Ampli & Dac

Test Hidizs SD2 : la bonne surprise du début d’année !

Par Jo, le 24 février 2024, mis à jour le 9 avril 2024 — 9 minutes de lecture
Test Hidizs SD2

Disposant déjà d’un beau catalogue de DAC USB, la marque chinoise Hidizs remet le couvert en ce début d’année 2024. Petit, mais costaud, le SD2 est certainement l’un des meilleurs DAC que j’ai jamais essayé. Découvrez pourquoi dans mon test complet !

Quelques semaines après l’excellent S9 Pro Plus, Hidizs remet le couvert avec un nouveau DAC USB, sobrement nommé SD2.

Comme toujours, on est ici sur du matériel audio qui s’adresse avant tout aux personnes à petit budget. Pourtant, la qualité est bien au rendez-vous.

C’est même l’un des gros atouts de cet adaptateur audio qui produit un son parfait compte tenu de son prix bas.

Allez, trêves de blabla, il est temps de décortiquer ce petit amplificateur DAC !

Note : le Hidizs SD2 présenté dans ce test a été prêté par la marque. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

Hidizs SD2 : spécifications techniques

Si vous cherchez un dongle audio Hi-Fi performant et facilement transportable, jetez sans tarder un œil au Hidizs SD2.

Vue des trois coloris du SD2 : noir, gris et blanc
©Hidizs

Hyper compact, le bougre intègre tout ce qu’il faut pour fonctionner sur la plupart des appareils du marché : PC, smartphone, tablette ou encore source Hi-Fi comme le FiiO R7.

Non content de tenir dans la paume de la main, le SD2 apporte dans ses bagages une puce de conversion numérique/analogique rarement employée de nos jours : un DAC Sabre ES9270.

Adieu le sempiternel ES9219C, enfin !

En résumé, voici les caractéristiques techniques du petit ampli-DAC chinois :

  • Prix : 39 $ (environ 35 €)
  • Entrée : USB-C
  • Sortie casque : 3,5 mm asymétrique
  • DAC Sabre ES9270
  • Puissance de sortie : 70 mW à 32 Ohms
  • Formats supportés : jusqu’à PCM 32 bits/384 kHz – DSD 64/128
  • Plage de réponse en fréquence : 20 Hz à 40 kHz
  • Dimensions : 34.5 × 20 × 10 mm
  • Poids : 6 g

Une bonne chose n’arrivant jamais seule, vous pouvez profiter d’un prix réduit en tant que lecteur du site. Plus de détails juste en dessous.

Prix Hidizs SD2

Le petit adaptateur chinois se veut très abordable. C’est là l’une des grandes forces de cette marque que j’apprécie beaucoup : faire du matos performant qui ne coûte pas un bras pour autant.

Officiellement, le Hidizs SD2 s’affiche à 39,99 $. Ce qui fait environ 35 € dans nos contrées (hors frais de ports et TVA bien entendu).

Toutefois, si vous êtes un rapide du clic, vous pourrez faire partie des 100 premiers acheteurs à bénéficier du prix de lancement, soit 31,99 $. Environ 28 €.

Mais ça ne s’arrête pas là !

Vu qu’on s’entend bien avec la marque, tous les lecteurs de mon site profitent de 5 % de réduction avec le code CHIFIFR5OFF.

C’est cadeau, rien que pour vous.

Elle est pas belle la vie ?

 

Design et finitions

Il est temps de passer au déballage du Hidizs SD2.

Le petit DAC USB reprend le design angulaire propre aux produits de la marque. Il profite ainsi d’un look futuriste que, personnellement, j’apprécie beaucoup.

Vue de dessus du Hidizs SD2 noir
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Bien entendu, tout est histoire de goût. Néanmoins, une chose est sûre : la conception est d’excellente qualité. L’assemblage en aluminium est nickel, comme toujours avec cette marque.

Le petit dongle audiophile semble particulièrement solide et apte à résister aux turpitudes de la vie dans une poche !

Encombrement

Pesant à peine 6 g, le SD2 sait se faire oublier. Il tient dans la paume de la main d’un enfant, donc inutile de dire que vous pourrez l’emmener partout avec vous.

DAC Hidizs tenu entre deux doigts de la main gauche
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Une fois branché, il reste tout aussi discret. Je l’ai essayé sur mon PC Linux, ainsi que ma liseuse Onyx Boox Page : rien à redire, il passe partout sans avoir la gêne d’un câble USB-C qui pendouille.

En ce sens, il m’a paru plus commode que d’autres DAC comme le Hidizs XO ou même le Cayin RU6 par exemple.

L’inconvénient, c’est qu’en cas de casse de la broche USB, vous ne pourrez plus faire grand-chose. Heureusement, l’assemblage parait suffisamment solide pour éviter le pire.

Connectique

Petit prix oblige, la connectique du nouveau DAC Hidizs reste limitée.

L’appareil Hi-Fi intègre une prise USB-C en entrée et une prise casque 3,5 mm en sortie.

Vue de la prise USB-C du dongle SD2
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Sa petite taille lui empêche de bénéficier d’une seconde prise au format symétrique 2,5 mm ou 4,4 mm.

À mon sens, ce n’est pas bien grave. On profite déjà d’une puissance suffisante pour la grande majorité des casques, qui utilisent de toute façon des câbles 3,5 mm dans la plupart des cas.

Vue de près de la prise casque 3,5 mm
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Et puis qui sait ? Peut-être que Hidizs sortira un SD3 à l’avenir avec plus de connectique ?

Interface

Comme le S9 Pro, le S9 Pro Plus et le XO, le DAC SD2 n’utilise pas d’écran. Il n’y a donc pas beaucoup d’interactions à espérer. Vous branchez et vous écoutez la musique, point final.

Le constructeur intègre néanmoins une petite LED colorée. Très discrète (et quasiment invisible en extérieur), elle donne une idée du taux d’échantillonnage du morceau en cours :

  • Rouge : PCM 44,1 – 48 kHz
  • Bleu : PCM 88,2 – 384 kHz / DSD 64 – 128

Ce n’est pas très utile, mais là encore, il ne s’agit que d’un avis personnel. Et puis ça apporte un petit côté geek supplémentaire à l’appareil.

Qualité sonore

Sources de test : Honor MagicBook 14, Crosscall Core T-4, iPhone SE (2020), Onyx Boox Palma

Non content de produire une belle qualité sonore, le SD2 a l’avantage de se connecter facilement à n’importe quelle source.

Fait rare, Hidizs offre même un câble Lightning pour les vieux iPhone, ainsi qu’un adaptateur USB-C vers USB-A. Notez que le câble Lightning n’est fourni que dans la version vendue depuis le site officiel. Si vous achetez sur Amazon, l’accessoire ne sera pas fourni.

Vue du contenu de la boite du Hidizs SD2 avec son câble Lightning et l'adaptateur USB-A
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Dans tous les cas, je n’ai eu aucun mal à brancher le DAC chinois sur mes appareils, que ce soit sur mon PC de boulot ou ma liseuse, sans oublier l’iPhone. Même le R7 le prend en charge sans souci.

Il est reconnu immédiatement, sans aucun réglage préalable nécessaire. J’apprécie une telle polyvalence !

Rendu global

Voyons maintenant ce que le DAC SD2 a dans le ventre.

C’est la première fois que j’ai l’occasion de voir le Sabre ES9270 à l’œuvre. Je dois vous dire que je n’ai pas été déçu.

Bien que cette puce de conversion soit assez ancienne (on la trouvait sur le célèbre Tempotec Sonata HD II), elle produit un son de très grande qualité.

Le SD2 m’a surpris par son niveau de définition. Le petit dongle Hifi reproduit à merveille les microdétails. Il se débrouille aussi bien que le S9 Pro, une belle référence de chez Hidizs.

DAC Hidizs branché sur une liseuse Onyx Boox Page avec des écouteurs NiceHCK M6
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

La signature est relativement neutre. Je n’ai pas retrouvé cette accentuation des basses qu’on avait sur le XO.

Ici, on sent bien que l’appareil s’adresse aux audiophiles qui veulent une bonne qualité sonore sans exploser leur budget.

En ce sens, le Hidizs SD2 remplit parfaitement sa mission !

Mieux encore, le fond sonore reste parfaitement noir. Le DAC portable n’émet pas le moindre souffle en fond, ni le moindre sifflement.

Le SD2 m’a bien bluffé compte tenu de son prix. Honnêtement, c’est le genre de matos que je vous recommande d’acheter les yeux fermés en complément d’un baladeur audiophile.

Puissance

Avec ses 70 mW par canal (sur une charge de 32 ohms), le SD2 suffit à alimenter n’importe quelle paire d’écouteurs intra-auriculaires ou même des casques audio filaires pas trop gourmands.

S’il est clair que vous n’irez pas faire tourner un Sennheiser HD6XX de 300 ohms, ça passe crème sur un Meze 99 ou même un Focal Celestee.

L’idéal reste d’utiliser des écouteurs filaires. J’ai ressorti pour l’occasion mes vénérables NiceHCK M6, des merveilles de sonorité aérienne.

Hidizs SD2 branché à un iPhone SE (2020) et des écouteurs NiceHCK M6
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Sans surprise, le SD2 a pu les alimenter sans la moindre difficulté.

Dans la plupart des cas, je n’ai pas eu à monter le volume au-delà de 30 %, signe qu’il y a de la puissance sous le capot de ce DAC externe.

Mieux encore, le DAC USB reste assez peu gourmand. Il n’affecte pas trop fortement la batterie de la source. Il ne chauffe pas non plus comme le faisait le S9 Pro.

En somme, ce dongle Hi-fi HiRes affiche d’excellentes performances sur tous les tableaux !

Autonomie

Vu sa compacité, le Hidizs SD2 ne peut pas se permettre d’embarquer la moindre batterie. L’alimentation doit donc provenir de la source (smartphone, tablette, ordinateur, liseuse ou même DAP).

S’il y a un impact sur la batterie de la source, il reste contenu. Comme je le disais plus haut, le SD2 n’est pas trop gourmand.

Seul mon iPhone SE (2020) aura morflé, mais son autonomie est pourrie de base…

C’est indéniable, le Hidizs SD2 montre un bel équilibre entre performance et consommation.

Conclusion test Hidizs SD2

Faut-il acheter le Hidizs SD2 ?

OUI si :

  • Vous cherchez un DAC USB compact
  • Vous voulez un accessoire audio plug’n’play très polyvalent
  • Vous avez un petit budget

NON si :

  • Vous voulez absolument une sortie symétrique
  • Vous utilisez des casques filaires gourmands
  • Vous voulez une interface plus poussée avec écran et boutons (comme le Shanling UA5 par exemple)
L'avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Connectique
  • Qualité sonore
  • Puissance
4.1

Résumé

Avec son SD2, Hidizs réussit une fois de plus à séduire l’amateur d’audio que je suis.

Ce dongle audiophile tire parfaitement parti du DAC ES9270 qui, malgré son âge, assure une très bonne prestation. Le design très compact de l’ensemble, couplé à une belle puissance de sortie et une faible consommation électrique, fait mouche.

L’amplificateur de poche Hidizs SD2 est un accessoire indispensable pour qui souhaite profiter d’un son Hi-Fi sur son smartphone ou sa tablette, sans pour autant éclater le porte-monnaie.

Ce sera donc un grand oui pour le Hidizs SD2, foncez les yeux fermés !

 

Jo

Passionné d'audio depuis des années, je teste tout ce qui peut faire vibrer mes oreilles : casques audio, écouteurs (filaires et Bluetooth), enceintes, streamers, platines vinyle… Mes tests se veulent accessibles au plus grand nombre. Pour ma part, la passion l'emporte sur la technique. Car après tout, qui n'aime pas profiter d'un bon son ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.