en mode Single DAC sur la sortie 3.5 mm, il sera impossible de faire tourner correctement des casques à forte impédance. Si vous voulez de la patate, orientez-vous plutôt vers le iBasso DX160 ou le Cayin N3 Pro. Ces DAP sont plus onéreux mais aussi bien plus puissants !

Design et finitions

J’avais déjà testé des baladeurs Shanling il y a quelques temps. Sans surprise, le M3X est dans la même veine : conception impeccable, robuste et légère à la fois. Le M3X n’a rien à envier à ses concurrents plus chers. Je trouve même qu’il dépasse le DX160, me paraissant plus solide tout en restant presque aussi léger.

Écran

Commençons le tour du propriétaire par l’écran. Une fois n’est pas coutume, celui-ci est au format 3:2. Ça surprend un peu au début, surtout qu’on est habitué depuis pas mal de temps à des dalles très allongées. Là, on est sur quelque chose d’un peu plus carré.

Écran Shanling M3X

En dehors de ça, il n’y a pas grand chose à dire sur l’écran du M3X. Il utilise la technologie IPS et offre une belle définition de 356 ppi. Sans être aussi beau que sur les smartphones de même prix, il reste dans le haut du panier pour le marché des baladeurs. Dommage que les bordures restent un peu trop présentes, surtout celle du bas.

Boutons

Le Shanling M3X est tout ce qu’il y a de plus classique dans son design. Il est ainsi équipé des trois boutons de contrôle de la musique sur la tranche gauche.

Boutons Shanling M3X

Le volume et l’alimentation sont dévolus à une molette cliquable placée sur le côté droit du baladeur. Celle-ci est un peu enfoncée dans la coque afin de la protéger lors d’une chute. Elle ne présente pas de jeu particulier, l’assemblage est d’excellente qualité.

Molette Shanling M3X

Connectique

Côté connectique, le Shanling M3X va à l’essentiel. Il est ainsi équipé de la sacro-sainte prise Jack 3.5 mm complétée par une sortie symétrique de 4.4 mm.

Connectique Shanling M3X

Les deux sont placées sur la tranche haute. Vu la place restante, ça n’aurait pas été du luxe d’avoir une sortie 2.5 mm comme sur le FiiO M11 Pro. En même temps le prix n’est pas le même…

Prise Shanling M3X

Sur la tranche du dessous, on retrouve la prise USB-C et le port micro-SD dissimulé sous un plastique de protection. C’est moins bien qu’une trappe mais toujours mieux qu’un port sans protection du tout !

Look

Pour avoir une idée du design du M3X, il vous suffit d’imaginer un Shanling M8 plus petit et plus large. Le M3X conserve les formes de son grand frère haut de gamme avec ses tranches aux extrémités proéminentes.

Prise en main M3X

Le baladeur tient bien en main et rentrera sans trop de soucis dans n’importe quelle poche ou sacoche. J’ai particulièrement apprécié son poids contenu. Il est moins lourd qu’un M11 Pro, ça fait vite la différence quand il faut le trimballer pour le sport !

Le Shanling M3X jouit d’une excellente conception, sobre mais diablement efficace. L’ensemble est en métal avec un dos en verre. Tout est parfaitement assemblé et digne d’un baladeur deux fois plus cher. Encore une fois, Shanling démontre un grand savoir-faire dans la conception de ses DAP.

Interface

Comme la plupart des concurrents, Shanling fait le choix d’un système Android. Ici, on est sur une version relativement âgée, à savoir la 7.1. Ce n’est pas spécialement gênant pour un baladeur, ça présente même quelques avantages comme une consommation moindre tout en offrant une belle polyvalence.

Navigation

Si vous utilisez un smartphone sous Android, l’interface du Shanling M3X vous semblera immédiatement familière. Le constructeur reste sur une version Stock, ajoutant simplement quelques options comme le verrouillage des touches ou un bouton pour basculer l’usage des DAC ES9219C. Le M3X se démarque toutefois en étant le baladeur le plus rapide que j’ai jamais testé. Jamais il ne ralentit ou ne plante. Le Snapdragon 430 est exploité à merveille, surpassant de loin les DAP de FiiO et cie, même plus chers !

Shanling M3X Android

Par défaut, le Play Store n’est pas installé sur le baladeur. Il faudra passer par le magasin APKpure pour télécharger vos applis préférées. Vous pourrez aussi y trouver le Play Store et l’installer en quelques secondes, les services Google étant intégrés de base au Shanling M3X.

Shanling M3X interface

@@Si Android vous file des boutons, il vous reste la possibilité de passer en mode Prime. Tout comme le mode Musique Pure sur le FiiO M11 Pro, le Shanling M3X peut zapper l’interface Android pour ne mettre en avant que le lecteur de musique de Shanling. Ainsi, vous ne risquez pas d’être interrompu par les notifications et pourrez profiter pleinement de vos morceaux préférés !

Lecteur

Sans surprise, Shanling intègre sa propre application de lecture audio au sein de son baladeur M3X. Cette dernière est tout ce qu’il y a de plus classique. On note juste deux ou trois traductions bancales comme par exemple « laibraire » au lieu de « librairie ». Rien de méchant, probablement que ça sera arrangé dans de futures mises à jour.

Lecteur Shanling M3X

Le lecteur reprend les filtres habituels : dossiers, albums, artistes, etc… On note quand même la possibilité de trier les musiques Hi-Res, comme sur le Sony NWA-105. Vous aurez aussi la possibilité de lire les morceaux stockés sur votre NAS ou même de gérer le baladeur à distance avec l’application SyncLink.

La lecture de la musique est présentée de manière classique, avec la jaquette, les contrôles de lecture et l’échantillonnage. Vous pouvez créer des playlists, visualiser les paroles (enregistrées au format LRC) et bien entendu bidouiller le son avec un égaliseur à 10 bandes. Petite originalité : il est possible de remplacer la jaquette par un vumètre. Vous pouvez aussi télécharger d’autres jaquettes et paroles depuis internet, comme sur le M11 Pro.

Si Shanling ne réinvente pas la roue, la marque asiatique nous fournit néanmoins un lecteur de musique très complet et bien fichu, aussi bon que celui de FiiO et bien supérieur à Mango de chez iBasso. Que demander de plus ?

Qualité sonore

Très véloce, polyvalent et bien conçu, le Shanling M3X coche pour le moment la plupart des cases du baladeur audiophile parfait. Surtout qu’il est relativement abordable !

Audio Shanling M3X

Il ne reste qu’à vérifier qu’il soit aussi bon côté son. Pour ça, je l’ai comparé au L&P W1 et au Cayin N3 Pro. Le premier est un ampli/DAC commercialisé à 200$ et le second un baladeur audiophile vendu à 400$. Tous deux utilisent des DAC largement répandus et reconnus pour leurs qualité. Le M3X va donc avoir affaire à forte partie !

Puissance

Jetons déjà une oreille du côté de la puissance. Le baladeur propose deux sorties mais au final on profite de trois options différentes. En effet, il est possible d’activer un seul ou les deux DAC sur la sortie 3.5 mm.

Avec un seul DAC en fonction, la puissance est limitée à 80 mW pour 32Ω. Quand on passe en dual-DAC, on gagne 21 mW. Pas énorme mais déjà suffisant pour gagner un peu en qualité. Le son devient immédiatement plus punchy, la scène s’élargit pour une meilleure immersion. En contre-partie, vous perdez un peu en autonomie.

L’idéal sera de passer par la prise 4.4 mm. Sa puissance est définie à 240 mW à 32Ω. On est bien loin des 800 mW du Cayin N3 Pro mais ça fait le taf pour driver la plupart des écouteurs et casques du marché. Je n’ai eu aucun problème à alimenter mon Harmonicdyne Zeus et mon iBasso SR2. Le Shanling M3X a pas de ressources et vous comblera à moins que vous n’utilisiez un casque vraiment très résistant.

Performances

Pour ce test, j’ai principalement utilisé mon Zeus et les Shanling AE3. Résultat ? Ça envoie plutôt pas mal !

Le baladeur de Shanling est du genre vigoureux. On sent que les impacts des basses sont là, ce qui donne immédiatement plus de vie à des casques assez doux comme le iBasso SR2. L’ensemble reste néanmoins assez naturel. Les voix sont douces, de même que les aigus. Ça ne pique pas comme sur le FiiO M11 Pro, parfois trop agressif sur les hautes fréquences. Il s’en dégage un petit côté chaleureux pas dégueulasse, avec un beau dynamisme.

Baladeur Shanling M3X

Sans atteindre le côté technique du Cayin N3 Pro, le M3X reste supérieur (de peu) au L&P W1. Il offre une scène sonore relativement large, une belle aération et surtout ne présente aucun souffle sur les appareils à haute sensibilité. Contrairement au Xduoo X2S, je n’ai eu aucun soucis avec les AE3 couplés au M3X.

Ce baladeur compact est parfait pour le matos de faible impédance et/ou haute sensibilité. Le son est en accord avec son prix : ce n’est pas le DAP le plus technique du marché mais il fait largement l’affaire en révélant de nombreux détails et en conservant une signature assez neutre, juste rehaussée un chouïa sur les basses. En bref, du super boulot pour du matos à 300€ !

Autonomie

Le plus gros défaut des baladeurs sous Android est généralement leur autonomie. Pour avoir possédé un FiiO M11 Pro et un iBasso SR2, je peux vous garantir qu’il est difficile de profiter d’une autonomie de plus de 10h. Je craignais donc le pire quand j’ai vu que le M3X n’avait qu’une batterie de 3200 mAh…

Shanling m’a toutefois bien scotché avec son M3X. Je ne sais pas si c’est dû à l’emploi d’une vieille version d’Android, moins gourmande, ou à l’absence d’amplification dédiée. Toujours est-il que le Shanling M3X est un véritable monstre d’endurance !

Durant mes essais, j’ai majoritairement utilisé la prise 4.4 mm symétrique. Je m’attendais à ce que la batterie fonde à vue d’œil. Il n’en a rien été. On approche réellement des 19h annoncées, du moins en mode Prime et Wi-Fi désactivé. Ce baladeur est un vrai chameau !

Vous pourrez tenir sans problème une vingtaine d’heures sur la sortie 3.5 mm en mode single-DAC. Le son n’est pas aussi bon qu’en symétrique ou dual-DAC mais c’est le mode idéal pour un max d’endurance.

Conclusion

 

 

L’avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Interface et fonctionnalités
  • Qualité sonore
  • Autonomie
4.6

Résumé

Le Shanling M3X est un baladeur sans prétentions. Il ne cherche pas à réinventer la roue comme le M30. Il fait toutefois son job à la perfection, profitant à la fois d’une interface Android hyper-fluide, d’une belle qualité sonore et surtout d’une autonomie dantesque.

Pour moins de 400€ (voire moins de 300€ si vous négociez comme un Empereur) ce Shanling M3X est actuellement imbattable sur le milieu de gamme. Vigoureux, précis et suffisamment puissant pour la plupart du matos ChiFi existant, le DAP asiatique est un véritable condensé de bonheur. À moins que vous ne juriez que par les casques à plus de 300 ohms, vous pouvez foncer les yeux fermés sur le Shanling M3X !

Jo

Rédacteur depuis des années, je suis récemment tombé dans le chaudron de l'audio. Écouteurs, casques et surtout baladeurs : j'ai une envie irrépressible de tester tout ce qui me passe dans les oreilles !

Commentaires

Le 31 juillet 2021 à 8:57 , SYlvain a dit :


Salut ! Merci bcp pour ce test.
Il me semble reconnaître l’appli et le widget Apple Music, l’avez vous testée ?
Fonctionne t-elle correctement ?
Merci !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 2 août 2021 à 6:13 , Jo a dit :


Hello !
Tu as bien vu, c’est Apple Music. L’application fonctionne parfaitement sur le M3X avec le lossless et compagnie, un vrai régal !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 12 septembre 2021 à 7:56 , sebastien hubert a dit :


Bonjour, Je viens d'acquérir le mx3 après avoir lu votre test. J'ai un petit question quelle est la différence entre le low et hight gain?


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 16 septembre 2021 à 10:34 , Jo a dit :


Hello !

J’espère que ton Shanling M3X te plait. Pour répondre à ta question, le gain est un « boost » de l’intensité électrique. Ça se traduira sur la sortie de ton baladeur par un son un peu plus fort mais aussi une augmentation des détails sur le matériel gourmand. Idéalement, on augmente le gain sur haut quand on utilise un casque ou des intras à faible sensibilité et/ou haute impédance. Par contre, sur du matériel sensible, il est préférable de le laisser sur bas car tu risques d’avoir du souffle en fond ou des bruits électroniques accentués. Après, ne te prends pas trop la tête avec le gain, ça ne changera pas drastiquement ton expérience d’écoute. Autant le laisser réglé par défaut.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 17 septembre 2021 à 10:30 , Sébastien a dit :


HI
Merci pour les explications.
Oui il me plaît il est couplet à mon Sony MDR-1A .Pour le moment je n'ai écouté que du Heavy métal, Doom que ce soit des productions récentes ou anciennes. le son me plaît les différents instruments et voix sont détachées .le son est aussi dynamique avec de bonne basse comme j'aime.
J'ai aussi installé Bandcamp et pas de problème avec l’écoute en Streaming.
J'ai aussi craqué sur les CCA CA16 je ferais un retour de leur rendu avec le shanling m3x

Bonne Journée


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 17 septembre 2021 à 10:40 , Jo a dit :


Super, content qu’il te plaise !
J’ai hâte d’avoir ton ressenti avec les CCA CA16 ^^


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 15 septembre 2021 à 8:59 , Francis a dit :


Un mot sur l'application Shanling Music : elle a pas mal de défauts quand même :
- quelques erreurs de traductions,
- sans raison certains de mes titres (environ 30 sur 2900) sont classés comme genre inconnu alors que tous mes titres sont du FLAC (issus de mes CD ou de téléchargements WAV convertis en FLAC de Qobuz ou de JunoDownload, tous avec le même logiciel CDex) tagués avec le même logiciel (TAG Scanner),
- certains titres ne sont pas classés selon leur titre mais selon leur nom de fichier : au lieu d'avoir par exemple "Every breath you take" j'ai "02-Every breath you take.flac",
- quand on sélectionne un artiste, une année ou genre on ne peut pas lire tous les titres à la file (comme sur le M2X) mais uniquement album par album.
Pour palier ces problèmes de l'appli musique de Shanling j'utilise Hiby Music qui elle n'a aucun de tous ces défauts : tous mes titres sont parfaitement rangés selon leurs tags. Surtout on peut demander de lire tous les titres d'un genre particulier, ou d'une année, ou d'un artiste particulier. Fiio Music fonctionne aussi très bien sans tous les défauts de Shanling Music.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 17 septembre 2021 à 10:34 , Chris a dit :


Bonjour êtes vous satisfait de votre baladeur shanling m3x ? Car je suis en pleine réflexion le choix est difficile entre un hiby r2 - hiby r3 pro sabes et le shanling m3x je souhaite un baladeur pouvant accueillir une plateforme de streaming les hiby sont équipés de TIDAL mais et j’ai pu lire qu’il ne serait pas exclu qu’avec une futur mise à jour Spotify sera possible 🤔 après les m3x permet d’installer la plateforme de notre choix, mais niveau qualité sonore qu’en est il entre les 3 ?


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 17 septembre 2021 à 10:42 , Jo a dit :


Hello !
Il y a un sacré fossé entre les HiBy R2/R3 Pro et le Shanling M3X. Le M3X est clairement mieux sur tous les points. Les R2 et R3 Pro ont une version limitée de Tidal, tu n’auras pas les mêmes options que sur l’application Android disponible sur le Shanling M3X. Si tu veux à tout prix Spotify et Tidal, fonce sans hésiter sur le M3X. Tu auras un meilleur son et un Android plus polyvalent que sur les baladeurs HiBy en entrée de gamme.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 17 septembre 2021 à 11:02 , Chris a dit :


Merci beaucoup pour ta réponse très rapide 👍 et je pense que l’iPod touch 5 n’a rien à voir avec le m3x ? Car je possède l’iPod touch 5 mais il est devenu extrêmement lent niveau interface, et sur mon iPod nano il n’est pas possible d’installer une plateforme streaming qui pour moi est devenu un choix assez important étant donné que je n’utilise plus que cela et que de ce fait il est pas évident d’insérer des musiques dans un lecteur possédant une carte sd pour les stocker…
Niveau écouteur filaires quel serait le meilleur compromis ? Je possède actuellement des sennehiser momentum free on Ear wireless mais je voudrais m’équiper de filaire, j’ai repérer les hidizs ms4 et les meze rai solo ( mais ne sais pas ce que vaut la qualité sonore ) je me suis fier sur les avis, tout les deux sont relativement haut niveau tarif, est ce un bon choix ? Ou as tu d’autres modèles à me conseiller ?


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 17 septembre 2021 à 11:43 , Jo a dit :


Je confirme, l’Ipod Nano se fait écraser par le M3X. Pour ce qui est des intras, je te conseille de commencer avec du matos pas cher. Comme ça tu pourras monter en gamme tout en trouvant la signature que tu préfères. Tu as pas mal de tests sur le site pour du matos à moins de 100€, ça te donnera un petit aperçu. Inutile de griller des centaines d’euros pour débuter en ChiFi.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 17 septembre 2021 à 12:43 , Chris a dit :


D’accord merci beaucoup je vais faire le tour des tes différents tests concernant les écouteurs 👍


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 18 septembre 2021 à 12:16 , Pierre Fornallaz.. a dit :


Hi, J'ai lu sur une autre revue que le M3X n'a pas une puissance suffisante pour driver le Hifiman Sundara.
J'écoute actuellement mon Sundara avec le FiiO M7 et j'ai une puissance largement suffisante (55% d'utilisé).
Qu'en est-il donc du M3X avec le Sundara ? car j'ai bien envie d'acheter ce lecteur !

PS Félicitations pour votre test: du grand art, très instructif !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 20 septembre 2021 à 9:02 , Jo a dit :


Hello Pierre !
Merci pour ton retour sur mon test, ça fait chaud au cœur !
La puissance du M3X est en effet assez limitée pour un baladeur milieu de gamme (80 mW sur la sortie 3.5 mm, soit comme le AP80 Pro deux fois moins cher). Il faut aussi prendre en compte que les casques planaires demandent plus de puissance qu’un casque à drivers dynamiques avec des spécifications identiques.
Je vois toutefois que le Sundara est à 37 ohms et 94 dB de sensibilité. En passant par la sortie 4.4 mm du M3X, tu devrais pouvoir en profiter à fond.
Sache toutefois que la puissance de sortie n’est pas liée au volume. Les casques utilisent du courant alternatif, c’est-à-dire qu’il varie en permanence selon la fréquence. Tu peux donc avoir des pics dans l’impédance. Pour l’exemple, mon Sennheiser HD6XX (300 ohms) passait sans problème avec le volume à 80% sur mon AP80 Pro. Mais ce n’est qu’en le branchant sur mon Xduoo XD05 Plus que j’ai pu vraiment profiter à fond de ce casque : plus de détails, meilleure dynamique, scène sonore plus ample car le XD05 Plus avait une meilleure puissance de sortie… Essaie de faire un essai dans un magasin Son-Vidéo si tu peux, tu pourras comparer plusieurs baladeurs avec ton Sundara.
N’hésite pas à repasser dans le coin quand tu auras craqué pour ton baladeur !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 21 septembre 2021 à 2:37 , Pierre Fornallaz.. a dit :


Merci Jo. Encore une explication très utile concernant la relation entre l'impédance, le volume et la puissance. Je comprends beaucoup mieux maintenant ce sujet (incroyable mais j'ai consulté des centaines et des centaines de sites, écoutés autant de blogs et c'est la première fois que je vois ce commentaire qui explique tout, well done !). Comme j'habite au Portugal, pas possible de passer dans un magasin Son-vidéo mais j'ai quand même acheté chez eux par internet ce M3X. Je pourrai profiter en plein de mon Sundara avec un câble symétrique et je ferai des essais avec un câble asymétrique et t'enverrai mes appréciations.
Avec mes amitiés, Pierre


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 21 septembre 2021 à 8:18 , Jo a dit :


Salut Pierre !
Ça fait plaisir de pouvoir éclairer ta lanterne ! Si tu veux des conseils plus experts, je te conseille de suivre le compte Twitter de @Guifou ou de suivre la chaîne YouTube d’Amir : Audio Science Review. Ce sont deux sources incontournables pour apprendre l’audio sans trop souffrir ^^
Pour ce qui est du M3X, tu gagneras tout à passer par la sortie 4.4 mm quand tu utiliseras un casque. Elle sort 240 mW, soit 3x plus que la sortie 3.5 mm. Note quand même que la puissance des baladeurs est toujours calculée avec une charge de 32 ohms et avec une fréquence de 1 kHz. C’est une norme afin de faciliter les calculs mais il ne faut jamais oublier que comme on est sur du courant continu tu auras parfois de grosses variations selon la fréquence appliquée à ton casque. Pour reprendre l’exemple du Sennheiser HD6XX, l’impédance peut parfois monter à 600 ohms sur certains aigus !
Il reste assez difficile de définir une règle exacte pour trouver la puissance idéale pour chaque modèle de casque. L’idéal c’est d’essayer, essayer et encore essayer. Ou alors passe sur un ampli/DAC très puissant pour les casques planaires et/ou difficiles à driver et tu gardes le Shanling M3X pour les intras sensibles et casques peu gourmands.
Dans tous les cas, ce sera un plaisir d’avoir ton retour sur tes futures acquisitions !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 19 septembre 2021 à 10:23 , Kjetill a dit :


Bonjour Jo,
merci pour les tests que tu réalises et pour la qualité rédactionnelle de ceux-ci.

J'avais commandé un xDuoo X20 mais lassé d'attendre que le transporteur ou le vendeur (tous 2 Chinois) retrouvent sa trace, j'ai demandé un remboursement (via la plateforme de Mr Bezos).
Je suis en quête d'une alternative intéressante; si tu pouvais me donner ton avis sur ma sélection, je t'en saurais gré et même plus:
- Hidizs AP80 Pro (j'ai lu ton évaluation et c'est ce qui en fait une possibilité vu le prix)
- iBasso DX120
- ce Shanling M3X que tu détailles ici.

Mon critère 1er est la qualité du rendu acoustique en rapport au prix (d'où la présence de ce iBasso DX120 qui commence à dater mais dont les qualités acoustiques sont souvent vantées). Le fait de pouvoir utiliser le DAP comme DAC USB externe est également un élément important (les 3 en sont capables a priori). Une interface de navigation aisée serait appréciable. Le reste (Bluetooth, Wi-fi, ...) est d'une moindre importance mais pas sans la moindre importance non plus.
Si le Shanling avait eu une sortie symétrique 2,5mm, je pense que je n'aurais pas hésité après avoir lu ton ressenti. Certain que la livraison du xDuoo se ferait sans encombre, j'ai acheté sur un site français spécialisé dans l'audio et la hi-fi une paire d'iBasso IT00 et un câble symétrique Fiio LC-2.5C (2,5mm donc). Si nécessaire, je rachèterai un adaptateur 2,5mm vers 4,4mm...

Merci.

Kjetill.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 20 septembre 2021 à 8:52 , Jo a dit :


Salut Kjetill !
Merci pour ton retour sur mes tests, ça fait super plaisir !
Concernant le choix entre les trois baladeurs, je partirai sur le M3X. Déjà, il est meilleur que le AP80 Pro niveau son. Je n’ai pas testé le iBasso DX120 mais j’ai eu l’occasion d’avoir un DX160. Résultat assez mitigé : Android qui rame beaucoup, application de musique trop légère…
Pour ma part, le M3X est la référence idéale : Android fluide, excellente autonomie, bonne qualité sonore, Play Store pour installer n’importe quelle app… À moins de vouloir le format compact et le prix bas du AP80 Pro ou à tout prix la sortie 2.5 mm du DX120, je te dirais de partir sans hésiter sur le M3X.
N’hésite pas à me faire un retour sur le matos que tu vas acheter !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 21 septembre 2021 à 6:49 , Olivier a dit :


Bonjour et merci pour vos tests détaillés et précis :-)
Si vous deviez choisir entre ce Chanling M3X et le Cayin N3 pro pour la partie purement musicale, puisque c'est le son qui prime avant tout et que je veux vraiment mettre ce critère en avant, vers lequel iriez-vous ? J'ajoute que j'ai un casque Meze 99 classic que j'utilise actuellement et mes styles musicaux vont de l'éléctro pop au jazz ... Merci beaucoup !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 22 septembre 2021 à 8:51 , Jo a dit :


Salut !
Si le choix doit se faire sur la qualité sonore, alors il est clair que j’irais sans hésiter vers le Cayin N3 Pro. Le son est plus neutre et surtout plus précis, plus détaillé. On a en plus une puissance bien plus élevée et ça se sent pas mal à l’usage !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.