Enceinte

Test Teufel Motiv Go : une enceinte portable au son puissant

Par Jo, le 19 janvier 2021, mis à jour le 25 mars 2021 — 10 minutes de lecture
Test Teufel Motiv Go

Cette semaine, je vous propose de revenir du côté des enceintes Bluetooth. Après la sympathique Soundcore Flare 2, nous montons maintenant en gamme avec la toute dernière production sans-fil de Teufel, la Motiv Go.

J’ai récemment commencé à découvrir la marque allemande Teufel au travers de son casque Real Blue NC et ses intras sans-fil Airy True Wireless. Deux bonnes surprises, avec à chaque fois à la clé un son équilibré pour un tarif contenu.

Quand la marque m’a proposé un test de sa nouvelle enceinte Bluetooth, vous pensez bien que j’ai saisi l’occasion au vol. Surtout que la belle vise quand même un segment tarifaire assez élevé, dominé par des cadors comme Ultimate Ears, Bose ou encore Marshall.

Utilisant uniquement le Bluetooth et sans application mobile dédiée, la nouvelle venue de Teufel va donc devoir miser gros sur sa sonorité afin de se démarquer. Et comme vous allez le voir, il y a quelques petits détails qui me gênent un peu…

La Teufel Motiv Go est commercialisée à 249€, soit au même prix que la Marshall Acton II et 50€ de moins que la Sonos One bien plus complète. L’enceinte de Teufel est d’ailleurs assez similaire au modèle de Marshall dans ses fonctionnalités et son approche. Mais passons au test pour décortiquer tout ça en détail !

 

Note : la Teufel Motiv Go présentée dans ce test a été prêtée par la marque. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

Teufel Motiv Go : spécifications techniques

Teufel n’en est pas à sa première enceinte portable. Le constructeur allemand nous propose donc un produit plutôt complet dans un format réduit adapté à la mobilité. Pas d’application mobile au programme par contre, il va falloir composer avec le minimum syndical.

Test Teufel Motiv Go

C’est plutôt sur le son que Teufel mise tout. La Motiv Go est ainsi équipée d’un bel attirail :

  • Deux haut-parleurs à large bande en aluminium 50 mm
  • Deux membranes passives
  • Amplificateur classe D
  • Puissance : 20W RMS
  • Bluetooth 5.0 avec support AptX + prise jack 3.5 mm
  • 16h d’autonomie
  • Certification IPX5

Sur le papier, ça semble plutôt pas mal. La puissance n’est pas démentielle, mais suffisante pour animer une petite soirée entre amis ou sonoriser une petite pièce. On peut même embarquer l’enceinte dans la salle d’eau, même s’il conviendra de ne pas l’exposer à plus que quelques éclaboussures.

Pour les amateurs de partage familial, la Motiv Go permet de connecter deux smartphones simultanément en mode « Party », tout comme le fait l’Acton II. Bien entendu, un microphone est intégré afin de faire office de kit mains-libres lors d’un appel ou pour utiliser l’assistant vocal du smartphone.

L’enceinte sans-fil de Teufel ne révolutionne pas la recette des enceintes Bluetooth. Elle mise sur la simplicité propre à la marque. Ici, point de fioritures high-tech : on connecte et on envoie le son sans se prendre la tête avec des dizaines de réglages !

Design et finitions

Il y a bien un point sur lequel Teufel est irréprochable : la qualité de conception. La Motiv Go est à l’image des autres produits de la marque testés sur le site. La belle respire la solidité avec son corps mélangeant aluminium et plastique épais.

Design Teufel Motiv Go

Le format de la Motiv Go est plutôt compact, ce qui permet de l’embarquer n’importe où sans trop de difficultés. Elle pèse quand même pas loin de 900 grammes, ça va vous faire les muscles de la trimballer avec vous !

Vue côté Motiv Go

Jetons maintenant un œil aux contrôles. Comme toujours, ces derniers sont placés sur le haut de l’enceinte, sur une bande en silicone. On a tout ce qu’il faut pour diriger la lecture et le volume. Je trouve juste dommage que Teufel n’ait pas intégré de rétro-éclairage aux boutons, dans le noir on n’a rien pour se guider en dehors du bouton central un peu plus gros que les autres.

Contrôles Motiv Go

Sur le côté droit de l’enceinte Bluetooth, une trappe dissimule le port de charge et la prise 3.5 mm. Au besoin, vous pourrez donc brancher un baladeur audiophile sur la Motiv Go.

Ports enceinte Teufel

Dans l’ensemble, la première impression est très bonne. L’enceinte Bluetooth allemande paraît faite pour durer. Elle tient parfaitement en place grâce à sa forme latérale triangulaire qui assure une bonne assise. Reste maintenant à voir si le son tient la route…

Qualité sonore

Après être passé par les casques et intras Teufel, je m’attendais à retrouver une signature assez similaire sur la Motiv Go, à savoir quelque chose d’assez équilibré et détaillé. Pour le coup, je me suis pas mal planté !

L’enceinte allemande est un peu aux antipodes de ce que j’ai testé auparavant. On sent bien son orientation « grand public ». C’est d’ailleurs ça qui me gène un peu…

Grille enceinte Bluetooth

Non pas que les sons destinés au grand public soient mauvais. C’est juste que parfois la Motiv Go en fait un peu trop, en particulier dans le régime bas du spectre audio.

Basses

Avec deux radiateurs passifs, vous allez vous prendre pas mal de sous-basses dans les dents. Même un peu trop par moment. Pour le coup, la Motiv Go est un peu trop poussée sur les vibrations, ce qui produit sur les morceaux un peu chargés un effet de résonance assez désagréable.

Je vous rassure, ce n’est pas permanent. Les basses restent plus que correctes dans 95% des cas. Elles sont plus rondes que vives, sans pour autant tomber dans le boueux. Dommage qu’il n’y ait pas d’égalisation quand même pour les juguler un peu…

Médiums

Qui dit basses assourdissantes dit souvent médiums en sourdine. De base, les voix sont donc légèrement effacées face au déferlement de basses. Elles conservent néanmoins un ton naturel et bien rendu, sans trop de chaleur, ni même de sibilantes.

Dos enceinte Teufel

Étrangement, il arrive sur certains morceaux que les bas-médiums plongent complètement, masqués qu’ils sont par les basses proéminentes. Là aussi, c’est un phénomène relativement rare, fort heureusement. J’aurais quand même aimé un peu plus d’équilibre dans cette partie…

Aigus

Au plus haut du spectre, je n’aurai pas grand-chose à reprocher à la Motiv Go. Les aigus sont relativement discrets, mais restent bien audibles. Jamais l’enceinte ne part en vrille.

Ce ne sont pas les aigus qui vous fatigueront au final. En fait, j’aurais aimé qu’ils soient un peu plus rehaussés afin de contrebalancer les sous-basses très vibrantes. Pour ça, Teufel a intégré un bouton magique qui change la donne en cas de besoin grâce à la technologie Dynamore.

Dynamore : plus d’équilibre pour un meilleur rendu

De base, le son de la Motiv Go est loin d’être transcendant. Pour le prix affiché, je m’attendais à mieux. Heureusement, tout n’est pas perdu.

Le constructeur berlinois intègre en effet la technologie Dynamore à son enceinte Bluetooth. Il s’agit ni plus, ni moins que d’un DSP qui vient égaliser le rendu sonore d’une manière bien plus agréable. En l’activant avec le bouton situé à côté de l’alimentation, Dynamore met un gros coup de boost aux médiums et aux aigus.

On gagne ainsi en équilibre. Si les basses sont toujours présentes, elles ne bouffent plus autant le reste comme auparavant. L’effondrement des bas-médiums s’efface et l’ensemble gagne en qualité. On pourrait presque penser que Teufel a fait exprès de pourrir le son de base pour mettre en avant Dynamore…

Quoi qu’il en soit, je vous recommande vivement d’activer ce DSP. Le résultat final est bien plus dans l’optique d’équilibre de Teufel, rendant l’écoute beaucoup plus agréable à mon sens.

Codecs Bluetooth

Parlons un peu des codecs compatibles. Teufel reste assez simple dans son approche, offrant une compatibilité avec le SBC – obligatoire – et AptX. Oubliez AptX HD ou même LDAC, l’enceinte n’a pas une visée audiophile. De toute façon, ces codecs n’apportent pas forcément de gain valable sur les enceintes.

Teufel Motiv Go

À l’usage, la transmission sans-fil est d’excellente qualité. Le signal reste propre même si on s’éloigne un peu de la Motiv Go. Du très bon boulot !

Rendu global et précision

Ce qui surprend sur l’enceinte Bluetooth de Teufel, c’est sa puissance. Malgré sa petite taille, la Motiv Go envoie le pâté, même avec le volume à 50% seulement.

Un beau petit exploit technique qui permet au son de vraiment « sortir » de l’appareil et d’envelopper au mieux la pièce. Bien entendu, il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre, l’écoute dans un espace trop vaste sera vite limitée. Mais pour le salon ou la chambre, la Motiv Go est plus que suffisante !

Une fois Dynamore activé, l’équilibre global du son est plus que satisfaisant. On gagne même en détails, avec une stéréophonie légèrement améliorée. La précision n’est certes pas au niveau d’une Dynaudio Music 1 plus chère de 100€, mais la petite allemande se défend quand même pas mal.

Autonomie

Comme toute enceinte Bluetooth qui se respecte, on attend de la Motiv Go une bonne endurance. Le constructeur nous promet ainsi 16h d’écoute à volume moyen. C’est plutôt bon, voire même au-dessus de pas mal de concurrents.

En conditions réelles, le temps donné est relativement respecté. J’ai vidé la batterie en un peu plus de 15h avec le volume aux alentours de 45/50%. Un très bon score qui fait de la Motiv Go une bonne alliée pour qui cherche une enceinte capable de tenir la charge pour plus d’une petite soirée.

Au besoin, la belle peut s’alimenter via le secteur tout en continuant de fonctionner en même temps, comme une enceinte classique. Comptez au moins 2h pour faire un plein complet de la batterie.

 

Conclusion

L’avis de ChiFi.fr
  • Design & Finitions
  • Qualité sonore
  • Autonomie
  • Rapport qualité/prix
4

Résumé

La toute jeune enceinte Motiv Go de Teufel est une proposition intéressante pour qui cherche un son très « boomy » et relativement puissant. Pour ma part, j’ai eu de mal à apprécier l’engin sans l’option Dynamore qui fournit un rendu plus équilibré.

Dépourvue d’application dédiée, la Motiv Go se rattrape avec une très bonne autonomie d’environ 15h et un format très compact. Si ce n’est pas l’enceinte Bluetooth du siècle, elle vaut le coup d’œil pour qui cherche de la puissance et du punch dans un design facile à transporter.

Jo

Rédacteur depuis des années, je suis récemment tombé dans le chaudron de l'audio. Écouteurs, casques et surtout baladeurs : j'ai une envie irrépressible de tester tout ce qui me passe dans les oreilles !

Commentaires

Le 8 avril 2021 à 2:15 , julienstras a dit :


ce serait mieux de tester des enceintes plus budget de marque xiaomi par exemple, car bon, le blog concerne la chifi, non ? pas des enceintes allemandes à 250 balles


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 9 avril 2021 à 6:40 , Jo a dit :


Hello,
On teste de tout sur le site même s’il est vrai que la ChiFi reste le cœur ^^
Teufel a eu la sympathie de me prêter ce chouette matériel, ce qui n’est pas le cas des autres marques... Attends-toi d’ailleurs à voir du matériel bien plus cher dans les mois et années à venir, même dans la ChiFi ;-)


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 27 avril 2021 à 1:25 , julienstras a dit :


hello,
Le coeur de la chifi, c est d’accéder à du matériel abordable alors que son équivalent occidental aurait été onéreux. Je ne vois donc pas ce que Teufel vient faire ici, même s'il sont sympa de vous preter le matos..
Avec le covid, tout devient plus cher, mais si même la Chifi devient chère, alors c'en sera fini de ce phénomène.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 29 avril 2021 à 6:02 , Johan Gautreau a dit :


Salut,
Comme je le disais plus haut, si la ChiFi est le cœur de ce site je compte bien tester du matériel européen régulièrement. Et sache que la ChiFi va subir de plein fouet les nouvelles normes françaises en matière d’import. Les prix vont donc grimper plein tube dans les mois à venir. L’idée de ce site est de présenter du matériel audio, peu importe sa provenance. L’audio est une passion et même en ChiFi on trouve des prix monstrueux. Cela dit, rien ne t’oblige à lire les tests de matos européen ;-)


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.