Test Dunu DK2001 : l’excellence des intras ChiFi ?

Ceci est un test invité réalisé par Wissem du Discord TechnoidFr. Pour le rejoindre et discuter audio dans la joie et la bonne humeur, ça se passe par ici : https://discord.gg/MNZRUuz

Créée en 1994, Dunu a débuté son activité avec le développement et la fabrication de matériel audio pour de grandes entreprises spécialisées dans le domaine. Ce n’est qu’à partir de 2006 qu’elle commence à commercialiser des produits de sa propre marque, après avoir acquis une grande expérience dans la conception et la fabrication à l’échelle industrielle. On parle d’une entreprise qui possède plusieurs brevets dans la recherche acoustique et qui, au fur et à mesure de la sortie de nouveaux modèles, continue d’innover afin de proposer des produits plus aboutis tout en respectant une charte de qualité assez exigeante. Ils en sont d’ailleurs très fiers et n’hésitent pas à communiquer sur leurs processus de fabrication, la conception et sont très actifs sur les forums spécialisés notamment head-fi. Les Dunu DK2001, que nous allons examiner, sont censés incarner cet esprit de recherche de l’excellence mais aussi de l’exigence tant au niveau des capacités audio, que des matériaux et accessoires (très fournis déjà sur ce modèle moyen de gamme).

 

Spécifications

Réponse en fréquence : 5 Hz – 40 kHz

Impédance : 13 Ω

Sensibilité : 109 ± 2 dB à 1 kHz

Distorsion harmonique totale : <0,5% à 1 kHz

Poids net : 14 g

Câble Litz de type 1 en cuivre Ohno à coulée continue (OCC) plaqué argent de haute pureté

Longueur de câble : 1,2 mm

Connecteur de câble : Catch-Hold® MMCX

Pilotes : driver dynamique de 13 mm avec revêtement de diaphragme double face en béryllium (pour les basses fréquences) + 3 pilotes Knowles à armatures équilibrées (1 médium, 2 pour les aiguës)

Intras Dunu DK2001

Dans la boîte

Les DK-2001 (heureusement)

Câble Litz de type 1 en cuivre OCC plaqué argent haute pureté

Étui de transport zippé en similicuir bleu

Adaptateur Dunu DC-16 3,5 mm à 1/4 ″

Brosse de nettoyage

Embouts auriculaires en silicone équilibrés (4 paires), embouts en silicone transparent (3 paires), embouts auriculaires en silicone vocal (3 paires), embouts en mousse à mémoire de forme (1 paire)

Boite Dunu DK2001

Qualité de fabrication

La première chose qui frappe, en sortie de boîte, c’est la qualité des matériaux utilisés pour les intras, mais aussi pour le câble. Les DK2001 sont fabriqués à partir d’acier 316S pour la coque extérieure et d’aluminium-magnésium pour la coque en contact avec l’oreille. L’impression de solidité est là et la qualité d’assemblage ne souffre d’aucune critique. C’est très bien fait.

Les grilles des buses font très quali et on peut voir à travers celles-ci le bout d’une armature équilibrée. L’assemblage est identique que ce soit sur l’écouteur gauche ou droit, renforçant ce sentiment de sérieux que dégage le produit. On est à des années-lumières de ce que l’on peut trouver sur des intras tels que chez KZ par exemple (ZS7 par exemple et leur assemblage approximatif) mais ce n’est pas le même prix non plus.

Grille Dunu DK2001

Mais là où ces Dunu se démarquent, c’est sur la qualité du câble, souple et agréable au toucher, avec son système modulaire Quick-Switch® qui permet de changer la prise jack en passant du format 3,5 à 2,5 mm (symétrique, non fournie) en 1 simple clipse. Par ailleurs, la connexion MMCX brevetée Catch-Hold® bénéficie elle aussi d’une amélioration permettant une meilleure tenue mais aussi une durée de vie plus importante. Cela suite aux retours négatifs des utilisateurs de DK3001 qui n’avaient pas cette technologie et dont les connecteurs finissaient par devenir assez lâches avec les risques de détachements accidentels/pertes qui en découlent voire même de soucis de transmission du signal.

Câble DK2001

Ces problèmes sont assez communs avec le MMCX d’ailleurs. Ce que je peux dire, après 3 mois d’utilisation, c’est que Dunu a fait du très bon travail et ces améliorations, ainsi que les matériaux et l’assemblage, montrent à quel point le produit a été pensé pour durer. Les intras sont d’ailleurs comme neufs, pas de rayures, pas de jeu dans les connections (MMCX et Jack Quick-Switch).

Confort

Ce qui frappe en premier, c’est la taille de ces intras. Avec un diamètre de 15mm, soit à peine 2mm de plus que le DD rentré au chausse pied, ce sont les plus petits que je possède (KZ ZSTX, ZS7, CCA C16, YinYoo Topaz, TFZ n°3). L’aluminium-magnésium utilisé est doux et surtout léger, la buse a une longueur idéale, en découle un confort de port vraiment exceptionnel. C’est bien simple, on ne les sent quasiment pas et des sessions de plus de 4h avec sont envisageables sans souci.

Ecouteurs Dunu DK2001

Les embouts Spinfit sont de qualité et vu le nombre de paires disponibles (11!), trouver l’ajustement idéal est une formalité. Pour ma part, j’ai une préférence pour les embouts (signature équilibrée) montés en sortie de boîte, en taille M (idéal pour moi). L’isolation est moyenne en raison des évents sur la coque externe, certainement pour permettre au gros DD enduit de béryllium de 13mm de « respirer ». Mais une fois la musique lancée, l’isolation est très bonne.

Ces intras sont donc mes préférés pour une utilisation prolongée, en voyage par exemple. Aucune sensation de fatigue, pas de douleur, ils pourraient même convaincre les plus réfractaires aux intras. C’est excellent !

Qualité sonore

Sources : Meizu 16th et FiiO Btr5

Dès la première écoute, j’ai été frappé par la qualité proposée. Les basses sont percutantes, très bien contrôlées et accompagnent à merveille la musique. Il y a un joli claquement et la résolution est très bonne avec une bonne extension au niveau des sous-basses. On sent tout de suite qu’il y a eu une recherche au niveau du réglage du DD, c’est cohérent, raffiné.

Dunu DK2001

Les médiums ont un niveau de clarté assez impressionnant tout comme les aigus d’ailleurs qui ont ce qu’il faut d’énergie et de précision pour un effet « wahou ». Par rapport à des TFZ n°3 qui ont de grosses basses, les DK2001 « grondent » moins mais les basses sont bien plus détaillées, accompagnent bien mieux la musique en montant très haut avec les médiums et les aigus, avec une clarté de haut niveau. On sent aussi que le DD a une attaque vraiment rapide, avec une dynamique et un punch très grisants.

C’est vraiment musical et on a envie de bouger avec ces Dunu. D’ailleurs, ils excelleront avec tout type de musique. Pour moi, la signature n’est ni en U ni en V mais plutôt équilibrée. les basses ne prennent pas le pas sur les médiums et les aigus. Les aigus ne sont pas fatigants et il n’y a pas de sibilance. Les médiums ont une belle présence, mais comme les aigus et les basses, apportent ce qu’il faut pour donner un ensemble très cohérent et naturel. Cet équilibre, ce niveau de détails ainsi qu’un DD très performant permettent d’avoir un son amusant, reposant et très fun. Les voix, masculines comme féminines, sont très naturelles avec une belle présence de telle sorte que l’on ressent bien les émotions.

Conclusion

 

L'avis de Wissem
  • Design et finitions
  • Confort
  • Qualité sonore
  • Rapport qualité/prix
4.8

Résumé

Ces Dunu DK2001 ont réussi quelque chose qu’aucun de mes intras (dont certains sont très bons d’ailleurs : CCA C16, YinYoo Topaz, TFZ n°3) ne sont parvenus à faire ou du moins partiellement. Ils ne se contentent pas d’être amusants, techniques mais ils savent se faire oublier pour laisser place à la musique. Le confort est tel qu’on les oublie, le réglage est excellent avec une signature équilibrée.

Techniquement, le DD enduit de béryllium fait des merveilles, avec une belle rapidité et un punch idéal sans trop en faire. Les 3 BA Knowles font admirablement le job grâce au réglage trouvé par Dunu. Résultat, on les enfile , on met la musique et quand on décide d’arrêter de les écouter, il s’est écoulé plus de 4h sans avoir eu la notion du temps durant toute la session et sans ressentir de douleur ou fatigue dues au port et/ou au son lui-même. Je n’ai jamais ressenti ça auparavant.

Alors, oui, je n’ai pas l’expérience d’un audiophile possédant des intras à plusieurs milliers d’euros parfois, mais je ne peux que les conseiller vu le plaisir qu’ils procurent. ajouté à cela une qualité de haut niveau et on tient là une référence au rapport qualité prix très intéressant.

Je tiens à me remercier moi-même pour ce choix et Dunu pour le sérieux qu’ils ont mis dans ce produit.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *