Enceinte

Test Edifier QR65 : cuir et lumières pour ces (magnifiques) enceintes bibliothèque

Par Jo, le 16 avril 2024, mis à jour le 25 avril 2024 — 11 minutes de lecture
Test Edifier QR65

La marque Edifier passe à la vitesse supérieure avec ses nouvelles enceintes QR65. Placé parmi le haut de gamme du catalogue asiatique, cet ensemble 2.0 vise un public plus audiophile que précédemment, sans pour autant négliger le grand public. La question est : faut-il investir 300 € dans ces enceintes monitoring ? Réponse dans ce test !

Pour sa dernière sortie audio, Edifier abandonne l’entrée de gamme qu’elle aime tant pour tenter une incursion vers le milieu de gamme.

Pour ça, les enceintes Edifier QR65 adoptent un look peu commun, ainsi que des haut-parleurs de meilleure qualité qu’à l’accoutumée.

Histoire de couronner le tout, on profite aussi d’éclairages LED, comme ce qui se faisait sur l’enceinte Bluetooth QD35, de même qu’un chargeur TurboGaN intégré.

Reste maintenant à voir ce que cet ensemble monitoring a dans le ventre !

Note : les enceintes Edifier QR65 présentée dans ce test ont été prêtées par la marque. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

Edifier QR65 : spécifications techniques

Faisons le tour du propriétaire avant de commencer.

Image officiel des enceintes QR65
©Edifier

Les QR65 se présentent comme des enceintes bibliothèque monitoring. Chacune embarque un haut-parleur d’aigus en soie (grand classique de la marque), ainsi qu’un haut-parleur mid-low en aluminium.

Un système bass-reflex assure la gestion du bas du spectre, mais l’idéal sera d’utiliser un caisson de basses via la sortie audio SUB OUT. Le constructeur recommande son modèle T5, vendu à moins de 150 €.

Sans surprise, la gestion sans-fil est mise en avant avec l’emport d’une puce Bluetooth 5.3 estampillée Hi-Res Audio Wireless, avec support du codec LDAC.

Pour les geeks qui aiment le bling-bling, Edifier barde ses QR65 de divers effets lumineux RVB. La marque dispose même d’un brevet déposé pour cette technologie nommée TempoAbyss.

Pour finir, le haut-parleur principal met à disposition trois ports de charge rapide USB. Un ajout sympa si vous avez besoin de récupérer un peu de batterie sur vos appareils mobiles.

Sur ce, passons à la fiche technique de ces petites enceintes qui semblent fort sympathiques sur le papier :

  • Puissance de sortie : 20 W (basses + médium) + 15 W (aigus) / 70W RMS au total pour les deux enceintes
  • Réponse en fréquence : 55 Hz à 40 kHz
  • Rapport signal/bruit : ⩾ 85 dB(A)
  • Haut-parleur d’aigus : 32 mm (1.25″)
  • Haut-parleur de graves : 70 mm (2.75″)
  • Entrées audio : RCA, AUX (Line In), USB-A
  • Sortie audio : SUB OUT
  • Bluetooth 5.3 avec support LDAC
  • Poids du produit (net) : 5,3 kg
  • Autres : double amplification classe D, Chargeur « TurboGaN » 65W via USB-A et USB-C × 2

Prix

Bien qu’on monte en gamme, le pack 2.0 Edifier QR65 reste relativement abordable.

Comptez 299 € pour vous procurer ces enceintes monitoring de bureau.

Vu les spécifications et les fonctionnalités intégrées, cela me semble un très bon rapport qualité / prix !

La vidéo test de TechnoidFr

P.A. vient de dévoiler sa vidéo de test des nouvelles enceintes monitoring Edifier. Découvrez sans tarder son avis détaillé !

Design et finitions : coque MDF, similicuir et éclairage LED dans un format compact

Si le look du haut-parleur QD35 pouvait paraître un peu trop bariolé, il n’en va pas de même pour les QR65.

Ici, on sent bien l’effort réalisé par la marque chinoise pour rester dans une certaine sobriété, tout en mettant en avant le luxe.

Vue du design des enceintes QR65, une de côté et l'autre de devant
Les enceintes ChiFi arborent un look luxueux ! – ©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Chaque enceinte se pare donc de coques en bois MDF recouvertes de similicuir noir du plus bel effet. C’est vraiment très classe, même si je crains pour la durée de vie de ce matériau à long terme.

Les lumières suivent la même voie. Le bandeau LED reste très discret, profitant d’un miroir déflecteur pour s’étaler à l’infini une fois allumé.

Vue de trois-quart de l'éclairage avec l'effet TempoAbyss.
Les effets lumineux restent légers, rehaussés par le miroir TempoAbyss. – ©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

À mon sens, Edifier trouve ici un très bel équilibre dans l’aspect visuel. C’est classe, sans en faire des tonnes.

Le constructeur pousse même le vice jusqu’à intégrer une petite plaque en métal gravé avec son slogan sur le côté du haut-parleur actif.

J’ai rarement vu des enceintes aussi élégantes et sobres en même temps !

Contrôles : mais où est la télécommande ?

C’était bien parti au niveau du design, mais Edifier se plante un peu sur l’ergonomie…

En effet, il manque déjà une télécommande, pourtant présente sur les enceintes plus bas de gamme de la marque.

Plus frustrant encore, le panneau latéral avec les divers boutons rotatifs ne permet pas de passer d’un morceau à l’autre.

Vue latérale du panneau de boutons de l'enceinte Edifier QR65.
Sans télécommande, il faut se contenter d’un panneau de contrôle incomplet… – ©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Vous devrez donc sortir le smartphone si vous êtes en Bluetooth ou passer par l’interface de votre PC si vous utilisez la connexion USB. Dommage…

En dehors de ça, les boutons fonctionnent exactement comme la petite QD35 :

  • Alimentation / Choix de la source (Bluetooth, USB, AUX) / Mode appairage
  • Volume / Lecture – pause
  • Puissance lumineuse / Choix du mode d’éclairage

Connectique : l’essentiel à portée de main, avec TurboGaN à la clé

L’enceinte multimédia QR65 ne fait pas de folies sur la connectique. Il y a l’essentiel pour un usage grand public :

  • RCA
  • Line In
  • USB-A

Il manque une entrée optique, ainsi que du coaxial. De quoi rebuter les audiophiles exigeants.

Vue arrière de l'enceinte Edifier et de son panneau de connectique.
La connectique aurait pu être plus fournie. Il manque de l’optique et du coaxial. – ©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Malgré son approche plus haut de gamme que d’habitude, Edifier semble viser avant tout « Mr et Mme Toutlemonde ».

Preuve en est des multiples ports de recharge rapide placés à l’arrière de l’enceinte active maîtresse.

Le chargeur TurboGaN peut ainsi délivrer jusqu’à 65 W sur ses ports USB-A et USB-C.

Bien entendu, la puissance dépend du nombre d’appareils connectés. Sachez quand même que ça varie de 20 à 45 W lors de branchements multiples.

Menu de charge rapide sur l'application Edifier ConneX

De quoi charger très vite la grande majorité des smartphones et des tablettes tactiles du moment !

Pour finir, vous pouvez brancher un caisson de basses actif sur la paire d’enceintes via la sortie SUB OUT intégrée.

C’est à mon sens une addition presque essentielle pour profiter parfaitement du son produit par les QR65. Ce type de montage 2.1 sera particulièrement utile si vous utilisez ce pack sur un téléviseur.

Éclairage : sobre et discret, pour une expérience visuelle mémorable

Faire de la qualité sans surjouer dans le bling-bling, c’est possible ? Tout à fait !

Comme son homologue de série Q, la QR65 met en avant ses éclairages LED, complétés par un effet de miroir.

Ici, il y a un seul ruban d’éclairage, placé discrètement sur le pourtour de chaque enceinte. Un effet de miroir donne alors l’impression que la lumière se reproduit à l’infini, pour finalement disparaître dans un puits sans fond.

Les enceintes placées côte à côte avec les lumières allumées.
Les lumières sont vraiment très agréables, donnant un look unique à cette paire d’enceintes ! – ©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Le nom de TempoAbyss semble bien choisi sur ce coup !

Ce système d’effets lumineux reste néanmoins discret, à des lieux du spectacle surjoué de la QD35.

Bien entendu, rien ne vous interdit de couper les LED pour ne profiter que du miroir avant des enceintes.

Selon vos besoins, l’application Edifier ConneX vous donnera accès à 13 effets visuels différents, tous personnalisables.

Menu de réglage des éclairages.

Si je ne suis pas spécialement fan des lumières sur les enceintes, impossible de nier que la QR65 fait les choses à merveille.

Ici, l’éclairage ne cherche pas à attirer toute l’attention, mais seulement à mettre encore mieux en valeur le design de l’enceinte. Et ça, c’est bien cool !

Application Edifier ConneX : basique mais fonctionnelle

Étant donné qu’elle embarque du Bluetooth, la QR65 ne pouvait pas faire l’impasse sur une appli mobile dédiée.

C’est donc Edifier ConneX qui est mise à contribution, mais il se pourrait qu’Edifier Connect soit bientôt compatible elle aussi.

Menu principal application mobile Edifier ConneX sur iOS

Dans tous les cas, les réglages proposés sont simples :

  • Source d’entrée (Bluetooth, Line In, USB)
  • Effets audio (Classique, Moniteur, Jeu, Voix, EQ personnalisé)
  • Effets lumineux
  • Charge rapide
  • Contrôle du volume

L’ensemble se voit complété par une section paramètres qui contient le manuel d’utilisation, ainsi que quelques réglages pour le Bluetooth.

Tout est en français, contrairement à l’application Connect qui reste encore en anglais.

Si vous utilisez une connexion sans-fil via LDAC, l’appli mobile vous l’indiquera en faisant briller le logo Hi-Res Audio Wireless. Pas très utile, mais il faut bien justifier cette certification.

Qualité sonore : des enceintes monitoring précises et puissantes, mais qui manquent de profondeur

Après la déception de la QD35, je craignais un peu le pire avec l’Edifier QR65…

Heureusement, la série Q n’est pas maudite !

En fait, la dernière production de la marque ChiFi est digne de toute votre attention, avec une très belle qualité sonore à la clé.

Rendu global

Le pack 2.0 d’Edifier se débrouille très bien côté audio. Le constructeur soigne d’ailleurs l’acoustique en offrant dans la boîte deux supports en aluminium afin de réduire les vibrations sur le meuble et rehausser l’avant de chaque speaker.

Une fois lancées, les Edifier QR65 se débrouillent très bien, reproduisant une sonorité dynamique et claire, très agréable.

Edifier QR65 placées à côté d'un téléviseur.
La qualité audio est clairement de la partie ! – ©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Les sous-basses sont un peu trop légères, ce qui est symptomatique de ce type de modèle compact. Le Bass Reflex n’y change pas grand-chose : il faudra investir dans un subwoofer si vous voulez plus de vibrant sur votre musique préférée.

Toutefois, le haut-parleur à diaphragme en aluminium arrive à donner un bon punch aux basses, sans exagération typique du matos grand public. Je vous recommande à ce titre de privilégier le réglage « Classique » qui offre un chouïa plus de mordant au bas du spectre.

Toujours dans l’équilibre, les enceintes chinoises bardées de cuir laissent les voix s’exprimer de façon très claire, sans coloration particulière. Sur la TV, ça passe nickel !

Quant aux aigus, ils sont précis, mais pas brillants. Edifier maîtrise son affaire, coupant court à toute sibilance ou brillance malvenue. Le tweeter à dôme en soie, typique de la marque, produit un son vraiment agréable.

Par contre, on sent de la distorsion à volume maximal…

Courbe de réponse en fréquence QR65
Courbe de réponse en fréquence RAW des enceintes Edifier QR65.

Scène sonore et précision

Outre leur son s’approchant de la Hi-Fi, les petites enceintes chinoises en similicuir nous proposent une très belle scène sonore.

Le son stéréo est bien espacé, chaque instrument trouvant parfaitement sa place sur la scène. À côté de ça, ma vieille Teufel Boomster, elle aussi en stéréo, paraît toute compressée !

Les QR65 sont comme les e25HD : très amples, bien aérées dans leur reproduction sonore. Le top !

Puissance

Les enceintes Hi-Fi affichent une puissance totale de 70 W RMS, ce qui est largement suffisant pour animer une chambre ou la pièce à vivre, du moins tant que vous n’êtes pas trop exigeant.

Les deux enceintes utilisent 16 niveaux de volume, comme la QD35 ou la Teufel Boomster.

C’est suffisant pour se faire un début de système Home-cinéma ou écouter de la musique haute-fidélité lors d’une petite soirée entre amis.

L’ajout du caisson de basse sera un plus indéniable pour augmenter la puissance de l’ensemble.

Conclusion test Edifier QR65

L'avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Qualité sonore
  • Connectique
3.8

Résumé

D’un point de vue purement sonore, les enceintes Edifier QR65 s’en tirent très bien. La sonorité claire et équilibrée de l’ensemble se rapproche des standards audiophiles, loin des gros « boom boom » habituels réservés aux produits grand public.

Le design luxueux mêlant similicuir et éclairages discrets apporte une touche de raffinement supplémentaire à ce système de bureau très sympathique.

Finalement, c’est la connectique et l’ergonomie qui ratent le coche…

Il manque des entrées optiques et coaxiales, ainsi qu’une télécommande pour vraiment tirer le meilleur parti de ce kit d’enceintes. C’est d’autant plus incompréhensible que les modèles entrée de gamme d’Edifier embarquent souvent ce type de matériel.

En résumé, les QR65 sont de très bonnes enceintes côté son, mais imparfaites au niveau de l’ergonomie. Ce sera donc à vous de voir selon vos besoins.

Jo

Passionné d'audio depuis des années, je teste tout ce qui peut faire vibrer mes oreilles : casques audio, écouteurs (filaires et Bluetooth), enceintes, streamers, platines vinyle… Mes tests se veulent accessibles au plus grand nombre. Pour ma part, la passion l'emporte sur la technique. Car après tout, qui n'aime pas profiter d'un bon son ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.