Test HiBy R2 : le mini-baladeur ultime à moins de 100€ ?

Après avoir profité des joies du HiBy R3 Pro, j’attendais avec impatience la sortie du nouveau R2, plus orienté vers l’entrée de gamme. Concurrent direct des FiiO M5 et Shanling M0, le HiBy R2 vise avant tout les audiophiles à petit budget. Mais comme vous allez le voir, ce baladeur numérique va bien plus loin que ses concurrents directs !

Le monde des baladeurs audiophiles est souvent vu comme un élément à part de l’audio. Beaucoup ne voient pas l’intérêt d’un DAP alors qu’on a les smartphones et les technologies sans-fil. Certains ne voient pas l’intérêt de mette plus de 50€ dans un baladeur. Pour être honnête, je pensais comme ça il y a quelques temps. Puis j’ai tenté l’aventure avec un FiiO M9 et un Hidizs AP80, remplacé quelques temps après par un AP80 Pro.

J’ai alors pris une grande claque sonore dans les dents. Je redécouvrais cette musique que j’aimais tant, avec des détails et une précision que je ne connaissais pas. Depuis, il me semble impossible de revenir en arrière. J’ai même augmenté de budget pour aller taper dans le haut de gamme avec un FiiO M11 Pro. Pourtant, je reviens régulièrement sur mes baladeurs entrée de gamme, car ils représentent le meilleur rapport qualité/prix qu’on puisse trouver sur le marché.

Le HiBy R2 dévoilé en fin d’année 2020 est vite devenu un vrai coup de cœur, alliant avec brio compacité, performances audio et petit prix. Si vous voulez entrer dans le monde audiophile, c’est un excellent point de départ pour une centaine d’euros seulement. Je vous en dis plus dans les paragraphes suivants.

Note : le HiBy R2 présenté dans ce test a été acheté par mes propres moyens. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

 

HiBy R2 : fiche technique

Au même titre que le FiiO M5 ou le Shanling M0, le HiBy R2 vise l’entrée de gamme. Il reprend donc une bonne partie des spécifications qu’on trouve habituellement dans ce secteur tarifaire, en particulier le DAC Sabre ES9218. Il apporte toutefois un vent de nouveauté avec le support du Wi-Fi et le streaming avec Tidal, chose unique à moins de 100€.

HiBy R2 rendu officiel

Voici la fiche technique de ce petit monstre audiophile :

  • Écran 2.45” IPS – 480 x 360 px
  • DAC ES9218
  • Bluetooth 5.0 – WiFi – USB-C
  • Port micro-SD jusqu’à 2 To
  • Fichiers audio jusqu’à 32 bits/384 kHz – DSD 64/128 – MQA
  • Streaming avec Tidal (Qobuz à venir)
  • Sortie asymétrique : 3.5 mm – 70 mW à 32Ω
  • Fonction DAC USB – Bluetooth bidirectionnel
  • Compatible SBC, AptX, LDAC et UAT
  • Batterie 1000 mAh
  • Dimensions : 61 x 61 x 12 mm
  • Poids : 85 grammes
  • Système HiByOS

On constate immédiatement l’embonpoint du bestiau, plus proche en dimensions du AP80 Pro ou du R3 Pro que des petits modèles de FiiO et Shanling. On reste quand même sur un DAC bien connu et l’emport d’une seule prise casque au format 3.5 mm asymétrique. Comme ses concurrents directs, le HiBy R2 se destine avant tout à driver de petits écouteurs intra-auriculaires plutôt que de gros casques comme le Sennheiser HD6XX.

Design et finitions

Écran

Commençons par jeter un œil à l’écran du R2. Il reprend les mêmes caractéristiques que le AP80 Pro avec une diagonale de 2.45″ et une définition de 480 x 360 px. La seule différence, c’est qu’on a ici une dalle orientée à l’horizontale plutôt qu’à la verticale. Cela implique pas mal de changements dans l’interface, mais j’y reviendrais plus tard dans ce test.

Écran IPS HiBy R2

Je n’aurais pas grand-chose à ajouter sur cet écran IPS, il est de très bonne qualité et parfaitement lisible en plein jour une fois la luminosité poussée à fond. La définition est suffisante pour un affichage de qualité même si on distingue un léger flou dû à la pixellisation. Pour le prix, il sera difficile de trouver mieux, on est au-dessus des productions habituelles dans ce segment tarifaire.

Boutons

Entrée de gamme oblige, on fera l’impasse sur la molette de volume. Le HiBy R2 est en effet équipé de boutons uniquement. Le côté gauche est dédié au volume, le droit aux contrôles musicaux et pour finir l’alimentation est sur le haut de l’appareil. Ce bouton est plus allongé que les autres. Il est aussi ceinturé de LED qui indiquent avec un code couleur la qualité de musique écoutée. On peut au besoin couper cet éclairage.

HiBy R2 - Boutons

Même si l’assemblage est en métal, les boutons physiques tendent à présenter un jeu assez important. Ils n’ont pas non plus de marquage, ce qui risque de perturber les débutants qui n’ont pas l’habitude avec les contrôles chinois inversés. En dehors de ça, la qualité est au rendez-vous.

Connectique

Comme tout DAP moderne qui se respecte, le HiBy R2 embarque un port USB-C dédié à la charge et au mode DAC USB. À ses côtés on trouve le port micro-SD indispensable pour ajouter une carte avec nos musiques préférées.

HiBy R2 - Connectique

Niveau son, le petit baladeur chinois n’embarque qu’une prise 3.5 asymétrique. Rien d’étonnant en entrée de gamme, il faut souvent monter à plus de 150€ pour profiter de sorties symétriques 2.5 mm et 4.4 mm.

Look

J’ai toujours apprécié les productions de chez HiBy. La marque asiatique sait produire de la qualité tout en conservant des prix attractifs. Le HiBy R2 suit cette philosophie avec son corps en métal et son dos en verre. Il est sans conteste le plus beau baladeur à moins de 100€ que j’ai eu entre les mains. Pour tout dire, il pourrait coûter 200€ que ça les vaudrait largement !

HiBy R2 design

S’il est plus gros que le FiiO M5 et le Shanling M0, le HiBy R2 est un cran au-dessus en matière de finitions. Ce qu’on perd en transportabilité, on le gagne en qualité. Et malgré sa taille plus imposante que la concurrence, le R2 tient sans problème dans la poche malgré tout.

Interface

Il est temps de passer à l’exploration du logiciel. Je m’attendais à retrouver le classique HiByOS qu’on a sur le R3 Pro et le AP80 Pro. Il n’en est rien.

Si HiBy conserve bien le même système qu’à l’ordinaire, ce dernier subit un gros ravalement de façade qui lui donne un look plus « smartphone ». J’avoue que j’accroche un peu moins qu’à l’accoutumée, mais ce changement était nécessaire pour adapter la lecture à l’écran horizontal.

Navigation

L’interface est maintenant divisée en trois parties :

  • un mini-lecteur avec quatre raccourcis vers les applications les plus courantes
  • 12 « applications » accessibles avec un glissement vers le haut
  • le lecteur de musique principal accessible avec un swipe vers la gauche

L’ensemble est plus simple qu’à l’ordinaire, mais paraît assez brouillon lors des premières minutes d’usage. Tout comme sur le AP80 Pro de chez Hidizs, on a plusieurs « applis » disponibles. Il ne s’agit au final que de raccourcis vers divers paramètres : réglages sans-fil, réglages système, réglages de lecture… On dispose aussi d’un magnétophone, d’un « lecteur d’ebooks » qui ne lit que les fichiers .TXT, d’un égaliseur 10 bandes et du fameux MSEB.

HiBy R2 interface

Si on se passera du magnéto et du lecteur de livres, on pourra quand même se rabattre sur Tidal. Il s’agit d’une intégration maison. On ne retrouve certes pas toutes les fonctions de la version Android ou iOS mais on peut quand même profiter de nos playlists préférées, parcourir les nouveautés, etc… À ma connaissance, le HiBy R2 est le seul baladeur à moins de 100€ qui propose un accès à Tidal.

HiBy R2 - Tidal

L’emport du Wi-Fi permet aussi de profiter du DLNA ou d’activer HiBy Link, une fonction qui permet de contrôler le DAP depuis le smartphone. Ajoutez à ça le Bluetooth bidirectionnel et vous aurez certainement le baladeur audiophile le plus polyvalent du moment à moins de 100€ !

Lecteur

Jetons maintenant un œil au lecteur de musique. Il est différent de l’ordinaire à cause du format particulier de l’écran. On y trouve quand même tout ce qu’il faut pour gérer simplement nos musiques :

  • jaquette
  • format et échantillonnage
  • barre d’avancement
  • contrôles de lecture
  • mise en favoris

HiBy R2 écran IPS

Avec un appui sur les boutons sandwich en bas à gauche, on accède à plus d’options pour la gestion des playlists, l’égalisation, etc… Si le format change, le fond est toujours aussi complet !

Qualité sonore

Que serait l’entrée de gamme sans son fameux DAC Sabre ES9218 ? C’est la puce la plus répandue à moins de 100€, il n’est pas étonnant de la retrouver sur le HiBy R2.

Malgré son âge, le DAC de chez Sabre assure toujours de belles prestations. Le rendu n’est certes pas aussi précis que sur des baladeurs deux ou trois fois plus chers, mais reste toujours meilleur que sur smartphone et de loin !

HiBy R2 avec Meze 99

On profite ainsi d’un son précis, bien équilibré et suffisamment détaillé pour donner une belle dimension à nos musiques préférées. Faute de sortie symétrique, le HiBy R2 aura du mal à alimenter les casques HiFi et intras de plus de 100Ω. Ce n’est pas bien grave, il y a déjà de quoi se faire plaisir avec des ténors comme le Meze 99 ou même du Focal, sans parler des dizaines d’écouteurs intra-auriculaires qui nous viennent de Chine.

J’aime aussi la grande polyvalence du R2. Il sera aussi bon en tant que baladeur de poche qu’en tant que DAC USB ou même dongle Bluetooth. Alors oui, c’est sûr qu’il n’est pas aussi bon qu’un FiiO Q3 ou même un BTR5, ces appareils étant spécialisés dans une tâche précise. Mais si vous voulez un baladeur capable de tout sans exploser le budget, alors vous pouvez foncer les yeux fermés sur le HiBy R2 !

Autonomie

Avoir un baladeur polyvalent, c’est cool. Mais c’est encore mieux s’il est capable de tenir la charge pendant un bon moment, histoire qu’on puisse en profiter à fond.

Le HiBy R2 est doté d’une batterie de 1000 mAh. D’après le constructeur, celle-ci peut nous accompagner environ 15h, ce qui est juste énorme pour un si petit appareil. Enfin, ça c’est sur le papier…

HiBy R2 et CCA CA16

Dans la réalité, je plafonne environ à 12-13h d’utilisation avec le volume à 40% environ avec mon Meze 99 ou des intras de faible impédance. Dans l’absolu, c’est déjà très bon, surpassant de loin mon FiiO M11 Pro cinq fois plus cher.

Tout dépendra de vos usages. Si vous êtes accro à Tidal en haute définition, alors il est clair que la batterie fondra comme neige au soleil, tenant moins de 10h. Si vous utilisez uniquement votre musique stockée sur micro-SD, alors vous aurez une autonomie proche des données du constructeur. De quoi vous faire plaisir aux oreilles un bon moment déjà !

Conclusion

L'avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Interface et fonctionnalités
  • Qualité sonore
  • Autonomie
4.3

Résumé

Le HiBy R2 est certainement le baladeur le plus complet à moins de 100€. Véritable trousse à outils de l’audio, il atteint la qualité de certains concurrents deux fois plus chers et propose autant d’options, voire plus. Aussi à l’aise en tant que baladeur qu’en tant que DAC USB ou Bluetooth, ce petit bijou me semble presque sans défaut.

Il n’y a que la partie logicielle qui me déçoit un peu. HiBy a revisité son interface pour l’adapter à l’écran horizontal et le résultat me semble un peu mitigé. Il serait toutefois dommage de s’arrêter à ce détail tant le DAP asiatique est efficace.

Pour ma part, la conclusion est simple : si vous rentrez dans le monde de l’audio, que vous ne voulez pas claquer 500€ dans un M11 Pro (en promo) et que vous voulez un DAP polyvalent, alors foncez sur le HiBy R2 !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *