Ecouteurs Intra Auriculaires

Test Moondrop Aria : des intras mono driver efficaces pour 60 euros !

Par Jo, le 5 juillet 2021 — 11 minutes de lecture
Design Moondrop Aria

Ceci est un test invité réalisé par Jean-Christophe du Discord TechnoidFr. Pour le rejoindre et discuter audio dans la joie et la bonne humeur, ça se passe par ici : https://discord.gg/MNZRUuz

Moondrop est une marque assez réputée dans le milieu de la chifi, proposant des intras dans des tarifs compris entre à peine 10 euros jusqu’à 1200 euros pour le modèle ‘Solis’ couronnant leur offre. La marque s’est particulièrement distinguée en 2020 avec le modèle hybride Blessing 2 considéré a juste titre par beaucoup de testeurs youtubers comme le meilleur intra hybride dans la gamme des 300 euros. Le modèle SA8 quant à lui se classe simultanément dans les meilleurs au tarif double. C’est assurément la démonstration d’une grande maitrise et d’un  véritable savoir-faire avec cette marque.

Test Moondrop Aria

Le modèle Aria succède au Starfield. Il suscite toutefois une certaine interrogation, en étant proposé à un tarif bien inférieur.

Comment prétendre succéder à un modèle réputé avec un produit 25% plus abordable ?

Les intras simple driver représentent une minorité dans le milieu de la chifi. Les constructeurs semblent privilégier l’utilisation de configurations multi-armatures a l’aide de filtres passe-bande pour inonder le marché avec des signatures privilégiant certains types de musique, et ce avec un succès fort mérité. Force est de constater que de demander a un seul transducteur de gérer tout le spectre de fréquences ne permet pas de se reposer sur un driver moyen, il doit être capable de vitesse pour les aigues et de mouvements plus amples pour les basses. En bref il doit s’occuper de tout et le faire bien !

Est-ce une quête illusoire ou un véritable mouton a cinq pattes, surtout dans cette gamme de prix autour d’une soixantaine d’euros ? C’est ce que nous allons décortiquer ensemble dans ce test.

Apres plusieurs jours de musique , voici mon compte rendu.

 

Moondrop Aria : spécifications techniques

Modèle : Aria

Impédance : 32 ohms

Sensibilité 122 dB

Connexion : 2-pins 0.78 mm

Prise : jack 3.5 mm

Longueur du câble : 1.2 m (détachable)

Drivers : simple driver, de type LCP liquid crystal, diamètre 10mm , double cavite magnetique.

Bande passante effective : 20-20KHz, absolue : 5Hz-36000Hz

Design et finitions

Les Moondrop Aria sont livrés dans un package illustré, les habitués de la marque ne seront pas surpris . Le coffret reste présenté de façon compacte et verticale, la texture velours du carton noir apporte une sensation de toucher assez premium. La fermeture de la boite par deux aimants en rajoute une couche bien sympathique.

Moondrop Aria - Boite
À l’ouverture, le produit est présenté sur un écrin noir de belle facture, le motif doré évoque le décor des facettes. Hâte de brancher tout ça !

 

Embouts Moondrop Aria
La dote en embouts est généreuse, 12 tips silicones de même souplesse sont fournis. Ils vous permettront de trouver un parfait ajustement à vos oreilles.

Économies de packaging sans doute, tout ceci est placé a l’intérieur d’une petite boite de transport avec le câble. L’étui semble fonctionnel, on trouve des modèles génériques équivalents pour quelques euros, mais c’est un point intéressant pour les conserver dans les meilleures conditions.

Boite Aria

Les écouteurs sont assemblés avec une coque en métal injecté moulé, elle-même peinte en noir grainé. Cet aspect supporte assez mal la photo de près mais dans les manipulations de tous les jours cela confère aux écouteurs une finition très sobre et passe partout.  L’avantage est qu’ on ne perd pas trop de temps a les contempler, mais c’est une affaire de goût .

Design Moondrop Aria

 

Plastique Aria
L’assemblage des capsules est relativement apparent et bien visible sur les tranches, toutefois l’ajustement semble être de bonne facture, ne misant rien sur un assemblage de précision il faut le souligner .

À noter dans le package la fourniture de grilles de remplacement, toutes identiques, dans un sachet contenant une pince… En matière plastique de solidité douteuse… Personnellement je n’en vois pas trop l’utilité.

Câble

La magie du déballage s’arrête ici pour redescendre de plusieurs crans, et autant l’avouer de suite il me parait indigne de ce produit, et de la marque.

Il est malheureusement présenté tout emmêlé dans la pochette, sans velcro pour le ranger, une simple attache en fil de fer plastifiée qu’on jette après déballage  !

Câble Moondrop Aria

Disposant de câbles aftermarket bien plus qualitatifs, je laisserai cette… chose…  telle quelle, même si elle doit certainement faire le job. L’aspect rebutant ne donne pas envie de l’essayer, je souhaite pouvoir ranger et sortir les écouteurs facilement, pas passer mon temps a défaire des nœuds. Je ne suis pas a la pêche aux maquereaux !

Les voici équipés d’un excellent câble tri/kbear qu’on trouve suivant les promotions entre 15 et 20 euros.  Ce genre de câble blanc nacré dégage un peu une impression provocante de ‘jacky tuning’, mais ainsi parés  ils reprennent de leur superbe et se présentent sous une meilleure robe pour de longues heures d’écoutes sur une sortie équilibrée :

Câble Kbear

J’ai pu également alterner avec un câble TRN à moins de 10 euros  pour les écoutes sur le jack 3.5 de mon amplificateur Fiio K5 pro :

Câble TRN

Il faut reconnaitre que visuellement le câble audio permet d’attirer l’œil !

Confort

Je veille particulièrement a obtenir une isolation parfaite pour profiter d’une restitution sonore optimale. J’équipe d’emblée, et comme a l’accoutumée, les intras avec des embouts de la grande taille L fournis dans le package et trouve une ergonomie tout simplement excellente, aucune gène. L’isolation pour moi est dans la bonne moyenne.

La canule ne pénètre pas profondément dans le conduit auditif. Il faut y être attentif au moment de choisir ses embouts. À titre d’exemple les excellents  Dunu Spinfit CP100 qui font pour ma part merveille la plupart du temps sur mes autres intras me paraissent immédiatement trop invasifs sans apporter de meilleure isolation.

Au final, les embouts / tips fournis lui correspondent parfaitement et c’est une très bonne nouvelle qui compense la piètre impression laissée par le ‘spaghetti’ fourni en guise de câble…

Nous branchons tout ça… Musique !

Qualité sonore

Sources de test : L&PW1, HiBy R3 Pro Sabre, FiiO K5 Pro, Fiio M11 Pro, FiiO M15

Moondrop Aria avec DAP

Rendu global

Les premières écoutes sur une source de puissance modérée laissent entrevoir déjà la prédominance des mediums, laissant la part belle aux voix. Le son reste en revanche plus maitrisé dans les basses et les aigues a condition de les alimenter avec une amplification nettement plus puissante comme l’ampli de bureau FiiO K5 Pro ou les DAPs FiiO M11 Pro et M15.

Le son se perçoit naturel et chaleureux, une signature assez neutre avec de belles basses contenues, des médiums qui restent le point fort de ces intras  pour profiter des voix, y compris celles qui montent dans les aigus.

Courbe Moondrop Aria
Le pic d’aigus présent sur la mesure de réponse en fréquence est assez haut à 13KHz et ne perturbe pas l’écoute si la partie amplification est puissante. Autant le concéder de suite, ces intras sont faits pour écouter de la musique fort, tout se prend en pleine figure.

La plupart des sessions de ce test se feront avec le DAP FiiO M11 Pro. Puissant et équilibré, il s’associe à merveille avec les Aria.

Si vous possédez un FiiO M15 , ne le jetez pas de suite. Il sublime ces intras, sa partie amplification soignée digne d’une war machine les gère avec une autorité à en pleurer de bonheur sur les voix de Amy Winehouse et Sade, ou celle d’Ed Sheeran, en passant par Michael Jackson ou Henri Salvador. Il y a de quoi faire!

Tenue Moondrop Aria

Basses

Ces intras présentent une basse modérément puissante et profonde, extrêmement naturelle. Elle est bien texturée, prend un peu sur les bas mediums mais dans l’ensemble l’expérience reste très agréable (testé particulièrement sur Moby / Go !).

J’ai particulièrement apprécié écouter du Rap avec (SCH/aluminium,fusil). Tout est bien en place, les mediums des voix ne sont pas massacrées par le boomy des basses, les mots vous transpercent !

Le driver dynamique est de bonne facture, à l’évidence Moondrop le maitrise parfaitement sans sombrer dans une signature basshead. On conserve un très bon équilibre, un son avant tout très naturel, typique des drivers dynamiques.

Mediums

C’est une partie très soignée sur ces écouteurs, les voix sont chaleureuses et assez bien détaillées. La signature étant bien équilibrée, ils ne sont pas mis en retrait comme sur la plupart des réglages des écouteurs chifi et prennent place sur la scène sonore. Ils conservent une bonne présence laissant une part belle au chant. La retranscription des voix se prête a merveille au jazz, à la musique pop et au rap, c’est surprenant !

Canule Moondrop Aria

Les voix type Jazz de Claude Nougaro sont retranscrites a merveille, avec toute l’émotion et la chaleur de l’artiste. Brassens ‘le Gorille’ tire pleinement profit des qualités de ces écouteurs, sa voix ressort de ma mémoire comme il n’est pas possible de le faire avec des intras pourtant bien plus techniques.

Cette excellente adéquation avec la restitution des voix s’exprime aussi avec de grands groupes comme Led Zeppelin ‘Staiways to Heaven’. Le chant est très détaillé et doux, la compréhension de la langue de Shakespeare reste abordable et agréable. On se laisse porter par les cordes de la guitare qui pincent quelques aigues bien maitrisés, à condition toutefois de rester sur des titres qui ne demandent pas trop de vitesse et de séparation.

Aigus

Ces écouteurs s’adressent particulièrement aux amateurs se focalisant sur le rendu naturel des voix. Il serait illusoire d’attendre de très hautes performance dans les aigus, mais je dois avouer qu’ils dépassent mes préjugés… La voix de Rob Halford/Resurrection tire tout autant profit des qualités de ces écouteurs, même dans le haut medium et l’aigu, le son nous préserve de trop d’agressivité.

Sur Luca Stricagnoli/Iron Maiden (reprise), tout à la guitare acoustique, les aigus restent détaillés et offrent une belle scène sonore. Sur du metal avec des cymbales ils sont clairement au delà de leurs capacités, ce n’est pas leur domaine.

Scène sonore et précision

Le mono driver dynamique livre une scène sonore de belle largeur. La profondeur est exemplaire à ce niveau de prix, le tout reposant sur un unique transducteur.

Le son est détaillé et chaleureux  dans les mediums, les basses conservent l’impact nécessaire pour les accompagner. Les aigus extrêmes difficilement maitrisables sur ce type de configuration ne mettront pas en valeur les cymbales de certains morceaux mais les sonorités les plus aigues d’une guitare acoustique seront bien appréciées pour leur musicalité.

Les arias ne se prêtent pas a une écoute analytique, ni à de la musique classique, mais vous restituent avec toutes leur émotions les voix les plus suaves. Au global un son très frontal en positionnant le gain d’amplifications sur ‘High’, c’est un choix assumé.

 

Conclusion

L’avis de Jean-Christophe
  • Design et finitions
  • Confort
  • Qualité sonore
  • Rapport qualité/prix
3.5

Résumé

Misant tout sur la restitution des voix et leur présence frontale sur la scène, les Moondrop Aria s’adressent particulièrement aux amateurs disposant déjà de sources puissantes et souhaitant à moindre coût s’opposer a une écoute purement analytique et technique pour profiter de belles voix chargées d’émotions, bien centrées sur la scène.

Leur finition en métal peint pourra en rebuter certains, cependant il faut souligner l’impression de sérieux et de robustesse qui s’en dégage.

Le packaging s’inscrit dans le cadre d’un budget serré auquel il faudra sans nul doute rajouter quelques euros pour un câble qualitatif.

Les aficionados de voix Jazz, de rap et de pop music y trouveront leur compte assurément pour une écoute frontale sur une configuration musclée, laissant la musique classique et le metal a d’autres équipements.

Ce test aura été pour moi une expérience fort addictive me faisant écouter du rap et des voix Jazz, que je n’apprécie pas d’ordinaire. Je vous invite à regarder la vidéo de TechnoidFR consacrée au bon son, à l’évidence un équipement avec une signature adaptée saura vous faire apprécier le son pour lequel il est conçu, c’est ce que je viens de découvrir avec les Aria ….  Musique !

Jo

Rédacteur depuis des années, je suis récemment tombé dans le chaudron de l'audio. Écouteurs, casques et surtout baladeurs : j'ai une envie irrépressible de tester tout ce qui me passe dans les oreilles !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.