Test Klim Fusion : sont-ils à la hauteur des intras ChiFi ?

Aujourd’hui, je vous propose de sortir un peu des sentiers battus de la ChiFi avec les intras Klim Fusion. Suite à la recommandation d’un fan de la marque, j’ai pris contact avec Klim qui m’a proposé de tester ses écouteurs Fusion. Vu qu’ils sont fabriqués en Chine, ça sera l’occasion de voir si ce constructeur arrive à s’en sortir par rapport aux ténors du genre que sont les KZ, CCA et compagnie.

Si vous vous intéressez à la Tech entrée de gamme, vous connaissez probablement Klim. Il s’agit d’une marque chinoise – filiale de Marcus Excelsior Limited – basée à Hong Kong. L’Europe profite depuis 2015 de ses prix attractifs et de son catalogue très varié contenant moult accessoires pour le gaming, dont de l’audio.

Klim s’est vite forgé une réputation de qualité en garantissant son matériel bien plus longtemps que ses concurrents. Les intras Fusion sont ainsi protégés pendant 5 ans par le constructeur. La question principale est : voudrez-vous les utiliser pendant tout ce temps ?

Commercialisés à moins de 20€ sur Amazon, les intras Klim se targuent d’être durables et d’offrir un son de haute qualité. Comme tous les autres écouteurs du marché vous allez me dire… Qu’à cela ne tienne, c’est parti pour un décorticage en règle des Klim Fusion !

 

Note : les Klim Fusion présentés dans ce test ont été prêtés par la marque. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

Klim Fusion : spécifications techniques

Les Klim Fusion sont les seuls écouteurs filaires du catalogue de la marque qui semble d’ordinaire plus orientée vers les modèles Bluetooth. Ils sont aussi les moins chers avec un prix inférieur à 20€. Une bonne affaire dans l’Hexagone, mais face à des monstres comme les KZ ZSTX à 10€ environ, ils risquent de bien se faire chahuter. Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs, il y a quand même de très bonnes surprises sur le marché européen comme les Ludos Clamor.

Klim Fusion et Ludos Clamor
Klim Fusion à gauche et Ludos Clamor à droite : même prix, son totalement différent.

Jetons donc un œil à la fiche technique des Klim Fusion :

  • Architecture : 1 DD
  • Impédance : 16 Ω
  • Sensibilité : inconnue
  • Plage de fréquence : inconnue
  • Connecteur : fil soudé
  • Prise : Jack 3.5 mm

Ces intras ont la particularité de posséder une très faible impédance. Ils passeront donc sans aucun souci sur n’importe quel smartphone ou baladeur peu puissant. La sensibilité n’est pas donnée par le constructeur, de même que la plage de fréquence. Ce n’est pas bien grave, on s’en passera. Par contre, j’ai un peu plus de mal avec le câble qui est soudé à la coque. En cas de casse, vous pourrez tout jeter à la poubelle…

Design et finitions

Les Klim Fusion – tout comme les Ludos Clamor – ont la forme d’une balle de revolver. La coque en plastique est bien assemblée et semble solide. Vous en aurez donc pour votre argent, ce qui est déjà pas si mal à si petit prix !

Packaging

La boite contenant les Klim Fusion est relativement complète. Les intras sont logés dans de la mousse rigide. Vous trouverez aussi un sachet en plastique renfermant six paires d’embouts : trois en mousse à mémoire de forme et trois paires en silicone de diverses tailles.

Klim Fusion packaging

Klim fournit aussi une petite sacoche de transport rigide. En général, il est rare de trouver autant d’accessoires à ce niveau de prix. Klim soigne sa présentation, ça fait plaisir !

Câble

Voici le premier point faible des écouteurs Klim. Le câble est très fin, laissant planer le doute quant à sa durabilité… Et comme je le disais plus haut, il est soudé à la coque des intras, ce qui fait qu’en cas de casse vous devrez changer l’intégralité du matériel. Heureusement que l’ensemble est garanti cinq ans !

Design Klim Fusion

Sur le fil, on trouve aussi une petite télécommande avec microphone. Celle-ci est munie d’un potentiomètre pour régler le volume. C’est original, mais le bouton semble très fragile là aussi…

Confort

Avec environ 20 grammes sur la balance, les Klim Fusion s’oublient vite une fois dans les oreilles. Grâce aux nombreux embouts fournis dans la boite, chacun devrait trouver chaussure à son pied. Et bien que les intras ne soient pas dotés d’un câble tour d’oreille, ils tiennent suffisamment en place pour les activités mouvementées.

Klim Fusion intras

Si vous optez pour les embouts en mousse, vous profiterez d’une assez bonne isolation passive. Pour moins de 20€, les Klim Fusion font le job, sans pour autant être au-dessus de la moyenne.

Qualité sonore

Sources de test : Hidizs AP80 Pro, HiBy R3 Pro, Fiio M11 Pro, Zishan T1

Pour être honnête, je n’attendais pas de grosses prouesses de la part des Klim Fusion lorsque j’ai commencé à les essayer. Les intras ChiFi comme KZ, CCA et autres ont mis la barre très haut, ce qui fait qu’il est difficile de trouver les intras « européens » capable de les égaler sans pour autant exploser le budget.

Les Klim Fusion sont malheureusement très décevants. La marque tente une sonorité en V très typée mais s’emmêle les pinceaux, ce qui donne au final un son mal équilibré, peu agréable à écouter. Pour le coup, les Ludos Clamor sont bien mieux maîtrisés pour le même prix…

Écouteurs Klim Fusion

Rendu global

Sans surprise, Klim opte pour une signature en V, très appréciée par le public en général. On a donc une mise en avant des graves et des aigus, les médiums se retrouvant au second plan. La plupart des constructeurs choisissent ce genre de signature pour son côté musical. Encore faut-il que la sonorité soit maîtrisée, ce qui n’est malheureusement pas le cas ici…

Basses

Vantées par le constructeur, les basses fréquences sont malheureusement l’une des parties les plus ratées. Elles manquent de profondeur, ce qui n’est pas forcément grave en soit. Non, ce qui nuit le plus à la musique c’est qu’elles s’étalent bien trop sur le reste du spectre, tout en ayant un aspect très boueux…

Le son semble étouffé dans les plus basses fréquences, ça manque de vigueur et de puissance. C’est vraiment dommage, les Klim Fusion se font écraser par les Ludos Clamor, bien plus précis à ce niveau. Les bassheads risquent d’être déçus…

Médiums

Écrasés par les basses, les médiums ont du mal à convaincre. Ils semblent congestionnés, manquant de punch dans les plus basses fréquences. Il y a de l’impact, mais ce n’est pas musical pour autant. Les voix manquent ainsi de naturel, étouffées qu’elles sont par les basses trop boueuses…

Le centre du spectre produit au final une sonorité très vaporeuse, avec des voix qui manquent de punch et de consistance. C’est d’autant plus dommage qu’il y a un petit rendu chaleureux pas désagréable. Mais ça ne suffit malheureusement pas à compenser le reste.

Aigus

On arrive maintenant à ce qui est probablement la partie la mieux réussie des Klim Fusion. Car étonnamment, les aigus sont plutôt réussis, même s’ils ne rattrapent pas tout non plus. Malgré la signature en V, les hautes fréquences ne provoquent pas de fatigue excessive lors des longues sessions. Il y a très peu de sibilance ou de pics capables de vriller les oreilles.

S’il fallait un seul mot pour qualifier les aigus des Klim Fusion, ce serait « sages ». Leur légère accentuation ne suffit malheureusement pas à donner un bon niveau de détails, la faute au rendu trop boueux du reste des intras.

Scène sonore et précision

Vous devez bien vous en douter, la précision des Klim Fusion est loin d’être au top. Leur rendu très boueux peine à faire ressortir les détails comme il faut. Le son est congestionné, manque de vie. Il n’est pas plat, juste trop sombre, trop refermé. Les aigus de plutôt bonne qualité n’arrivent pas à rehausser le niveau.

Klim Fusion avec baladeur

Les intras de Klim manquent aussi de spatialisation. On a une présentation frontale très marquée, avec peu d’instruments qui ressortent sur les côtés. Les intras manquent ainsi de l’aération qui aurait pu atténuer leur côté boueux. Dommage…

Pour ce qui est des sources, difficile de recommander quoi que ce soit. Même mon FiiO M11 Pro n’aura pas réussi à rendre l’écoute agréable. Je vous conseille de privilégier les sources neutres et analytiques, genre M11 Pro ou Zishan T1.

 

Conclusion Klim Fusion

L'avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Confort
  • Qualité sonore
  • Rapport qualité/prix
3

Résumé

Les Klim Fusion sont pour moi une grosse déception. Bien qu’ils profitent de finitions plutôt correctes pour le prix, l’intérieur ne suit pas. L’unique driver dynamique produit un son très boueux, peu agréable et trop étriqué pour une écoute de qualité…

Inutile de dire que de simples intras ChiFi comme les KZ ZSTX écrasent sans conteste les Klim Fusion. Même sur le marché européen, les Ludos Clamor eux aussi à 20€ sont plus performants grâce à de meilleures basses et un son plus clair, plus aéré. Donc à moins d’être un fan inconditionnel de la marque Klim, je ne vous recommande pas les écouteurs Fusion…

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *