Ecouteurs Intra Auriculaires

Test AirPods 3 : des écouteurs boutons bourrés de technologie (mais un peu trop chers…)

Par Jo, le 28 janvier 2022 — 12 minutes de lecture
Test AirPods 3 Apple

Vous avez été nombreux à me faire part de votre intérêt pour les AirPods 3. N’écoutant que mon courage – et ma curiosité, je dois bien l’avouer – j’ai donc acheté les nouveaux écouteurs d’Apple pour me faire un idée de leur qualité. Après plusieurs heures d’écoute, voici venue l’heure du verdict !

Si elle n’a pas inventé les écouteurs Bluetooth, Apple est la marque qui a popularisé leur usage. Après avoir tapé dans le haut de gamme avec ANC et compagnie sur les AirPods Pro, la firme de Cupertino revient à ses premières amours avec les AirPods 3.

Reprenant le look oblong des AirPods 1 et 2, les AirPods 3 adoptent certains éléments de technologie des AirPods Pro comme l’audio spatial. Pas d’ANC en vue par contre. Reste maintenant à savoir s’il vaut le coup de dépenser 199€ dans ces écouteurs sans-fil…

Note : les écouteurs Apple AirPods 3 présentés dans ce test ont été achetés par mes propres moyens. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

Promo -13%
Apple AirPods (3ᵉ génération) avec Boîtier de Charge MagSafe ​​​​​​​(2021)

Apple AirPods (3ᵉ génération) avec Boîtier de Charge MagSafe ​​​​​​​(2021)

  • Audio spatial avec suivi dynamique des mouvements de la tête pour un son qui vous enveloppe
  • Égalisation adaptative qui calibre automatiquement le son en fonction de vos oreilles
  • Tout nouveau design ajusté
amazon
219.00 189.90
Vérifier
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Apple AirPods 3 : spécifications techniques

Apple n’aime pas divulguer trop d’infos techniques sur son matériel. On ne sait donc pas grand-chose sur le matos qui anime les AirPods 3…

Apple AirPods 3

Apple ne précise pas le type de transducteur utilisé, on sait juste que c’est du dynamique. Pas de plage de fréquences non plus. Ce dont on est certain, c’est que les codecs Bluetooth sont limités au SBC et au AAC. Ce n’est guère étonnant de la part d’Apple.

La seule donnée chiffrée qu’on a concerne l’autonomie, annoncée pour 30h environ avec le boitier de recharge et à 6h par écouteur. Ce temps passe à 5h avec l’audio spatial activé.

Bon, vu qu’on ne sait rien de plus sur cette troisième génération d’AirPods, je vous propose de passer sans plus attendre au décorticage de ces écouteurs !

Design et finitions

Impossible de ne pas reconnaître des AirPods. Apple a su donner à ses écouteurs un look inimitable, reconnaissable entre mille.

Design AirPods 3

Les AirPods 3 ressemblent donc fortement à leurs ainés, reprenant le fameux format en tige démocratisé par la marque américaine et leur embout oblong destiné à se rapprocher au mieux du canal auditif.

Comparaison écouteurs Bluetooth
De gauche à droite : TRN T300, AirPods 3 et Galaxy Buds 2.

Qu’on ne s’y trompe pas : nous sommes bien en présence d’écouteurs boutons. Les AirPods 3 ne sont en aucun cas des intras, ni même des semi-intras. L’isolation est donc nulle, c’est un point à prendre en compte avant l’achat.

Apple oblige, on est sur d’excellentes finitions. Les AirPods 3ème génération sont de plus certifiés IPX4, ce qui évitera de les noyer à la première goutte d’eau venue. Par contre, n’espérez pas les utiliser pour le sport, ils ne sont pas prévus pour un tel usage.

Boitier de recharge

Pour cette troisième génération, le boitier de recharge des AirPods passe sur un rangement vertical des écouteurs. Le gabarit reste dans la moyenne : la boite est plus petite que celle des Honor EarBuds 2 Lite mais plus grosse que celle des Samsung Galaxy Buds 2 ou même des Oneplus Buds Pro.

Boîtiers écouteurs Bluetooth
Le boitier des AirPods 3 (au centre) face à la concurrence.

Comme les écouteurs, le boitier d’Apple est doté d’excellentes finitions. La charnière du capot est conçu en métal afin d’éviter tout risque de casse. L’ensemble est compatible avec la recharge sans-fil MagSafe et Qi.

Boitier AirPods 3

Le seul point qui me fait bondir est la présence d’un f***u port Lightning. Sérieusement Apple ?! On est en 2022 là, pas en 2010 ! Le Lightning devrait être mort et enterré depuis des années…

Prise boitier AirPods 3

Bref, en dehors de ça, le boitier pommé est d’excellente qualité, je n’ai pas grand-chose à lui reprocher.

Confort

Aussi sexy soient-ils, nul doute que les AirPods 3 vont diviser. Avec leur moulage à taille unique, ils ne tiendront pas forcément dans toutes les oreilles.

Forme AirPods 3

Contrairement aux écouteurs intra-auriculaires classiques, les AirPods ne vont pas s’introduire dans le canal auditif. C’est un bon point pour ceux qui ne supportent pas les intras ou les semi-intras.

Confort AirPods 3

Pour ma part, j’avoue avoir été agréablement surpris. Les écouteurs Bluetooth Apple tiennent bien dans l’oreille et ne sont pas inconfortables, même sur de longues sessions. Même en secouant la tête ils restent en place. Par contre, ils tendent à vite bouger quand on transpire. Évitez donc le sport avec eux, ils ne sont pas conçus pour cet usage.

Isolation

Le principal inconvénient des écouteurs boutons, c’est l’isolation. Sur les AirPods 3, elle se situe entre « néant » et « que dalle ».

Contrairement aux AirPods Pro, les AirPods 3 n’embarquent pas d’ANC. Cela aurait été inutile vu leur format. Il conviendra donc d’utiliser ces écouteurs dans un environnement calme. Un peu comme un casque ouvert en somme.

Si vous voulez à tout prix des écouteurs qui isolent bien, passez directement aux AirPods Pro.

Commandes

Côté ergonomie, les AirPods 3 déçoivent un peu. Tout d’abord, ils abandonnent la classique surface tactile au profit d’une commande haptique. Tout comme les Oneplus Buds Pro, il faut « pincer » la tige pour appliquer une commande. Ce n’est pas hyper intuitif à mon sens, même si au final ça fonctionne bien.

Les ordres qu’on peut appliquer aux écouteurs sont les suivants :

  • Un appui court : lecture/pause – décrocher/raccrocher un appel
  • Deux appuis courts : passer à la piste suivante
  • Trois appuis courts : revenir en début de piste/piste précédente
  • Appui long : invoquer l’assistant vocal Siri

Non, il n’y a pas de contrôle du volume. Sur des écouteurs à 200€, ça pique…

Paramètres AirPods 3

Il n’y a pas non plus d’application dédiée pour les AirPods. Tout se passe au sein des paramètres Bluetooth. Les options proposées sont très spartiates : détecter le port dans les oreilles, optimiser la recharge et choisir comment fonctionne le micro sont à peu près tout ce que vous pourrez faire. Autant dire pas grand-chose.

Je tiens toutefois à souligner l’excellente intégration des AirPods à l’environnement iOS. La première connexion est immédiate. On passe d’un appareil à l’autre en toute transparence. Apple sait y faire niveau confort d’utilisation !

Qualité sonore

Sources de test : iPhone SE 2, iPad Air 4, Shanling M3X

Nous arrivons maintenant à la question cruciale : les 200€ demandés pour les AirPods 3 sont-ils justifiés ? Si on se base sur la qualité sonore pure, je serai tenté de dire non. Ce n’est pas tant que les écouteurs soient mauvais, c’est juste que le prix demandé me semble trop élevé.

En revanche, si on prend les prestations dans leur ensemble (finitions, audio spatial, autonomie) alors oui, les 200€ sont justifiés. Mais voyons ça plus en détail.

Rendu global

C’est indéniable, Apple vise le grand public. La signature sonore des AirPods 3 sera à même de plaire au plus grand nombre. On est sur quelque chose d’assez vigoureux, avec des basses rehaussées et relativement profondes.

La signature n’est pas trop chaleureuse pour autant et les médiums gardent une belle place dans l’ensemble. Il n’y a que les aigus qui manquent un peu de panache, j’aurais aimé quelque chose d’un peu plus relevé dans le haut du spectre.

Apple n’a pas tenu à produire des écouteurs fatigants. En ce sens, les AirPods 3 sont une réussite. Ils passent bien sur tous les genres, sans faire d’étincelles mais en restant propres en toutes circonstances.

Scène sonore et précision

Les AirPods 3 sont une bonne surprise au niveau de la scène sonore. Ils assurent une bonne stéréophonie et une séparation décente des instruments. Ce n’est pas le top du top mais il y a déjà de quoi s’éclater sur les lives de concerts.

C’est plutôt au niveau de la précision qu’ils pêchent un peu. Ça manque de micro-détails et de technique. La faute en revient en partie à l’isolation passive inexistante, qui tend à perturber l’écoute au moins bruit extérieur. Les aigus légers font le reste. Si vous voulez du détail, il va falloir chercher ailleurs.

On ressent une fois de plus l’orientation grand public des AirPods 3. La marque à la pomme ne cherche pas à capter l’attention des audiophiles, c’est clair et net !

Audio spatial

Parlons maintenant de l’audio spatial. Comme vous le savez probablement, Apple a lancé ce système en grandes pompes en 2021 dans son abonnement Apple Musique.

L’audio spatial est une sorte d’émulation des systèmes 5.1 et plus, permettant d’obtenir un son « 3D » qui provient de tous les côtés. Les AirPods 3 sont compatibles avec ce fameux système et avec les bandes-son qui utilisent une certification Dolby Atmos.

AirPods 3 audio spatial

Concrètement, ça donne quoi ? Pour moi, il y a eu un bel effet « wahou ! » durant cinq minutes. Et après, on se demande à quoi ça sert de conserver cette option. Certes, on a l’impression d’être vraiment englobé par le son, ça pulse de tous les côtés. Mais on perd en précision et en détails. Pour la musique, c’est assez mitigé.

Par contre, l’audio spatial prend tout son sens pour les films où on se moque de la précision audio. On plonge immédiatement dans l’action quand ce système est activé. C’est particulièrement jouissif sur les films d’action. Si vous êtes amateur de cinéma immersif, les AirPods 3 devraient vous plaire !

Cerise sur le gâteau, Apple utilise le suivi des mouvements sur ses écouteurs. Le smartphone fait alors office de point de référence. Si vous tournez la tête sur le côté, le son semblera provenir du smartphone, en accord avec la position de votre tête. Là aussi, il y a un bel effet « wahou ! » puis on se demande ensuite quel est le véritable intérêt de cette fonctionnalité…

Comparaisons

Apple AirPods 3 vs Honor Earbuds 2 Lite

L’ultra-technologie contre l’ultra-minimalisme. Voilà qui résume bien l’approche de chaque marque. Les intras Honor sont pourtant très bons dans leur partie et disposent en plus d’une ANC relativement efficace. Par contre, il faut composer avec une ergonomie bien naze…

AirPods 3 vs Earbuds 2 Lite

Niveau son, les écouteurs chinois se révèlent plus chaleureux que les AirPods. Ils ont aussi des aigus plus marqués, plus brillants. Les médiums et basses sont toutefois plus en retrait que sur leurs homologues américains. Et bien entendu, il n’y a pas d’audio spatial ou autres fioritures high-tech du genre.

Le gros point fort des Earbuds 2 Lite réside dans leur autonomie. Sans ANC, on atteint presque 10h d’écoute par oreillette, c’est impressionnant !

Apple AirPods 3 vs Samsung Galaxy Buds 2

Les Galaxy Buds 2 m’ont bien scotché lors de mes essais. Samsung a accompli du bon boulot avec cette nouvelle génération, gommant les principaux défauts des premiers Galaxy Buds. Très compacts, ces intras Bluetooth disposent d’une ANC convaincante et d’une autonomie dans la bonne moyenne.

AirPods 3 vs Galaxy Buds 2

Le son des Galaxy Buds 2 est à mon sens plus fun que celui des AirPods 3. Les basses sont moins vibrantes mais plus vigoureuses dans leurs impacts. Les intras asiatiques sont aussi plus détaillés avec leur signature en V bien soignée.

Vendus 50€ de moins que les AirPods 3, les écouteurs sans-fin de Samsung valent donc le coup d’œil avec leur compacité et leur ANC de qualité. Seul le confort pourra poser problème à cause de leur forme particulière…

TRN T300 vs AirPods 3

Dernier versus de ce test : mes infatigables T300 contre les AirPods 3 !

AirPods 3 vs TRN T300

Là, on est dans deux mondes différents, avec deux approches radicalement opposées. Là où les AirPods 3 visent le grand public, les TRN T300 visent clairement les audiophiles nomades.

La signature des T300 marque bien cette différence. On est sur quelque chose de plus neutre et clair que les AirPods de 3ème génération. Les basses sont beaucoup moins marquées, ce qui pourra rebuter les amateurs de sons bien punchy. En revanche, les T300 vont aller déterrer bien plus de détails que les écouteurs d’Apple. La scène sonore est aussi bien plus impressionnante sur les intras chinois.

Les T300 l’emportent aussi avec l’autonomie. Grâce à leur boitier, ces écouteurs sans-fil peuvent durer pas loin de 50h au total, de vrais chameaux !

Autonomie

Avant de passer à la conclusion de ce test, parlons un peu de l’autonomie des AirPods 3. Apple annonce jusqu’à 6h d’usage pour chaque oreillette et 30h d’utilisation au total avec le boitier de recharge.

Un temps plus qu’honorable qui est en plus parfaitement respecté. L’audio spatial réduit légèrement la durée de vie mais de peu. Les AirPods 3 sont donc dans la bonne moyenne actuelle, même s’ils n’arrivent pas à surpasser certains modèles mieux dotés comme les T300 ou les Earbuds 2 Lite.

Promo -13%
Apple AirPods (3ᵉ génération) avec Boîtier de Charge MagSafe ​​​​​​​(2021)

Apple AirPods (3ᵉ génération) avec Boîtier de Charge MagSafe ​​​​​​​(2021)

  • Audio spatial avec suivi dynamique des mouvements de la tête pour un son qui vous enveloppe
  • Égalisation adaptative qui calibre automatiquement le son en fonction de vos oreilles
  • Tout nouveau design ajusté
amazon
219.00 189.90
Vérifier
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Conclusion

L’avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Qualité audio
  • Autonomie
  • Boitier de recharge
4

Résumé

Est-ce que je trouve les AirPods 3 trop chers ? Oui. Est-ce qu’ils sont mauvais ? Non, clairement pas. Les écouteurs bouton d’Apple ont de quoi séduire un large public avec leur signature passe-partout plutôt fun. Et impossible de nier que l’intégration avec iOS fait des merveilles tellement elle est bien fichue.

Seul le confort pourra en rebuter certains. La taille universelle des AirPods 3 ne siéra pas à tout le monde. De plus, l’audio spatial ne me semble pas très utile pour la musique. C’est le genre de fonctionnalité « wahou ! » qui pourra toutefois plaire aux amateurs de cinéma, pour peu qu’ils utilisent des films adaptés au Dolby Atmos.

Au final, je recommande les AirPods 3 aux utilisateurs Apple qui ne supportent pas le côté intra-auriculaire des AirPods Pro et à ceux qui veulent un son fun, décontracté et passe-partout. Nul doute que les audiophiles iront voir ailleurs, il y a plus efficace pour moins cher sur le marché.

Jo

Rédacteur depuis des années, je suis récemment tombé dans le chaudron de l'audio. Écouteurs, casques et surtout baladeurs : j'ai une envie irrépressible de tester tout ce qui me passe dans les oreilles !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.