Ecouteurs Intra Auriculaires

Test KZ ZSTX : des écouteurs ChiFi brillants à tout point de vue

Par Jo, le 10 février 2021, mis à jour le 22 février 2021 — 7 minutes de lecture
Test KZ ZSTX

La mode est actuellement à la refonte technique d’intras à succès. Les modèles Pro, X et compagnie se déclinent donc à tout-ça chez KZ. La marque chinoise cherche ainsi à renforcer sa présence en entrée de gamme. Les KZ ZSTX que je teste aujourd’hui sont le produit d’une mise à jour des vieux ZST, véritables références à leur époque. Mais valent-ils toujours le coup ? Verdict pas plus tard que maintenant.

Cela faisait un moment que je n’avais plus testé de matériel provenant de chez KZ. Il faut dire que la dernière fournée avec les KZ ASX était loin d’être palpitante… À vouloir trop en faire, le constructeur s’est finalement planté sur ses intras plus haut de gamme.

Il semble que l’entrée de gamme soit le terrain de jeu privilégié de la marque asiatique. C’est donc avec beaucoup d’impatience – et un peu d’appréhension – que j’ai commencé à essayer les KZ ZSTX, une version légèrement revisitée des ZST.

Commercialisés à 12€ environ, ces petits intras semblent idéaux pour commencer une approche dans le milieu de la ChiFi. Comme vous le verrez, leur style est d’ailleurs en totale opposition à celui des Blon T3. Mais trêves de bavardages, il est temps de passer aux choses sérieuses !

 

Note : les KZ ZSTX présentés dans ce test ont été achetés avec mes propres moyens. Je ne touche aucun argent de la part du constructeur. La seule source de revenus de ce site est générée par les liens d’achat affiliés proposés dans ce test.

KZ ZSTX : spécifications techniques

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à vous préciser que je n’ai jamais testé les premiers KZ ZST. Je ne ferai donc pas de comparaison entre eux et les jeunes ZSTX. Pour ça, je vous invite à visualiser le test de P.A. sur YouTube qui livre une analyse détaillée de ces deux paires d’intras.

La plus grosse nouveauté des ZSTX est l’emport d’un driver dynamique Xun qui devrait produire un son bien plus qualitatif qu’auparavant. On trouve d’un autre côté le driver à armature équilibrée 30095. Voici pour le reste de la fiche technique :

  • Architecture : 1 DD + 1 BA
  • Impédance : 12 Ω
  • Sensibilité : 107 dB
  • Plage de fréquence : 20 Hz à 40 kHz
  • Connecteur : 2-pins 0.75 mm
  • Prise : Jack 3.5 mm

On part donc sur un modèle hybride très facile à driver, qui passera sans souci sur n’importe quel appareil, même le moins puissant. Avec un prix très bas tournant autour des 12€, il y a de quoi se faire plaisir !

Design et finitions

Niveau design, il sera difficile de faire la différence avec les premiers ZST. L’assemblage est néanmoins de qualité avec deux parties transparentes en plastique qui laissent entrevoir les entrailles des écouteurs.

Design KZ ZSTX

Malgré le prix très bas, les KZ ZSTX respirent la qualité. Certes, j’aurai préféré une structure en métal comme sur les Blon T3, mais ce n’est pas dans les habitudes de KZ…

Packaging

Pas de grosses surprises au niveau de la boite. KZ reste dans les clous de l’entrée de gamme avec un package renfermant le minimum syndical : intras, quelques embouts de rechange et le câble.

Packaging KZ ZSTX

Le tout est enfermé dans du carton. Bref, rien de bien palpitant, mais je ne m’attendais pas à des miracles vu le prix de l’ensemble.

Confort

Une fois les bons embouts choisis, les KZ ZSTX se montrent relativement confortables. Ils tiennent bien dans les oreilles, mais il faut vraiment prendre le temps d’essayer les embouts.

Embouts KZ ZSTX

En effet, mes modèles de test ont souvent eu tendance à sortir légèrement du canal, ce qui modifie rapidement le son et oblige à régulièrement enfoncer les intras pour qu’ils retrouvent leur place. Tout dépend des morphologies, mais j’ai eu un peu de mal à tenir sur les écoutes de longue durée, même si j’ai déjà vu pire.

Câble

Le fameux câble tout pourri de KZ, c’est toute une histoire !

Câble KZ ZSTX

Sans surprise, les ZSTX sont équipés du fameux câble qui sent le plastique à plein nez et qui s’emmêle très facilement. C’est d’ailleurs le même modèle que sur les CCA CA16 et les autres écouteurs filaires qu’on trouve en entrée de gamme chez ces deux marques. Bref, pas fameux mais vu le prix, on peut difficilement gueuler…

Qualité sonore

Sources de test : FiiO M11 Pro, FiiO Q3, Realme 7

Voyons maintenant de quoi est capable le fameux driver Xun et surtout si on a de la bonne qualité pour à peine plus de 10€.

Connaissant KZ, je ne m’inquiète pas trop pour ça, ils ont toujours des supers résultats en entrée de gamme. C’est vraiment leur secteur de prédilection.

Rendu global

Les KZ ZSTX sont de chouettes intras ChiFi qui offrent un certain équilibre. On reste toutefois sur une courbe assez montante, avec un son qui se révèle donc très clair, voire parfois un peu trop brillant. Tout l’inverse des Blon T3 en somme !

Basses

Dans la partie basse du spectre, le driver dynamique Xun fait très bien son office. Les basses se montrent vives, très rapides et bien détaillées.

On ne note pas de débordement particulier sur les médiums, ni même un excès de vibrant. L’équilibre proposé par les KZ ZSTX fait que certains trouveront les basses un chouïa trop discrètes. Ici, nous ne sommes pas sur une sonorité chaleureuse, bien au contraire.

Médiums

Le rendu des voix est une très bonne surprise sur ces écouteurs filaires. Les médiums ne sont pas écrasés par les basses, ce qui leur permet de s’exprimer à plein régime.

KZ ZSTX FiiO M11 Pro

Le milieu du spectre offre ainsi un rendu très agréable, très naturel. On ne note pas de sifflantes ou de plosives accentuées. Vu le prix de ces intras, c’est du très bon boulot !

Aigus

On arrive maintenant à la partie qui risque de faire grincer pas mal de dents. Il faut bien le dire : les KZ ZSTX sont brillants, très brillants.

Le son est donc très clair, mais a parfois tendance à en faire trop sur le haut du spectre. Certains genres comme la synthwave avec des aigus prononcés peuvent rendre l’écoute un peu fatigante à la longue. Mais en dehors de ça, on profite d’aigus bien marqués, précis et cristallins.

Scène sonore et précision

Qui aurait cru que des écouteurs ChiFi à 12€ seulement pourraient produire d’aussi bons résultats ? Les ZSTX arrivent en effet à offrir une scène sonore relativement spacieuse, avec un bon niveau de détails.

Certes, les instruments ont parfois du mal à bien se détacher dans les morceaux un peu chargés. Mais sérieusement, pour le prix, c’est juste nickel de profiter d’une scène aussi large et de tels détails. Les KZ ZSTX explosent déjà bien ce qui existe sur le marché européen et vendu deux ou trois fois plus cher !

Pour la source, je vous recommande un baladeur audiophile analytique comme le FiiO M11 Pro pour profiter au maximum des détails. Si les aigus vous posent problème, orientez-vous plutôt sur un HiBy R3 Pro qui a tendance à offrir une source plus chaleureuse et à sabrer les hautes fréquences.

 

Conclusion

L’avis de ChiFi.fr
  • Design et finitions
  • Confort
  • Qualité sonore
  • Rapport qualité/prix
4.1

Résumé

Mise à jour technique des ZST, les KZ ZSTX sont une véritable réussite en entrée de gamme. Pour 12€ environ, on se trouve avec des écouteurs au son vif, précis et tranchant. Ça va vite, on ressent bien les détails qui nous environnent : en bref, ça envoie du bois !

Mon seul reproche se fera sur les aigus parfois trop présents, trop brillants. Le confort est aussi un peu aléatoire, mais ça dépend pas mal des morphologies. Vu le prix demandé, les KZ ZSTX s’en tirent admirablement sur la plupart des points.

Si vous cherchez une paire d’intras pour tester la ChiFi, que vous aimez les sonorités claires et détaillées, je ne peux que vous recommander les KZ ZSTX !

Jo

Rédacteur depuis des années, je suis récemment tombé dans le chaudron de l'audio. Écouteurs, casques et surtout baladeurs : j'ai une envie irrépressible de tester tout ce qui me passe dans les oreilles !

Commentaires

Le 11 février 2021 à 5:10 , JoelS a dit :


Bonjour,

Je viens juste de recevoir les KZ ZSTX d'Amazon.
Je suis très déçu, absolument aucune basse, rien, du coup je les renvoie illico.

Je voulais des moniteurs in-ear pour compléter ou remplacer mes Akg k240 . Quelque chose dans la même gamme de prix mais j'ai besoin de sons graves.

J'avais opté pour une paire de Shure à 45€ et puis je me suis laissé tenter par des chi-fi qui semblaient pouvoir être meilleurs à un prix moindre.

Du coup je ne sais plus quoi prendre... américain ? chinois ? (Si j'étais pleins aux as, je prendrai français, des l-acoustics mais je n'ai pas 1350€, juste 50...)


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 12 février 2021 à 9:30 , Jo a dit :


Hello !
C’est vrai que les ZSTX sont plus orientés vers une signature montante, avec beaucoup de brillance et des basses très sèches. Pour le coup, je te recommande de jeter un oeil aux EPZ K1, aux alentours de 50€. Ils sont bien fournis en basses, ça vibre bien tout en étant suffisamment équilibré sur le reste du spectre. Le test est disponible sur le site :-)


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 21 février 2021 à 4:06 , JoelS a dit :


Merci de ta réponse.

J'ai renvoyé les KZ ZSTX et j'ai acheté des KZ-ZS10 pro à la place.

Ma première réaction en les essayant et que j'entendais tous les médiums et aigus tres distinctement avec une plage de fréquence dans les aigus un peu plus agressive que le reste. Rien à voir avec les ZSTX, le son est clair distinct et globalement agréable. Par contre je trouve toujours les sons graves un peu faiblards.

J'écoute de la musique au casque en bossant. J'ai rajouté un équaliseur (gratuit, android) sur mon téléphone pour booster les graves et ça allait à peu prés. J'ai fini par enlever l'équaliseur qui dénaturait un peu trop le son.

Ce weekend j'ai fini un morceau sur Ableton. J'utilise un ampli NAD C350 avec de vieilles enceintes audiophiles Vandersteen (une marque américaine avec des basses profondes un peu trop présentes mais une bonne réponse sur tout le spectre) le bureau où je fait de ma musique a une sonorité dégueulasse (les armatures du placo de la pièce vibrent et créent une reverb robotique et je ne peux pas placer les hauts parleurs vraiment comme il faut.) Donc principalement pour faire la musique, j'utilise un casque AKG K240 qui a une bonne réputation dans les casques entrée de gamme.

Mon morceau finie par un joli son de basse acoustique en DO1 (65,4064Hz) avec un long sustain... (donc pas question de le booster avec de la saturation)

Je branche les KZ-ZS10 et j'entend ... le beau son du silence !

J'ai réussi à rattraper ça en boostant toutes les fréquences en dessous de 120Hz à +12db. Je perds un peu de précision dans le reste du spectre mais avec ça le son est plus précis qu'avec les K240. Il y a une bande de fréquence dans les aigus qui est un peu trop présente mais je n'est pas réussi à trouver laquelle exactement, je peux faire avec...

Globalement l'écoute avec ZS10 est meilleure qu'avec le K240 à condition de corriger avec un equalizeur.

Je veux aussi l'utiliser pour la musique sur mon potable mais les equalizeurs sur téléphone sont pas terribles donc c'est peut-être pas la solution.

Je me tate à le renvoyer aussi et acheter les EPZ K1 que vous conseillez ... Sur aliexpress on voit les EPZ BA K1 DD, c'est ceux là ? Le lien de votre test n'est plus valide.

Comment se comparent ils avec les KZ ZS10 Pro ?


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 23 février 2021 à 9:00 , Jo a dit :


Hello !
Je viens de mettre à jour le lien dans le test des EPZ K1. Face aux ZS10 Pro, c’est totalement différent. Les K1 sont beaucoup plus basseux et plus techniques, les ZS10 Pro commencent à se faire vieux en même temps ^^
De tous les intras testés sur le site, ce sont certainement les EPZ K1 les plus basseux. Ils sont visiblement en fin de série, n’hésitez pas à foncer tant qu’il en reste en stock !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.