Test Philips SHP9600 : un casque ouvert très sympa pour moins de 100€ !

Lancé en fin d’année 2019, le casque Philips SHP9600 n’est pas disponible dans nos contrées. Qu’à cela ne tienne, AliExpress est toujours là pour dépanner en cas de besoin. N’ayant jamais essayé de casque HiFi provenant de chez Philips, c’est une grande première pour moi. J’avoue ne pas avoir été déçu du voyage !

Quand on évoque Philips, on pense plus souvent aux TV et à l’électroménager, pas forcément à l’audio. La marque néerlandaise a pourtant de belles réussites dans le domaine, comme le célèbre Fidelio X2. Pour le coup, ce n’est pas lui que je vais tester aujourd’hui. Mais le casque audio que je vais vous présenter vaut tout autant le coup d’œil. Réservé au marché US, le Philips SHP9600 est une petite perle de l’audio qui saura séduire les amateurs de bonne musique avec un petit budget.

 

Note : le Philips SHP9600 présenté dans ce test a été acheté par mes propres moyens. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

Philips SHP9600 : spécifications techniques

Face au 1More H1707, le casque de Philips peut paraître très classique dans sa configuration. Il a cependant un atout relativement rare sur les modèles à moins de 100€ : il est de type ouvert. Vous ne savez pas ce qu’est un casque ouvert ? Pas de souci, je vous explique tout ça dans mon guide spécialement conçu pour les débutants !

Philips SHP9600

En plus de ce bel avantage, le Philips SHP9600 est très passe-partout grâce à une impédance relativement faible et une bonne sensibilité. Mais voyez plutôt par vous-même :

  • Architecture : driver dynamique 50 mm en néodyme
  • Impédance : 32 Ω
  • Sensibilité : 102 dB
  • Plage de fréquence : 6 Hz à 35 kHz
  • Connecteur : câble simple 3.5 mm
  • Prise : Jack 3.5 mm

Même s’il peut s’utiliser sur un simple smartphone, le SHP9600 est conçu pour un usage sédentaire comme l’indiquent le câble de 3 m de long et le style ouvert. C’est le genre de matériel qu’on savoure au calme, dans le canapé quand personne n’est aux alentours. Si vous aimez ce style, je vous recommande aussi le Hifiman HE400s dans le même ordre de prix.

Design et finitions

Le Philips SHP9600 ne fait pas de grosses folies dans sa conception, majoritairement en plastique. Le casque est de couleur noire, avec juste un petit rehaussement doré sur le contour des oreillettes. C’est sobre mais ça fait le boulot.

Packaging

Contrairement à 1More, Philips est très radin sur l’emballage de son casque HiFi. Pas de sacoche de transport – normal me direz-vous pour un casque sédentaire – ou autre, on a juste un adaptateur 6.35 mm pour le branchement sur un ampli. Pour le reste, circulez, y a rien à voir !

SHP9600 package

Câble

Le câble du SHP9600 vient confirmer l’orientation sédentaire du casque. Avec une belle longueur de 3 m, il se destine à un usage en intérieur et devrait vous autoriser une certaine mobilité.

Câble Philips SHP9600

Tout comme le packaging, il est minimaliste : pas de gainage en nylon, c’est juste du silicone basique. Malgré tout, il semble assez solide, ce qui est le plus important.

Confort

Je commence à avoir pas mal de casques chez moi, mais rares sont ceux à être aussi confortables que le Philips SHP9600. Avec sa structure en plastique légère, il se fait vite oublier une fois sur le crâne. Il a aussi l’avantage de ne pas serrer fort les mâchoires comme certains modèles plus haut de gamme.

SHP9600 coussinets

Les pads en mousse sont relativement rigides et profonds. Les oreilles sont donc bien à l’aise, rien ne touche. Tout l’inverse du 1More H1707 avec ses coussinets ridicules !

Vu son prix plancher, le casque ouvert néerlandais est une vraie réussite en termes de conception. Le plastique fait toutefois un peu cheap, à voir si ça se confirme avec de la casse dans les mois à venir…

Qualité sonore

Sources de test : Hidizs AP80 Pro, HiBy R3 Pro, Fiio M11 Pro, Zishan T1

Les casques ouverts à moins de 100€, ça ne court pas les rues. Il faut croire que les constructeurs ne veulent pas prendre trop de risques, les modèles fermés ont plus facilement la cote. Philips a donc le champ libre pour frapper fort. Après plusieurs heures d’écoute, le SHP9600 a su me convaincre bien qu’il ne soit pas parfait.

Grille Philips SHP9600

Rendu global

Orienté vers le grand public, le SHP9600 fait le pari d’une signature relativement neutre. Un parti pris osé qu’il remporte haut la main grâce à sa belle musicalité. Si l’ensemble n’est pas parfait à cause d’un côté parfois brouillon, le casque néerlandais arrive néanmoins à convaincre dans les grandes lignes, ce qui en fait un achat tout à fait valable. Ajoutez à ça un confort exceptionnel pour son prix et vous aurez un casque idéal pour qui souhaite se tenter aux modèles open back sans exploser la tirelire !

Basses

Amis basshead, passez votre chemin. Le casque de Philips n’est pas destiné aux amateurs de grosses basses vibrantes. Comme tous ses concurrents à tendance neutre, le SHP9600 se fait très discret sur cette partie. Les sous-basses sont totalement absentes et les basses les plus hautes se révèlent assez sèches.

On est ici sur un casque audio qui vise l’impact plus que le vibrant. Ce qu’on perd en rondeur, on le gagne en dynamisme. Le SHP9600 est ainsi plus musical que le Hifiman HE400s ou le 1More H1707. C’est d’ailleurs cette petite différence qui le rendra plus attractif aux yeux du grand public malgré son manque de présence dans les basses fréquences.

Attention quand même : il arrive parfois qu’il se dégage une petite sensation de brouillon sur les morceaux les plus chargés. Les quelques basses qui se dégagent semblent saturer sur certains morceaux. Ça reste heureusement très rare et vu le prix du casque, on peut difficilement lui reprocher ce genre d’erreur.

Médiums

Le registre vocal est certainement ce qui est le mieux maîtrisé sur le Philips SHP9600. Les voix ne sont pas en retrait contrairement aux concurrents qui misent souvent sur les signatures en V en entrée de gamme.

On a donc une belle présence vocale, naturelle, ni trop chaude, ni trop froide. Les morceaux acoustiques se révèlent parmi les plus agréables à écouter avec ce casque.

On remarque quand même une petite brillance sur quelques musiques, avec les sifflantes qui ressortent à quelques rares occasions. Là encore, difficile de faire de gros reproches à Philips. Le phénomène reste assez contenu, ne provoquant pas de gène excessive.

Aigus

Comme vu avec les médiums, le SHP9600 a une légère tendance à la brillance. Malgré une belle contenance et une tonalité toujours centrée vers le neutre, certains aigus se montrent un peu agressifs.

Je citerais en exemple le mythique Born to be alive où une cymbale très agressive se fait sentir sur l’arrière-gauche de la scène, masquant trop le reste du morceau. Ça ne se produit pas en permanence, là aussi ça dépend grandement des enregistrements.

On sent donc les limites de conception d’un tel casque entrée de gamme. Les petits couacs relevés ici et là sont heureusement très sporadique, je conserve dans l’ensemble un très bon souvenir de mes écoutes avec le Philips SHP9600.

Scène sonore et précision

Casque ouvert oblige, le SHP9600 jouit d’une superbe aération et d’une scène sonore très large. Le son entoure parfaitement nos oreilles et va même plus loin. La stéréophonie bien maîtrisée permet de saisir l’emplacement de chaque instrument. On n’a certes pas autant de précision qu’un Sennheiser HD6XX, mais pour moins de 100€ c’est assez impressionnant.

HiBy R3 et Philips SHP9600

Pour ce qui est des sources, j’ai particulièrement apprécié l’écoute sur le HiBy R3 Pro. Sa douceur et sa tendance à sabrer les aigus permettent de limiter la brillance sur les morceaux les plus agressifs, tout en conservant un très bon niveau de détails. Privilégiez donc les DAC à tendance douce, le casque étant assez dynamique en lui-même pour conserver sa musicalité sur ce type d’entrée.

Avec le FiiO M11 Pro, on gagne en détails mais le côté analytique du DAP fait trop ressortir les défauts du SHP9600. Constat identique pour le Hidizs AP80 Pro, même si c’est moins prononcé. Les sources trop neutres et analytiques ne servent pas au mieux ce sympathique casque venu du grand nord…

 

Conclusion

L'avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Confort
  • Qualité sonore
  • Rapport qualité/prix
3.9

Résumé

Vous n’avez jamais essayé de casque ouvert ? Vous avez un budget de moins de 100€ ? Alors foncez sur le Philips SHP9600. Ce casque open back n’est pas exempt de défauts, mais ils sont minimes face au plaisir d’écoute qu’il procure.

On est ici sur un modèle aux tonalités neutres qui conserve néanmoins une belle musicalité. Ça tape bien, le son fuse de tous les côtés. En bref, on s’éclate ! Que demander de plus à un casque à si petit prix ?

Oui, il y a un peu de brillance. Oui, les basses sont parfois brouillonne. Oui, le packaging est hyper pauvre. Mais on s’en fiche, la qualité est quand même au rendez-vous. Même si ce n’est pas le rapport qualité/prix du siècle, le Philips SHP9600 vaut clairement le coup d’oreille !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *