Test FiiO Q3 : l’ampli/DAC qui sublime vos musiques !

En cette fin d’année 2020, FiiO lance une nouvelle fournée de matos audio de qualité pour le plus grand plaisir de nos oreilles. La marque chinoise commence ainsi son offensive hivernale avec un nouvel ampli/DAC portable destiné à se loger entre le Q1 Mark II et le Q5 : le sobrement nommé FiiO Q3. Je l’ai testé en long, en large et en travers rien que pour vous. Voici venue l’heure du verdict !

Quel audiophile ne connait pas FiiO ? Lancée discrètement il y a une dizaine d’année, la marque chinoise est maintenant l’une des plus réputée dans le monde très sélect de l’audio. On lui doit des productions de grande qualité comme l’ampli/DAC de bureau K5 Pro ou l’excellent baladeur audiophile M11 Pro, secondé récemment par le monstrueux M15.

Pour arriver à un tel succès, FiiO a adopté une technique imparable en proposant du matériel haut de gamme tout en restant sur des tarifs très agressifs. Ajoutez à ça des mises à jour logicielles régulières et vous obtenez un public conquis. Enfin c’est le cas pour moi en tout cas.

Inutile de dire que quand j’ai eu vent de la sortie imminente du FiiO Q3 je me suis rué dessus. Impossible pour moi de passer à côté de ce petit ampli/DAC portable bourré de technologies à la pointe de l’audio. Grand bien m’en a pris, je suis conquis par ce petit appareil qui seconde à merveille mon smartphone !

Note : le FiiO Q3 présenté dans ce test a été acheté par mes propres moyens. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

 

FiiO Q3 : spécifications techniques

Bien qu’il reprenne le look général des Q1 et Q1 Mark II, le FiiO Q3 intègre des composants bien plus modernes en son sein. Il est ainsi l’un des premiers appareils audio du marché à profiter des services du DAC Asahi Kasei AK4462. Par contre, point de Bluetooth comme sur le Q5 et Q5s. Cet ampli de poche se veut avant tout une évolution du Q1 Mark II, lui aussi dépourvu de connectique sans-fil. Tout comme son aîné, le Q3 vise d’ailleurs l’entrée de gamme avec un prix d’appel de 160$, soit environ 135€ en import.

FiiO Q3 ampli DAC

Voyons maintenant de plus près ce qu’il a dans le ventre :

  • Prix : 160$ environ
  • Entrées : USB-C, Line In 3.5 mm
  • Sortie : 3.5 mm asymétrique, 2.5 mm symétrique, 4.4 mm symétrique
  • DAC Asahi Kasei AK4466
  • Deux amplis opérationnels THX AAA
  • Puissance de sortie : 160 mW à 32Ω (sortie 3.5 mm) / 300 mW à 32Ω (sortie 2.5 mm et 4.4 mm)
  • Formats supportés : jusqu’à PCM 32 bits/768 kHz – DSD 64/128/256/512
  • Batterie : 1800 mAh
  • Dimensions : 105 x 59 x 12.5 mm
  • Poids : 110 grammes

Contrairement au Xduoo XD05 Plus, le FiiO Q3 se destine à driver les intras et casques les moins gourmands. Comme souvent chez le constructeur asiatique, la puissance n’est pas très élevée. En revanche, il n’y a rien à redire au niveau de la qualité sonore. Ce petit ampli/DAC portable est capable de décoder tous les formats du moment et se branche sur à peu près n’importe quelle source. Par contre, il ne possède pas de sortie Line Out, ce qui empêche de l’utiliser avec un ampli externe.

Mais trêve de bavardages, passons au déballage !

Design et finitions

Comme tous les produits FiiO, qualité et sobriété sont au rendez-vous avec le Q3. Ce petit ampli/DAC est un vrai bijou !

Encombrement

Modèle portable oblige, le FiiO Q3 se révèle assez compact. On est loin du monstrueux XD05 Plus et son format de brique…

FiiO Q3 Xduoo XD05 Plus

Le Q3 reprend le même look rectangulaire que le Q1 Mark II. Il est légèrement plus grand de quelques millimètres, mais tient néanmoins dans la main. Il est facile de l’emporter dans une poche ou une petite sacoche.

FiiO Q3 taille

Les finitions sont excellentes, comme toujours chez FiiO. La coque en aluminium est très bien assemblée, dégageant une belle impression de solidité. Cet ampli/DAC devrait être en mesure de vous accompagner partout sans souffrir. Au besoin, FiiO fourni une petite poche de transport rembourrée.

Connectique

Pour ce qui est des connecteurs, le constructeur chinois est loin d’être avare !

La face avant se pare ainsi d’une prise casque 3.5 mm standard, d’une seconde sortie 2.5 mm et d’une dernière prise en 4.4 mm. Ces deux sorties sont symétriques afin de délivrer plus de puissance. On nous promet ici la possibilité de driver des casques jusqu’à 300 Ω, mais j’avoue que j’ai un doute sur ce point. Notez que la prise 3.5 mm fait aussi office d’entrée Line In. On trouve aussi sur la façade la classique molette de volume – parée de rouge – et une LED de couleur qui change selon le format du fichier diffusé.

FiiO Q3 façade

Le dos se pare de l’entrée USB-C. FiiO fourni d’ailleurs le câble Type C vers Type C pour brancher votre smartphone ou baladeur préféré. Aux cotés de cette entrée on découvre un bouton de gain – qui sert aussi à modifier les filtres – et un bouton de Bass Boost. Pour finir, on a un bouton destiné à passer l’appareil en charge. N’oubliez pas de le couper quand vous branchez le Q3 à votre smartphone sous peine de lui siphonner la batterie !

FiiO Q3 arrière

Molette

Le bouton de volume reprend le même design que sur le Q1 Mark II. Pour allumer l’ampli, il suffit de tourner la molette dans le sens des aiguilles d’une montre. La préhension est très bonne, de même que le look cerclé de rouge très élégant.

FiiO Q3 molette

Tout comme le Xduoo, la rotation est douce, sans aucun cran. La molette du Q3 demande cependant un peu plus de force pour tourner. Son réglage reste toutefois précis. À l’usage, c’est donc un vrai régal d’utiliser ce petit appareil.

Notez que contrairement au XD05 Plus, les interrupteurs ne paraissent pas du tout fragile. Le FiiO Q3 semble réellement fait pour durer !

Qualité sonore

Messieurs dames, il est temps de passer aux choses sérieuses et de mettre le Q3 dans le grand bain !

Configuration de test

Pour ce test, j’ai passé au crible la plupart de mes casques et intras : Focal Elegia, Sennheiser HD6XX, Philips SHP9600, EPZ K1, KZ ZSTX ou encore NiceHCK M6.

FiiO Q3 branchement

J’ai tenté d’utiliser le FiiO Q3 sur mon PC Linux, mais le fonctionnement est malheureusement bien plus aléatoire qu’avec le XD05 Plus… L’ampli/DAC est bien reconnu mais si j’ai le malheur de mettre une musique en pause il ne fonctionne plus par la suite. J’imagine que des mises à jour de ma distribution Manjaro arrangeront vite les choses. Sur Windows et MacOS, vous ne devriez avoir aucun souci pour en profiter. De toute façon, ce n’est pas le genre d’appareil destiné à un usage sédentaire.

C’est en effet avec un smartphone ou un petit baladeur audiophile que le Q3 donne le meilleur de lui-même. Il est immédiatement reconnu par mon Pocophone F1, mon HiBy R3 Pro ou encore mon AP80 Pro. À partir de là, c’est du pur bonheur !

Rendu global

Là où le XD05 Plus jouait sur la puissance, le FiiO Q3 mise sur la précision. Quel que soit le matériel utilisé, cet ampli/DAC en sublime le son grâce à une précision chirurgicale. L’ensemble AK4462 + amplis THX AAA produit ainsi un rendu très neutre, particulièrement analytique.

Il faut toutefois faire l’impasse sur les casques les plus gourmands. J’ai testé sur mon Sennheiser HD6XX : c’est tout bonnement dégueulasse, plat et mou. Le Q3 est avant destiné au matos peu gourmand et avec une certaine sensibilité. Avec mon Focal Elegia, c’est juste du pur bonheur !

FiiO Q3 Focal Elegia

On atteint une qualité sonore qui dépasse sans conteste les DAP entrée de gamme de même prix, voire plus. Couplé à des écouteurs intra-auriculaires de qualité, le FiiO Q3 vous fera vibrer. La contre-partie, c’est qu’il ne pardonne pas sur les enregistrements de basse qualité.

Au besoin, vous pourrez donner un petit coup de boost au bas du spectre avec le bouton Bass Boost. Il viendra ajouter 6 dB dans les basses fréquences, ce qui permettra de casser un peu le côté neutre de l’appareil. Quant aux filtres, le changement est comme souvent inaudible, du moins pour mes oreilles.

Synergie

Le FiiO Q3 est comme un scalpel. Il se doit d’être arrangé avec du matériel de même acabit. C’est ainsi sur le Focal Elegia que j’ai eu le meilleur rendu. Ampli/DAC neutre et casque neutre : le résultat est incroyablement savoureux pour qui recherche une belle précision et une aération de tous les instants.

Bien entendu, pas besoin de claquer 1000€ dans un casque pour en profiter. Des intras classiques comme les ZSTX profitent déjà parfaitement des capacités du FiiO Q3. Tant que vous ne branchez pas dessus du matos de plus de 100Ω, vous devriez vous éclater.

Fiio Q3 EPZ K1

Par contre, n’espérez pas faire tourner des casques à forte impédance. Comme souvent chez FiiO, la puissance reste assez limitée. Le rendu est tout bonnement horrible avec mon Sennheiser HD6XX, même sur la prise 4.4 mm symétrique. Pour ce genre de matériel, voyez plutôt du côté du FiiO K5 Pro sédentaire ou du Xduoo XD05 Plus, deux amplis/DAC de forte puissance.

Autonomie

Le FiiO Q3 embarque une batterie de 1800 mAh. D’après le constructeur, celle-ci permet environ 8 à 10 h d’écoute via le port USB-C et jusqu’à 19 h via l’entrée Line In. De quoi s’amuser pendant une bonne journée, voire un peu plus.

Dans les faits, cette estimation est dans les clous. Avec le volume à 50% environ et le gain réglé sur sa valeur haute, j’ai tenu environ 9h via l’entrée USB-C. Le résultat est moins bon que les 13 h du XD05 Plus, mais il faut dire que la taille de batterie n’est pas la même !

Faute d’écran, le Q3 indique la fin de batterie en faisant clignoter sa LED en rouge. Il faut dès lors compter à peu près 3 h de recharge pour faire le plein des 1800 mAh via une prise USB-C d’ordinateur. Ce temps assez court permet d’avoir toujours sous la main un ampli/DAC portable opérationnel, pour peu que vous le mettiez en charge avant d’aller dormir.

 

Conclusion

L'avis de ChiFi.fr
  • Design et fintions
  • Connectique
  • Puissance
  • Autonomie
4.3

Résumé

Le FiiO Q3 est le digne successeur du Q1 Mark II. Il ajoute de nouvelles sorties casque et un DAC d’excellente qualité. Le prix est bien entendu plus élevé, mais le jeu en vaut largement la chandelle.

Facilement transportable, relativement endurant, cet ampli/DAC brille par un son très analytique et d’excellentes finitions. Son seul point noir réside dans son manque de puissance face aux casques les plus gourmands.

Si vous n’utilisez que des intras ou des casques HiFi de moins de 100 ohms, vous pouvez foncer les yeux fermés. Il est clair que vous ne regretterez pas cet investissement qui vous procurera de nombreuses heures d’écoute de haute volée !

3 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *