Test HiBy R3 Pro : le baladeur audiophile polyvalent et abordable

Après le Zishan T1, je vous propose de monter en gamme en testant sous toutes les coutures le HiBy R3 Pro. Mise à jour technique du R3 de 2019, ce petit baladeur audiophile se veut hyper polyvalent sans pour autant faire exploser les prix. La promesse est-elle tenue ? C’est ce qu’on va voir pas plus tard que maintenant !

Commercialisé à 199$ sur le site officiel de HiBy, le R3 Pro m’a immédiatement tapé dans l’œil. Friand de baladeurs, je me suis donc jeté sur lui tel un lion sur une gazelle. Rassurez-vous, je ne l’ai pas mangé, je digère mal le métal…

Blague à part, c’est le format compact de ce DAP qui m’a séduit. Tenant dans la paume de la main, le HiBy R3 Pro reste cependant très polyvalent en proposant – entre autre – du Wi-Fi et un accès aux services Tidal et Qobuz. C’est le genre de choses qu’on ne croise pas souvent à ce niveau de prix, j’ai donc sauté le pas. Et vous savez quoi ? Je ne le regrette absolument pas !

Note : le HiBy R3 Pro présenté dans ce test a été acheté par mes propres moyens. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

 

HiBy R3 Pro : spécifications techniques

Utilisant la même base que le R3, le HiBy R3 Pro fait néanmoins quelques changements sous son capot. Il délaisse ainsi le DAC Sabre ES9028Q2M pour passer sur un double-DAC Cirrus Logic CS43131. La partie puissance subit elle aussi un petit coup de boost qui permet au baladeur chinois d’alimenter du matos un peu plus costaud qu’avant. Même l’autonomie est améliorée !

HiBy R3 Pro et autres baladeurs
De gauche à droite : Hidizs AP80 Pro, Zishan T1, HiBy R3 Pro et FiiO M11 Pro.

Pour moins de 200€, on se retrouve ainsi avec la belle fiche technique que voici :

  • Écran 3.2” IPS
  • DAC CS43131 x 2
  • Wi-Fi 2.4 GHz et 5 GHz – Bluetooth 5 – USB-C
  • Port micro-SD jusqu’à 2 To
  • Compatible Tidal et Qobuz
  • Gère les protocoles HiBy Link, AirPlay, DLNA
  • Fichiers audio jusqu’à 32 bits/384 kHz – DSD 64/128/256 – MQA
  • Sortie asymétrique : 3.5 mm – 60 mW à 32Ω
  • Sortie symétrique : 2.5 mm – 210 mW à 32Ω
  • Fonction DAC USB – Bluetooth bidirectionnel
  • Compatible SBC, AptX, LDAC et UAT
  • Batterie 1600 mAh
  • Dimensions : 92 x 61 x 13 mm
  • Système HiByOS

Avec une autonomie et une puissance presque doublée, le HiBy R3 Pro envoie clairement du lourd. Notez que le Wi-Fi profite maintenant d’une antenne compatible avec les fréquences de 5 GHz. Le Bluetooth passe à la version 5, ce qui n’est pas vraiment utile mais autant le préciser…

Tout ceci se passe en interne, le design reste identique au précédent modèle. Idem pour le SoC qui ne change pas, on devrait donc retrouver les mêmes performances qu’auparavant. La bonne nouvelle, c’est que le prix n’augmente pas d’un centime !

Note : HiBy a aussi sorti une version Sabre de son R3 Pro. Vendu à 209$, ce DAP utilise des DAC Sabre ES9218P. Contrairement au modèle que je teste ici, le son devrait être plus neutre et analytique.

Design et finitions

Écran

Le baladeur compact de nouvelle génération adopte un écran de taille moyenne, c’est-à-dire 3.2″. Plus grand que celui du Zishan T1 ou du AP80 Pro, il reste plus petit que sur les modèles haut de gamme comme le FiiO M11 Pro. HiBy ne donne pas la définition de la dalle employée…

Écran HiBy R3 Pro

Le rendu est cependant très bon pour du matériel aussi abordable. On remarque une légère pixellisation, mais ce n’est pas bien méchant. C’est tout à fait exploitable au quotidien. La luminosité monte même suffisamment haut pour profiter du DAP en plein soleil. Je l’emporte régulièrement avec moi pour faire un peu de marche, il est idéal  dans ce genre de situation !

Boutons

Bien qu’il fasse un usage intensif de son écran tactile, le HiBy R3 Pro utilise les classiques boutons physiques pour contrôler la musique.

La tranche droite en propose trois : avance, retour et lecture/pause. On y trouve aussi le bouton d’alimentation et une LED de couleur. Celle-ci indique le format de musique écouté actuellement.

Boutons HiBy R3 Pro

Le côté gauche embarque les boutons de volume. Pas de molette ici, je trouve ça dommage. Les molettes apportent pourtant un certain confort tout en améliorant le design.

Hiby R3 Pro bouton volume

Connectique

Le bas du DAP accueille sans surprise une partie de la connectique. Vu qu’il n’a pas de mémoire interne – comme tous ses concurrents à ce prix – le R3 Pro met à notre disposition un port micro-SD capable d’accueillir des cartes jusqu’à 2 To. À côté, on trouve le port USB-C pour la charge. Il sert aussi à transformer le baladeur en DAC externe pour le PC. Une fonction bien pratique pour améliorer le son d’un ordinateur à la volée !

Connectique baladeur HiBy

Pour terminer, on a sur le haut du HiBy R3 Pro les sorties son. La classique Jack 3.5 mm est bien entendu intégrée. Elle est complétée par une prise 2.5 mm symétrique pour plus de puissance. Le constructeur nous promet ainsi assez de punch pour driver des casques sédentaires avec une impédance jusqu’à 150Ω. Le petit baladeur envoie du lourd !

Prise son HiBy R3 Pro

Look

Prenons un petit peu de recul pour nous concentrer sur l’aspect global du baladeur audiophile chinois.  Très compact, le HiBy R3 Pro reprend trait pour trait les dimensions et matériaux de son prédécesseur. C’est finalement le seul point qui ne bouge pas d’un iota entre les deux versions.

Design HiBy R3 Pro

Honnêtement, ce n’est pas plus mal car la conception est bien réussie. Si le boitier en aluminium est très sobre dans ses lignes, il n’en reste pas moins agréable à regarder et à utiliser. La solidité est au rendez-vous, même si je vous recommande vivement d’investir dans une coque en silicone pour éviter toute casse.

Pour tout dire, le HiBy R3 Pro est certainement le baladeur que j’utilise le plus lorsque je sors. Il se glisse facilement dans la poche. Son écran est parfaitement lisible en plein soleil. Il résiste bien à l’usure. En bref, il coche toutes les cases du baladeur nomade par excellence !

Interface

Vous connaissez l’application HiBy Music ? Imaginez qu’elle soit transposée sur le petit écran du DAP et vous aurez une idée du fonctionnement logiciel de ce dernier. Bon ok, c’est résumer un peu vite la situation, mais ça reste vrai dans les grandes lignes.

Navigation

HiByOS est un système d’exploitation qui a le gros avantage d’être très simple d’emploi tout en étant complet. Toutes les options sont ainsi placées dans un menu sandwich sur le côté gauche de l’interface.

Paramètres HiByOS

Par défaut, on accès aux musiques enregistrées sur la micro-SD, classées par ordre alphabétique. En quelques appuis sur l’icône adéquate, on passe aux albums, artistes ou genres. Une section est aussi dévolue aux favoris. La navigation à base de glissements est très bien fichue, c’est un vrai régal !

Interface HiByOS

Tidal et Qobuz

Si vous désirez aller plus loin que la carte micro-SD, alors vous pouvez utiliser Tidal ou Qobuz. Ces deux services de streaming sont intégrés nativement au baladeur. Attention quand même : l’usage est adapté à HiByOS et ne se révèle pas aussi intuitif qu’avec les applications pour smartphone qu’on a l’habitude d’utiliser. Par exemple, il est impossible d’accéder aux MyMix de Tidal. Il y a juste ce qu’il faut pour retrouver vos favoris et écouter les recommandations éditoriale, ça ne va guère plus loin. Mais pour un baladeur à moins de 200€, c’est déjà énorme !

Tidal HiByOS

DLNA et AirPlay

L’apport du Wi-Fi ne sert pas qu’à utiliser votre service de streaming préféré. Le module sans fil est aussi compatible avec les protocoles AirPlay et DLNA.

Grâce à ça, vous pouvez envoyer de la musique vers le DAP depuis un smartphone ou un serveur compatible. Si les débuts ont été hasardeux avec pas mal de bugs, l’ensemble fonctionne maintenant très bien. J’ai ainsi pu envoyer les titres stockés sur mon serveur Linux via Emby directement sur le baladeur.

C’est plutôt sympa quand je le trimbale dans toute la maison et que les sons stockés sur la micro-SD ne me conviennent pas !

Lecteur audio

Dernier point et pas des moindres : le lecteur audio. Placé tout à droite de l’interface, il affiche l’ensemble des infos nécessaires à tout audiophile qui se respecte :

  • Contrôle de la lecture
  • Mode de répétition
  • Durée de la musique avec réglette de navigation
  • Format de fichier
  • Type de sortie audio/codec Bluetooth utilisé
  • Volume
  • Batterie
  • Heure

L’égaliseur est aussi accessible, de même que la possibilité d’ajouter le morceau actuel à une liste de lecture. Si vous possédez des fichiers de paroles LRC, vous pourrez voir leur contenu d’un simple appui sur la jaquette du titre actuel. Difficile de faire plus complet !

Lecteur musique HiByOS

HiByOS est donc un chouette système qui plaira à tout le monde. D’ailleurs, les amateurs de bidouille devraient apprécier le MSEB, un égaliseur paramétrique simplifié très efficace.

Qualité sonore

Adieu le Sabre, bonjour le Cirrus Logic. HiBy change d’arme pour la nouvelle mouture de son R3. Le son s’en trouve bien entendu impacté.

De simple DAC, on passe à un montage dual-DAC. Le CS43131 offre un son d’excellente qualité. Il risque cependant de ne pas plaire à tout le monde par son petit côté chaleureux et surtout très doux. C’est le genre d’équipement qu’on utilisera avec des intras plutôt neutres, genre CVJ CSN ou YinYoo Topaz. Oubliez les écouteurs basseux comme les EPZ K1, ça ne rend pas bien sur ce type de configuration…

HiBy R3 Pro avec écouteurs CVJ

La bonne nouvelle, c’est que le HiBy R3 Pro est relativement puissant. Il peut ainsi alimenter des casques gourmands jusqu’à 150 Ω sur sa sortie 2.5 mm. J’ai tenté le coup avec mon set personnel et en dehors du Sennheiser HD6XX à 300 Ω, je n’ai pas rencontré la moindre difficulté. Meze 99 Noire, HifiMan HE400s, 1More H1707, Focal Elegia : ça passe crème !

Casque 1More HiBy R3 Pro

Bien entendu, le son n’est pas aussi précis qu’avec un FiiO M11 Pro trois fois plus cher. La qualité reste cependant supérieure à celle de n’importe quel smartphone actuel, même haut de gamme. Et si vous voulez un son plus neutre, plus ciselé, je vous recommande d’opter pour le HiBy R3 Pro Sabre à 209$.

Autonomie

Même batterie, même format mais autonomie doublée : le R3 Pro ne fait pas dans la dentelle !

HiBy nous promet presque 20h d’écoute sur la prise 3.5 mm. Bien entendu, c’est un peu surcoté. Pour ma part, je tiens en moyenne 15h en écoutant 99% de fichiers FLAC, avec le volume à 25% et des intras peu gourmands. C’est déjà pas si mal !

En Wi-Fi, l’autonomie est moindre mais reste dans le haut du panier. Quand je passe par Tidal, mon R3 Pro arrive à assurer environ 12h d’écoute. C’est vraiment excellent, mon M11 Pro ne tient pas plus de 7h dans les mêmes conditions. HiBy maîtrise ainsi son logiciel sur le bout des doigts, faisant du petit baladeur un super compagnon pour les nomades du numérique !

 

Conclusion

L'avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Interface et fonctionnalités
  • Qualité sonore
  • Autonomie
4.1

Résumé

Sans conteste, le HiBy R3 Pro est une superbe évolution du R3. S’il conserve la même forme, le fond est entièrement revu : meilleure autonomie, plus de puissance, meilleure qualité sonore… Les entrailles du petit baladeur audiophile subissent un ravalement complet qui vise juste. Et le meilleur dans l’histoire, c’est que le prix ne bouge pas d’un iota !

Si vous êtes à la recherche d’un baladeur audiophile compact, abordable et très polyvalent, je ne peux que vous recommander le HiBy R3 Pro. Attention toutefois à l’équipement qui ira derrière, le son chaleureux de ce DAP ne conviendra pas à tous les écouteurs/casques du marché.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *