Test Casque Audio

Test Edifier Stax Spirit S3 : un casque Bluetooth planaire au son incroyable, mais sans réduction de bruit

Par Jo, le 25 août 2023, mis à jour le 13 novembre 2023 — 10 minutes de lecture
Test Edifier Stax Spirit S3

Encore peu répandus, les casques Bluetooth planaires gagnent pourtant à être connus. La preuve en est avec l’Edifier Stax Spirit S3, un modèle au son exceptionnel, mais pas sans concessions. Je vous dévoile tout dans mon test complet !

Cela fait maintenant quelques mois que j’ai l’occasion de tester du matériel Edifier. La marque chinoise démontre un beau savoir-faire dans l’audio nomade.

Aux côtés des écouteurs True Wireless et autres casques avec ANC, le Stax Spirit S3 fait un peu figure de vilain petit canard.

En effet, le bougre embarque des transducteurs planaires conçus par Audeze. Mais, plus surprenant, il fait l’impasse sur la réduction active du bruit…

Comme vous allez le voir, ce modèle sans-fil très spécifique n’en reste pas moins alléchant, surtout du point de vue de la qualité audio !

Note : le casque Edifier Stax Spirit S3 présenté dans ce test a été prêté par la marque. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

Edifier Stax Spirit S3 : spécifications techniques

Le nom Stax ne vous est probablement pas inconnu. La marque japonaise, spécialiste des drivers électrostatiques, appartient à Edifier depuis pas mal d’années.

Rendu officiel Spirit S3 sur Amazon

Toutefois, il faut savoir que le Spirit S3 n’a de Stax que le nom. Ce sympathique casque Hifi utilise, en effet, des transducteurs de type orthoplanaire, conçus par Audeze. Point d’électrostatique Stax à l’horizon…

Je vous l’accorde, c’est un petit peu bordélique ces histoires !

Bref, on a quand même entre les mains un petit casque chinois qui semble bien sympa sur le papier :

  • Type de casque : circum-auriculaire fermé
  • Architecture : driver planar magnetic 89 × 70 mm
  • Plage de fréquence : 20 Hz à 40 kHz
  • Prise : Jack 3,5 mm, USB-C
  • Codecs Bluetooth : SBC, AptX, AptX HD et AptX Adaptive
  • Autonomie : 80 h
  • Autre : Bluetooth 5.2 multipoint, certification Hi Res Audio, Qualcomm Sound, deux paires de coussinets

Comme vous le voyez, il n’y a pas la moindre ANC sur ce casque Bluetooth. C’est là son plus gros défaut…

Cependant, ce n’est pas le seul modèle du marché à procéder de la sorte. Rappelez-vous du Hifiman Deva, ce casque sans-fil planaire totalement ouvert et sans réduction des bruits ambiants.

L’Edifier Stax Spirit S3 vise les audiophiles avant tout. Le grand public adepte de Sony, Apple et compagnie n’y trouvera pas son compte.

Prix

Le Stax Spriti S3 ne sera pas à la portée de toutes les bourses.

Ce casque planaire représente le haut de gamme du catalogue Edifier, avec un prix officiel de 379 €. L’absence d’une réduction des bruits ambiants est certainement ce qui le pénalise le plus face à la concurrence de même tarif.

Mais, comme vous allez le voir, le jeu en vaut la chandelle côté audio !

La vidéo de TechnoidFR

L’ami P.A. de la chaîne TechnoidFR a, lui aussi, mis les mains sur l’Edifier Stax Spirit S3. Je vous invite à découvrir sans tarder sa vidéo de présentation complète sur YouTube :

Design et finitions

Le S3 est un casque audio très sobre. Il emploie une majorité de plastiques, ainsi que du similicuir.

Casque Stax Spirit S3 devant un mur de rochers
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Plusieurs testeurs lui ont reproché des craquements dans l’architecture. Pour ma part, je n’ai rien ressenti de tout ça. Les finitions sont bonnes, sans être exceptionnelles, mais aucun bruit désagréable à signaler.

Je trouve d’ailleurs que les oreillettes avec leur style en fibre de carbone sont plutôt classes !

Packaging

La boîte du Spirit S3 est à son image : relativement sobre.

Casque planaire Edifier replié dans sa sacoche de transport rigide
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

On y trouve une sacoche de transport rigide très compacte (un bel atout) contenant le câble de recharge en USB-C ainsi que le câble Jack 3,5 mm.

Bonne surprise : un second set de coussinets est fourni dans le colis. Vous pouvez ainsi choisir ceux en similicuir ou ceux en tissu selon vos préférences.

Coussinets en tissu à côté du Stax Spirit S3
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Chaque paire possède un mode sonore dédié à activer au sein de l’application mobile Edifier Connect.

Confort

Le casque sans-fil planaire pèse 329 g, soit un poids moyen. Il en résulte un bon confort, le Stax Spirit S3 ne pesant pas trop sur le crâne.

Les coussinets en similicuir appuient juste ce qu’il faut sur les oreilles, sans provoquer de gène, même avec des lunettes.

Casque Bluetooth Edifier plié à plat
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Autre atout de cet appareil : il peut se replier à plat aussi bien qu’à la verticale. Une fois rentré dans la sacoche de transport, il ne prend quasiment pas de place. Le top !

Contrôles

Le constructeur chinois va à l’essentiel pour les contrôles. Il n’y a qu’une ligne d’interrupteurs sur l’arrière de l’oreillette droite. Chaque bouton est en silicone. Il n’y a pas de surface tactile comme sur la plupart des concurrents du secteur.

Boutons de contrôle sur l'oreillette droite
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Au travers de l’application mobile, vous pouvez personnaliser les divers appuis, notamment afin de modifier à la volée le mode sonore.

Réglage des commandes sur Edifier Connect

L’absence d’ANC réduit d’autant plus le nombre de boutons disponibles. On va vraiment droit au but avec ce petit Stax Spirit S3 !

Câble

Pas grand-chose à dire du côté des câbles. Si vous voulez brancher le casque planaire sur une source filaire, vous pouvez le brancher via le câble Jack 3,5 mm.

Le câble USB ne sert quant à lui qu’à la recharge. Il n’y a pas de mode DAC USB comme sur le Focal Bathys.

Câbles USB-C et Jack 3,5 mm
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

De fait, il reste assez difficile d’utiliser le S3 Spirit en tant que casque de salon traditionnel, surtout qu’il ne fonctionne pas en mode passif (batterie éteinte)…

Qualité sonore

Sources de test : Shanling M3X, iPhone SE 2, Onyx Boox Page

Voyons maintenant ce que l’Edifier Stax Spirit S3 a dans le ventre !

Tout comme le Deva, ce casque sans-fil planaire a de quoi en mettre plein les dents à ses homologues dynamiques. C’est bien simple : on est ici sur un son haut de gamme, digne des meilleurs casques filaires.

La technologie de haut-parleur planaire fait une fois de plus des miracles, assurant un son d’excellente qualité à même de séduire un public audiophile exigeant.

Rendu global

Le Spirit S3 est sans conteste un véritable casque audiophile. Les drivers Audeze accomplissent un travail d’orfèvre pour reproduire un son naturel, très bien équilibré et précis.

Comme souvent avec cette technologie, les basses laissent apparaître une belle rectitude. C’est vif, mais pas ronflant comme sur les casques sans fil grand public. Certains y trouveront un rendu trop sec.

Et pourtant, l’énergie est bien de la partie. Le Stax S3 s’en tire à merveille sur les morceaux les plus complexes, sans pour autant être chiant à mourir !

Casque Edifier Spirit S3 à côté du baladeur Shanling M3X
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Les médiums tirent, eux aussi, parti de ce savant équilibre. Les voix se mettent en avant juste comme il faut, sans aucun effet de masquage, ni surjeu. Cette rectitude dans la majorité du spectre assure une incroyable polyvalence au Stax S3.

Il n’y a que les aigus qui se démarquent avec un pic qui donne de la présence au tout. Il n’y a cependant pas d’exagération, donc aucune fatigue à long terme.

Pour ma part, ce casque vient clairement de rentrer dans mon top 5 aux côtés du Bathys et du Teufel Real Blue NC !

Courbe de réponse en fréquence du Stax Spirit S3
N’ayant pas pu utiliser le S3 sur mon PC, je vous mets la courbe de réponse en fréquence de Guifou – ©On-Mag

Scène sonore et précision

L’Edifier Stax Spirit S3 pèche un peu sur la scène sonore. Malgré les aigus rehaussés, cela manque cruellement de profondeur…

Les énormes traducteurs planaires produisent cependant un bel effet d’enveloppement qui compense ce petit défaut. Ajoutez à ça une superbe reproduction des détails, au niveau de ce qu’on rencontre sur les casques de salon.

Par contre, difficile de tirer profit des divers modes de musique. En effet, les profils Stax et Hifi de l’application Edifier se contentent de remonter les aigus et hauts médiums plus qu’autre chose.

Les basses ne bougent pas, finissant ainsi plus ou moins masquées. Restez donc sur le profil Classique, le plus équilibré. Privilégiez aussi les coussinets en similicuir pour améliorer (un chouïa) les basses, quitte à perdre en aération.

Isolation phonique

Je n’aurais pas grand-chose à dire sur l’isolation phonique. Elle est très légère, faute d’ANC.

L’isolation passive est loin d’être au top, atténuant juste les hautes fréquences. Si une personne vient à discuter à vos côtés, c’est mort : vous entendrez presque tout…

Idem dans la rue, où les bruits sourds viendront gâcher le plaisir d’écoute.

Vue du dessus des coussinets en similicuir isolants
©Jessica Gautreau pour ChiFi.fr

Vous êtes prévenus : l’Edifier Stax Spirit S3 ne se destine pas aux nomades qui veulent rester dans leur bulle. C’est plutôt le genre de casque qu’on met dans la maison, sans pour autant devoir s’encombrer de fils.

En somme, un Hifiman Deva en version fermée !

Application Edifier Connect

Je ne m’attarderai pas trop sur l’application mobile du constructeur asiatique. Je l’ai déjà bien décortiquée dans mes tests des intras TWS NeoBuds Pro et du casque ANC WH950NB.

De plus, les réglages du Spirit S3 restent très succincts.

Le premier menu vous permet de choisir le type de coussinet installé sur le casque : similicuir ou tissu. Ça ajuste très légèrement la signature, de façon quasiment inaudible.

Menu principal de l'application Edifier Connect pour smartphone

Le second onglet est dédié aux presets d’égalisation – Classique, Hifi ou Stax – ainsi qu’à l’EQ à quatre bandes.

Presets d'égalisation sonore

Enfin, le dernier onglet sert à gérer le mode Jeu, destiné à réduire la latence lors des sessions de gaming.

Onglet du mode Jeu sur Edifier Connect

Bien entendu, on retrouve les réglages assez étranges des boutons dans les paramètres avancés, ainsi que la possibilité de mettre à jour le firmware.

Paramètres du casque Edifier Stax Spirit S3

Faute d’ANC, ça ne va pas plus loin…

Autonomie

Je trouvais le Sennheiser Momentum 4 Wireless impressionnant avec ses 60 h d’autonomie. Le Stax Spirit S3 vient l’exploser en plein vol avec pas moins de 80 h au compteur !

C’est tout bonnement le casque Bluetooth le plus endurant que j’ai testé depuis mes débuts dans l’audio. Finalement, l’absence d’une puce ANC n’a pas que des inconvénients.

Ce modèle planaire est increvable. C’est bien simple, je n’ai pas réussi à vider la batterie une seule fois durant mes essais !

Faut-il acheter l’Edifier Stax Spirit S3 ?

Oui si :

  • Vous cherchez un casque Bluetooth très endurant
  • Vous voulez une signature équilibrée, façon audiophile
  • Vous aimez le rendu si typique du planaire

Non si :

  • Vous voulez absolument une réduction active du bruit
  • Vous aimez les basses ronflantes propres aux transducteurs dynamiques
  • Vous voulez un casque sans-fil utilisable en mode passif

Conclusion test Edifier Stax Spirit S3

L'avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Qualité sonore
  • Confort
  • Autonomie
  • Isolation
4.1

Résumé

Difficile de noter ce Stax Spirit S3. Si on le compare aux autres casques Bluetooth du marché, il fait pâle figure : pas d’ANC, pas de mode passif, une application trop pauvre…

Mais si on se base uniquement sur le rendu sonore, il éclate 99 % de ses concurrents. Sans oublier son autonomie démentielle.

Pour ma part, mon choix est fait : le plaisir du bon son l’emporte sur le reste !

Jo

Passionné d'audio depuis des années, je teste tout ce qui peut faire vibrer mes oreilles : casques audio, écouteurs (filaires et Bluetooth), enceintes, streamers, platines vinyle… Mes tests se veulent accessibles au plus grand nombre. Pour ma part, la passion l'emporte sur la technique. Car après tout, qui n'aime pas profiter d'un bon son ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.