Ecouteurs Intra Auriculaires

Test & Avis Oneplus Buds Pro : des écouteurs TWS bardés de technologie

Par Jo, le 23 août 2021 — 13 minutes de lecture
Boite Buds Pro

Il n’y a pas que nos bonnes vieilles marques AliExpress dans la vie. La société chinoise Oneplus m’a donné l’occasion d’essayer ses nouveaux écouteurs TWS, les Buds Pro. Contenant le meilleur de la technologie actuelle, ces petits bolides visent à détrôner la concurrence des Sony, Samsung et autres Huawei. Pari réussi ? Je vous donne toutes mes impressions dans ce test.

Qui ne connaît pas Oneplus ? La célèbre marque de smartphones est devenue incontournable ces dernières années. Forte de son succès, elle s’est diversifiée en développant des écouteurs sans-fil et même une montre connectée. Certaines rumeurs parlent carrément de la sortie future d’une TV connectée !

Pour aujourd’hui, nous allons rester dans le domaine de l’audio. Je vous propose de décortiquer les Oneplus Buds Pro, version évoluée des Oneplus Buds. Cette nouvelle génération se veut plus haut de gamme, utilisant ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle : ANC adaptative, commandes personnalisables, détection du port… En bref, tout un attirail haut de gamme digne des meilleurs TWS du marché.

Reste à vérifier si le son est du même acabit. Moi qui suis habitué à mes fidèles TRN T300, je dois avouer que je n’ai pas encore trouvé d’écouteurs sans-fil capables de les égaler. Les Oneplus Buds Pro commercialisés à 149€ réussiront-ils à faire mieux ? Réponse ci-dessous.

Note : les intras Oneplus Buds Pro présentés dans ce test m’ont été prêtés par la marque. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

 

Oneplus Buds Pro : spécifications techniques

C’est indéniable, Oneplus a mis le paquet pour ses nouveaux écouteurs Bluetooth. La fiche technique est plus que solide, incorporant des éléments clairement haut de gamme.

Oneplus Buds Pro

La marque chinoise nous promet ainsi une autonomie allant jusqu’à 31h en utilisant le boitier, sans ANC. Et oui, ces petits TWS embarquent de l’ANC, cette dernière étant adaptative. À ceci, vous pouvez ajouter quelques options sympas comme la détection du port et la personnalisation des commandes. Le tout bénéficie d’un format hyper compact, mais j’y reviendrai plus tard.

Pour résumer, voici la fiche technique complète des Buds Pro :

  • Architecture : 1 DD de 11 mm
  • Codecs : SBC et AAC
  • Bluetooth 5.2
  • Certification IPX4 (boitier) et IP55 (écouteurs)
  • Autonomie : 23h avec ANC + boîtier / 31h sans ANC + boîtier / 5h par écouteur avec ANC / 7h par écouteurs sans ANC
  • Détection du port, mode gaming, mode Zen

Les Buds Pro sont donc très complets. Ils offrent de meilleures prestations que les Realme Buds Air Pro ou encore les Teufel Airy True Wireless. Dans l’absolu, on est plus proche des nouveaux Sony WF-1000XM4, sans le prix exorbitant qui va avec !

Design et finitions

Sans surprise, les Oneplus Buds Pro adoptent un look de coton tige propre à la plupart des écouteurs TWS du marché. Le rendu final est toutefois très soigné et surtout incroyablement compact !

Design Buds Pro comparaison

C’est un véritable travail d’orfèvre qu’a accompli le constructeur asiatique. Chaque écouteur pèse 4.5 grammes seulement. La partie haute est peinte en noir mat alors que la tige est en bleu nuit brillant. C’est diablement élégant.

Chaque tige est tactile. Les contrôles sont toutefois assez étranges puisqu’il faut pincer la tige avec deux doigts pour faire les actions, plutôt qu’un simple appui. Après un temps d’apprentissage assez rapide, on prend vite le coup. On se rend compte par la même occasion que ça limite les erreurs de commandes, en particulier quand on manipule les écouteurs pour les mettre dans les oreilles.

Il y a donc de bonnes idées sur ces Buds Pro. Et il faut avouer que leur look premium ne m’a pas laissé indifférent. Ça commence plutôt bien !

Boitier de recharge

J’adore mes T300 mais je dois bien avouer que leur boitier est loin d’être au top, surtout côté encombrement. J’aurais tellement aimé que mes intras profitent d’un rangement comme celui qui est proposé par Oneplus !

Le boitier des Buds Pro est en effet incroyablement compact. Il ne fait que 60.1 x 49.1 x 24.9 mm pour un poids de 52 grammes environ. C’est le plus petit que j’ai jamais vu.

Boitier Buds Pro ouvert

Les intras Oneplus se posent à l’intérieur à plat et non pas à la verticale comme c’est souvent le cas ailleurs. La boite est d’excellente qualité, avec un couvercle qui semble fait pour durer.

Boitier Buds Pro comparaison

Il ne manque qu’une chose pour que ce boitier soit parfait : un indicateur du niveau de charge. Pour le coup, on doit se contenter d’une bête LED colorée, très imprécise… Il n’aurait pas été impossible d’intégrer un petit écran ou au moins une série de LED pour une indication plus précise de la charge restante.

Confort

Vous me connaissez depuis le temps : je suis chiant sur le port des intras. J’ai les oreilles assez sensibles, promptes à me provoquer des douleurs si les embouts ne sont pas parfaitement adaptés.

Look Oneplus Buds Pro

Après plusieurs heures d’écoute, mon verdict sera assez mitigé sur les Oneplus Buds Pro. Leur canule aplatie permet une bonne tenue même lors du sport. Mais après plus d’une heure dans les oreilles, je ressens invariablement de la gène…

Buds Pro oreillette

Ça ne veut pas dire que vous ressentirez la même chose, mais je peux difficilement attribuer une note élevée à ces écouteurs pour la partie confort. Il y a pire. Il y a aussi bien mieux.

Isolation

Si le confort des Buds Pro est assez moyen, il faut bien avouer que leur isolation est dans le haut du panier. L’isolation passive est assez bonne, les embouts épousant bien la forme du conduit auditif. Sur ce point, mes T300 sont largués.

Côté ANC, on est là aussi sur une bonne qualité. Sans atteindre le niveau des Sony plus haut de gamme, l’isolation active des Buds Pro coupe déjà pas mal de sons. Si les basses fréquences sont bien atténuées, les voix restent toutefois trop présentes, ce qui pourra limiter les usages dans les lieux vraiment bruyants comme un open space…

Je dois aussi dire que je n’ai pas ressenti de différence drastique entre les divers modes d’atténuation proposés. L’idéal est de passer en atténuation maximale. Vous serez suffisamment isolé pour une écoute confortable en intérieur.

Bien entendu, vous pouvez aussi utiliser un mode transparence. Il laisse bien passer les bruits et autorise une conversation même avec les écouteurs dans les oreilles. Pour changer de mode, rien de plus simple : pincez un écouteur plus d’une seconde. Un bruit confirmera le basculement entre ANC et transparence.

Commandes

Comme je l’expliquais plus haut, les Oneplus Buds Pro sont dotés de commandes assez spéciales. Il faut ainsi pincer la tige sur l’avant et l’arrière pour effectuer les actions désirées.

En dehors du placement atypique des doigts, les ordres qu’on peut donner aux Buds Pro sont classiques : lecteur/pause avec un appui, suivant avec deux appuis et précédent avec trois pincements. Il est impossible de régler le volume depuis les intras, c’est assez dommage…

Notez qu’un pincement de plus de trois secondes permet de passer en mode Zen. L’ANC est alors activée au max et un bruit blanc diffusé dans les oreilles. Ce n’est pas révolutionnaire mais ça a le mérite de proposer un moyen de détente rapide sans passer par une application tierce comme Qi FM ou Endel.

Application HeyMelody

Deux options s’offrent à vous pour gérer les Buds Pro. Soit vous possédez un smartphone Oneplus récent, soit vous utilisez une autre marque/système.

Connexion Buds Pro Paramètres Buds Pro Batterie Buds Pro

Pour les possesseurs d’un Oneplus, les paramètres des Buds Pro sont intégrés directement au système. Les intras sont reconnus immédiatement par le smartphone dès l’ouverture de la boite. Il faut ensuite passer par les paramètres Bluetooth d’Android pour gérer les modes ANC et cie… L’intégration est très bien faite, c’est l’idéal pour utiliser à fond les Buds Pro.

HeyMelody Oneplus Buds ProHeyMelody Oneplus

Si comme moi vous passez par iOS ou une autre marque de smartphone sous Android, vous devrez vous orienter vers l’application HeyMelody. Celle-ci propose les mêmes options que sur les téléphones Oneplus, mais avec une intégration moins intuitive.

Quel que soit votre choix de support matériel, vous aurez accès aux points suivants :

  • Gestion des modes ANC
  • Mise à jour du firmware
  • Mode Zen
  • Personnalisation des commandes
  • Oneplus Audio ID
  • Test d’ajustement des écouteurs

Chaque option est décrite au sein de l’appli en long, en large et en travers. Pas besoin d’être un pro de l’audio pour s’y retrouver !

Qualité sonore

Sources de test : iPhone SE 2, Oneplus 9

Comme la plupart des écouteurs grand public, les Oneplus Buds Pro adoptent un seul driver. Il fait ici 11 mm, ce qui n’est pas forcément gage d’une meilleure qualité sonore.

Oneplus 9 et Buds Pro

Après plusieurs heures d’écoute, je peux d’ores et déjà vous dire que je ne suis pas prêt de lâcher mes T300. Les Buds Pro restent néanmoins de bonne qualité grâce à un son vigoureux. Ils devraient convaincre sans souci le grand public, tout en laissant sur leur faim les audiophiles les plus exigeants…

Rendu global

On pouvait s’en douter, les Oneplus Buds Pro adoptent une signature en V, plus apte à séduire un maximum de monde. Le rendu est assez fun, très plaisant à écouter même si l’ensemble ne fait pas spécialement plus d’étincelles que la concurrence.

Basses

Les basshead devraient apprécier les Buds Pro. Les intras TWS chinois mettent bien en avant les basses fréquences, produisant un son assez fun.

Le rendu est d’ailleurs plutôt vibrant, tapant assez fort dans les sous-basses, ce qui apporte une certaine chaleur à l’écoute. Les impacts manquent parfois un peu de vigueur quand on monte plus haut dans le spectre. Les Buds Pro ne sont donc pas forcément adaptés aux musiques les plus musclées comme le métal. Par contre, sur les morceaux sombres de type dark synth, ils sont vraiment pas mal !

Médiums

Sans grande surprise, les voix sont un peu masquées par les basses, signature en V oblige. Le rendu est néanmoins correct, avec un soupçon de chaleur pas désagréable du tout.

Les Oneplus Buds Pro se révèlent d’ailleurs très efficaces pour écouter tout ce qui est du genre Billie Eilish ou Ava Max. Les sous-basses ne sont pas trop présentes sur ces titres, ce qui permet une meilleure focalisation sur les voix dans ce type de musique.

Aigus

Pour terminer, on profite d’aigus relativement discrets. Ils sont un peu plus proéminents que les médiums, mais en dessous des basses fréquences.

L’avantage, c’est que l’écoute ne sera pas fatigante pour un sou. Jamais les Buds Pro ne m’ont vrillé les oreilles. La contre-partie, c’est un certain manque de détails…

Scène sonore et précision

Pour ce test, j’ai comparé les Buds Pro à mes fidèles TRN T300. Il n’y a pas photo, les écouteurs TWS de Oneplus sont loin de rattraper leurs homologues ChiFi…

On ressent un manque d’aération flagrant, les morceaux les plus chargés devenant parfois brouillon au point qu’il devient ardu de distinguer les divers instruments précisément. La scène sonore est par ailleurs plus étriquée que sur les T300. Le son reste trop centré près de la tête.

Côté détails, c’est la même chose : les T300 vont gratter bien plus loin, avec un côté technique bien mieux maitrisé. Je ne dis pas que les Oneplus Buds sont mauvais. Ils sont juste dans la bonne moyenne des écouteurs grand public comme on en trouve chez Samsung et cie.

Amplification personnalisée

Les Buds Pro apportent dans leurs valises un système de « son personnalisé ». C’est le genre de technologie qui prend de plus en plus de vitesse ces derniers temps. J’avais ainsi eu l’occasion de l’essayer sur le casque Skullcandy Crusher ANC.

Après un petit test auditif d’environ trois minutes, les écouteurs seront – théoriquement – en mesure d’adapter le son à vos goûts et surtout à votre audition, en amplifiant les zones que vous entendez moins bien.

Amplification Buds Pro

Pour ma part, j’ai trouvé le résultat assez mitigé. Ce sont les basses fréquences qui se sont retrouvées amplifiées suite à mes essais. Pour le coup, ça faisait beaucoup trop de basses, le rendu naturel des écouteurs de Oneplus étant déjà basseux…

Au final, j’ai vite laissé de côté cette fonctionnalité. Mais rien ne dit que vous ne l’apprécierez pas de votre côté. À vous d’essayer !

Autonomie

Si les Buds Pro ne se démarquent pas spécialement côté son, il faut avouer qu’ils se débrouillent bien pour ce qui est de l’autonomie. Malgré leur format compact, ces écouteurs savent rester endurants.

Chaque oreillette est capable de tenir presque 7h (sans ANC) et environ 5h (avec ANC). En couplant le tout avec le boitier, on tient entre 20h et 30h au total selon les usages. C’est plutôt bon, même si une fois encore c’est beaucoup moins bien que les T300.

L’avantage des Buds Pro réside surtout dans leur recharge rapide. Branchez le boitier 10 minutes et vous obtiendrez pas moins de 10h d’écoute. Ajoutez à ça la recharge sans-fil Qi et vous ne devriez avoir aucune excuse pour tomber en rade !

 

Conclusion

L’avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Confort
  • Qualité audio
  • Autonomie
  • Boitier de recharge
4.1

Résumé

Les Oneplus Buds Pro sont une nouvelle réussite pour la célèbre marque asiatique. S’ils ne font pas des étincelles côté son, ils savent rester dans la bonne moyenne. Ce sont des écouteurs grand public avant tout, conçus pour apporter un maximum de fonctionnalités.

Si vous possédez un smartphone Oneplus, ça peut être un bon investissement. Idem si vous voulez des écouteurs corrects avec de l’ANC décente et un design hyper compact.

Jo

Rédacteur depuis des années, je suis récemment tombé dans le chaudron de l'audio. Écouteurs, casques et surtout baladeurs : j'ai une envie irrépressible de tester tout ce qui me passe dans les oreilles !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.